14 08 14

Out of the Box

Un projet pédagogique qui sort des rangs

Bruxelles, 2014

Box 1.jpg

Jerry Uelsmann, 2002, photographie présentée à la Villa Empain,

exposition Entre deux chaises, un livre

(février-septembre 2014)

« L’éducation authentique ne se fait pas de A vers B, ni de A sur B, mais par A avec B, par l’intermédiaire du monde. »

Paulo Freire

Actuellement, on se dispute en Belgique sur le pourcentage des jeunes qui, entre 16 et 20 ans, décrochent d’un programme scolaire traditionnel, refusent d’aller à l’école et se placent délibérément en marge de tout apprentissage. Les chiffres officiels annoncent 13,9% en communauté française, mais on évoque aussi des chiffres plus dramatiques, plus confidentiels, qui atteignent près de 40% !

Ce grave problème nous concerne tous, concerne l’avenir tout entier de notre société, et le système pédagogique traditionnel ne peut à lui seul le résoudre facilement et rapidement.

De ce constat est né le projet d’ouvrir à Bruxelles un atelier pédagogique destiné aux jeunes en décrochage scolaire ou en rupture de formation. Basé sur des principes que l’école officielle offre parfois difficilement, ce projet vise l’excellence, la redécouverte du plaisir d’apprendre, la confiance et la conscience de soi, l’expression créative en dehors des cercles vicieux de l’hostilité que provoque nécessairement la situation de ces jeunes.

Cet abécédaire rend compte de l’esprit de Out of the Box :

A comme Aventure, Art, Audace, Avenir…

C’est un projet où l’aventure et l’audace ont une place importante.

Dans cet atelier expérimental, il s’agit d’apprendre (à-prendre) à être autonome tout en étant accompagné. Pour que l’avenir soit accessible par l’apprentissage et par l’art. Commençons donc par allumer une bougie plutôt que de maudire les ténèbres !

B comme Bien-être, Bienveillance…

Ici, c’est le bien-être qui est prioritaire, la base de tout !

Pour y parvenir, la bienveillance prime sur les autres comportements.

C comme Cercle, Compréhension, Confiance, Créativité…

On sait que la complexité du monde est désormais considérable ! C’est pourquoi la curiosité et la créativité de chacun doivent être mises en valeur. Le corps y participe autant que l’esprit, c’est une condition de la confiance en soi et de la communication. Dans ce cercle d’apprentissage, on se construit petit à petit. Pour comprendre les choses, pour apprendre à aimer les connaître, il faut renouer avec la culture du temps long, il faut pouvoir résister à la culture de l’impatience.

D comme Désir, Différence, Défi…

Désir d’apprendre pour devenir ce que l’on est. Au début, c’est difficile, surtout quand on se sent différent. Mais ce défi permet de révéler les dons de chacun. Et ils sont nombreux !

E comme Excellence, Éveil, Émotions, Émerveillement, Enthousiasme…

Ceux qui n’aiment plus l’école perdent leur envie d’apprendre, leur capacité d’émerveillement. Pourtant, l’éducation permet l’émancipation. Ici, il s’agit d’une autre sorte d’éducation, d’une expérience sans évaluation chiffrée, d’un autre état d’esprit : un éveil par l’excellence, l’entraide, les émotions, l’enthousiasme.

F comme Fantaisie, Formation, Futur…

Quand s’ouvrent les fenêtres, le monde devient fascinant.

Pour s’en rendre compte, il faut parfois fausser compagnie au système traditionnel et inventer d’autres façons de se former. Avec fierté, avec fantaisie, comme si c’était une fête dont le thème serait la recherche d’un Futur formidable!

G comme Générosité, Gaieté, Génie…

Osons le gai savoir contre le non-savoir qui est si triste ! Osons l’allure poétique à sauts et à gambades ! Grandir dans la gaieté et la gentillesse, avec des guides généreux, détecteurs de génie.

Box 2.jpg

Isabelle Lenfant, 2009, œuvre présentée à la Villa Empain,

exposition Entre deux chaises, un livre

(février-septembre 2014)

H comme Harmonie, Humour, Hauteur, Horizon…

Comment rendre heureux des jeunes dont l’horizon semble obscur ? Comment donner de la hauteur à leurs ambitions ? Nous pensons que l’humour participe à cette recherche d’harmonie.

I comme Idées, Imagination, Innovation, Introduction…

Informer plutôt qu’enseigner, introduire l’imagination dans l’(in)formation, inspirer de nouvelles idées, accepter l’imprévu pour accéder à un monde dont les facettes sont infinies…

J comme Jeunesse, Joie, Jeu…

L’art et la philosophie permettent la joie d’être. C’est dommage que l’enseignement traditionnel les néglige si souvent. Joindre le jeu à l’apprentissage, juxtaposer les émotions au savoir peut donner aux jeunes une jouissance inattendue.

K comme kaléidoscope…

Une communauté d’apprentissage, un atelier comparable à un kaléidoscope de couleurs, d’émotions, de découvertes, de plaisirs partagés.

L comme Liberté, Lucidité, Lumière…

La lucidité est la blessure la plus rapprochée du soleil, disait le poète René Char. Sachant cela, c’est à la lumière de différents langages et expériences qu’on accède à la liberté.

M comme Mixité, Méthode, Modèle, Médiation…

La mixité sociale et culturelle s’impose dans cette méthode expérimentale qui vise un modèle multidisciplinaire, un espace de médiation. Il s’agit de motiver chacun par un message d’ouverture.

N comme Nouveauté…

Évidemment !

O comme Orientation, Ouverture…

Out of the Box, c’est un projet qui se donne l’ouverture sur le monde comme objectif, qui ambitionne d’orienter les jeunes à travers la découverte de leurs talents respectifs.

P comme Projet, Praxis, Pédagogie, Plaisir, Persévérance…

Dans ce projet, la pédagogie est mise à l’épreuve d’une praxis qui mêle plaisir et persévérance.

Q comme Question, Qualité…

Revendiquer la qualité de toute chose pour répondre aux questions et attentes des jeunes.

R comme Rêve, Rencontres, Respect, Risque, Rire…

Il y a des rencontres qu’il faut risquer : avec les autres, avec  le monde, avec soi et son destin. Cela implique plusieurs conditions et des règles à respecter : la reconnaissance des autres, la résistance à la médiocrité, la responsabilité de ses engagements. À partir de là, on peut rêver, se réconcilier avec la réalité, reconsidérer la richesse du monde, rayonner. Rire aussi !

S comme Solidarité, Savoir, Santé, Succès…

Socrate a dit : deviens ce que tu es. Cela ne tombe pas du ciel ! Pour y parvenir avec succès, il s’agit de rendre solidaires un ensemble de conditions.

T comme Talent, Transversalité…

Tout le monde a du talent ! Mais il faut parfois traverser les murs pour le découvrir : c’est donc une approche transversale de l’apprentissage qu’il faut privilégier ici. Accepter de prendre le temps nécessaire, aussi.

U comme Urgence, Utopie…

Il est urgent d’unir nos rêves et volontés pour rendre aux jeunes le goût d’apprendre. Est-ce une utopie ?

V comme Valeur, Vitalité, Victoire, Volonté, Vocation…

Comment vaincre l’échec sans croire dans les valeurs de la vitalité et de la volonté ?

On dit qu’il y a trois rencontres essentielles dans la vie : avec l’altérité, avec la vocation, avec soi.

W comme…

Waoouh !!!

On l’aura compris à la lecture de cet abécédaire, les fils conducteurs de Outof the box sont :

L’excellence et la bienveillance pour engager l’apprentissage vers le bien-être ;

La formation d’une communauté d’apprentissage solidaire à la place d’une école ;

La proximité de l’activité manuelle et du travail de l’esprit en développant les facultés créatrices, la curiosité et le désir d’apprendre.

L’expression artistique comme moyen d’accéder à la confiance en soi et la connaissance de soi…

Box 3.jpg

Bob Verschueren, Back to the roots, 2010, œuvre présentée à la Villa Empain,

exposition Entre deux chaises, un livre

(février-septembre 2014)

Out of the Box est une initiative privée initiée par Diane Hennebert, chargée de la direction de la Fondation Boghossian depuis 2007. Ce projet, placé sous le patronage de la Fondation Boghossian est actuellement en préparation. L’ouverture du premier atelier pédagogique de Out of the Box est prévue à Bruxelles au début de l’année 2015, dans un immeuble aménagé à cet effet.

Cet atelier réunira une trentaine de jeunes en rupture d’apprentissage scolaire et issus de différents milieux sociaux et culturels.

Les méthodes de Out of the Box seront régulièrement évaluées durant les deux premières années de fonctionnement, tant au niveau de son esprit, du contenu pédagogique que des résultats obtenus.

Sur base de ces évaluations, le projet pourra être corrigé et développé.

Les frais d’accès et d’inscription à Out of the Box seront estimés en fonctions des moyens dont disposent les jeunes sélectionnés.

Membres du comité de parrainage (liste non exhaustive)

Nabil Ben Yadir, réalisateur (Les Barons, La Marche)

Luc Bertrand, chef d’entreprise

Ralph Boghossian, représentant de la Fondation Boghossian

Michel Chalude, psychologue-coach et management consultant

François de Callataÿ, professeur d’histoire et directeur de la Bibliothèque royale de Belgique

Frédéric de Mevius, chef d’entreprise

Étienne Denoël, observateur spécialisé des systèmes scolaires

Christophe Dosogne, rédacteur en chef de la revue d’art Collect et conseiller artistique de la Fondation Boghossian

Philippe Depoorter, directeur de la Banque de Luxembourg

Griet Dupont, psychiatre pour enfants et adolescents, fondatrice d’Art for Well-Being

Diana Elbaum, productrice de cinéma (Entre Chien et Loup)

Amid Faljaoui, Directeur de la revue Trends Tendances

Amin Maalouf, écrivain et membre de l’Académie française

Pascale Mussard, représentante de la société Hermès et initiatrice de Petit H

Frédéric Petit, chef d’entreprise

François Schuiten, dessinateur et scénariste

Séphora Thomas, professeur d’art contemporain (La Cambre) et psychanalyste

Sam Touzani, comédien

Arlette Vermeiren, plasticienne

Alexander von Vegesack, directeur du centre de Boisbuchet (France)

Zidani, comédienne

Sélection des participants

Les jeunes qui participeront à l’atelier pédagogique de Out of the Box seront sélectionnés sur base d’un formulaire à remplir, d’une présentation orale de leurs motivations devant un jury composé de membres du comité de parrainage et d’un engagement écrit à respecter les valeurs défendues par ce projet , dont le respect des autres, la ponctualité et la participation à une communauté solidaire d’apprentissage.

Conditions d’admission

Avoir entre 16 et 20 ans, habiter Bruxelles, s’exprimer correctement en français, s’engager à suivre le programme proposé durant 9 mois et être respectueux des valeurs défendues.

Programme d’apprentissage

Ce programme repose sur une méthode originale dont les objectifs prioritaires sont le développement d’une meilleure confiance en soi, d’un bien-être permettant de reconnaître les plaisirs de l’apprentissage à travers des activités pédagogiques spécifiques.

Le programme s’organise selon une suite d’ateliers (workshops) répartis selon trois grands thèmes et respectivement menés par des personnalités compétentes et reconnues.

–La connaissance de soi

Les trois premiers mois seront essentiellement consacrés à une meilleure connaissance de  soi à travers la maîtrise d’outils informatiques et de cinéma permettant de filmer et de diffuser les images et séquences prises lors des activités. Les jeunes seront encadrés par des informaticiens, des cinéastes et des comédiens, ce qui leur permettra d’améliorer leur maintien, leurs expressions orales, leurs rapports aux autres. Cet encadrement sera complété par des cours d’improvisation et de yoga. Une attention particulière sera également accordée à l’alimentation : chaque jour, les jeunes pourront s’initier à une cuisine saine, équilibrée et diversifiée aux côtés d’un chef qualifié. Le résultat de cet apprentissage servira de base aux déjeuners servis quotidiennement à l’ensemble de la communauté.

Durant ces trois premiers mois, il sera aussi demandé aux participants de réaliser un court- métrage (5 minutes) qui mettra en lumière un aspect de leur intimité (chambre, famille, amis, vêtements ou objets préférés, eux-mêmes…). Ces courts-métrages pourront être réalisés à partir de différentes approches techniques (dessin animé, musique, film, photos-montages…).

Sur base de l’avis et de l’accord de la communauté formée par l’ensemble des participants, les courts-métrages pourront être diffusés sur le site de Out of the Box.

–La connaissance de ce qui nous entoure

Les trois mois suivants seront consacrés à  une exploration de la ville sur base de rencontres, de visites, d’excursions, dans le but de faire prendre conscience aux participants de la grande diversité de leur environnement urbain. Il leur sera demandé de réaliser des reportages photographiques de leurs découvertes. Les photos réalisées avec l’encadrement de photographes professionnels seront ensuite commentées et sélectionnées en vue d’être publiées chaque semaine pendant ces trois mois dans un quotidien et un hebdomadaire. La publication de ces photos sera accompagnée du nom de leurs auteurs et d’une légende rédigée par eux. Les photos figureront également sur le site de Outof the Box.

–La connaissance du monde

Les trois derniers mois de l’atelier seront consacrés à la découverte de l’histoire du monde à travers celle d’une sélection d’objets anciens. Chaque participant sera invité à choisir un objet parmi une quarantaine de propositions (bijou ancien, momie égyptienne, vase chinois, manuscrit du Moyen Âge, épice, fruit, légume, plante exotique, boisson, recette, tableau, sculpture…). Les participants devront explorer l’histoire de l’objet choisi (origine, itinérance, symbolique, valeur…) et en rendre compte oralement à l’ensemble des membres de l’atelier. À partir des résultats de leurs recherches, il leur sera ensuite demandé de rédiger une histoire imaginaire des objets choisis sous la forme d’une aventure. L’ensemble des textes coordonnés par un romancier célèbre fera l’objet d’une publication (livre et site). La présentation de cette publication clôturera les 9 mois de formation.

–Évaluation des participants

Sur base des réactions et du suivi observés pour chaque participant et selon une évaluation de son comportement et de son évolution, l’équipe de Out of the Box orientera chaque jeune vers d’autres pistes d’apprentissage : retour à l’école, jury central, stage en atelier, formation artistique ou artisanale…

Encadrement pédagogique

Out of the Box bénéficiera de la collaboration de plusieurs enseignants et pédagogues de haut niveau pour encadrer les jeunes dans différentes matières : informatique, techniques cinématographiques, cuisine et diététique, yoga et méditation, théâtre et improvisation, photographie, histoire et littérature, graphisme et illustration, arts plastiques, psychologie… Ces pédagogues interviendront au fil du programme dans des ateliers thématiques.

Équipements

Out of the Box bénéficiera d’espaces de qualité (deux étages) dans un immeuble entièrement rénové, composés d’un hall d’accueil, d’un bureau, de trois salles polyvalentes, d’une salle de projection équipée, d’ateliers, d’une cuisine, d’un bar et d’une salle de détente-salle à manger, d’une bibliothèque et d’une cinémathèque, d’un équipement informatique, de sanitaires et d’un parking.

Adresse : Boulevard Louis Schmidt 97 – 1040 Bruxelles

En collaboration avec la Fondation Boghossian, Out of the Box organisera les 12, 13 et 14 septembre 2014 une vente d’objets et d’œuvres d’artistes à Bruxelles. Une centaine d’œuvres offertes par des artistes, collectionneurs et galeries seront proposées au public à des prix préférentiels. La totalité des bénéfices de cette vente sera consacrée à la mise en œuvre du projet.

 

Vernissage : le vendredi 12 septembre 2014 à partir de 18 heures

Accès libre à l’exposition-vente : les 13 et 14 septembre 2014, de 11 à 18 heures

Adresse : Boulevard Louis Schmidt 97 – 1040 Bruxelles Parking privé disponible, situé à l’arrière du bâtiment

Box 4.jpg

Hans-Peter Feldmann, 2007, œuvre présentée à la Villa Empain,

exposition Entre deux chaises, un livre

(février-septembre 2014)

Informations

Diane Hennebert, chargée de la direction de la Fondation Boghossian, et responsable du projet Out of the Box

hennebert@skynet.be / Tél : +32 475 21 16 61

Écrit par Brice dans Arts, Bernard Delcord | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.