22 08 14

Retour aux sources

"A première vue, la tâche consistait à déplacer la montagne"

En proie à une crise conjugale larvée, Sonia accompagne une amie à Grenade. Ce faisant, elle se prend de passion pour la danse ...

C'est par ce biais, et celui de longues conversations avec le patron du café "El Baril", que revient à la surface un passé familial dont elle n'avait connaissance, celui de la famille Ramirez et d'une Espagne des années '30 déchirée par le franquisme et la guerre civile.

Lue d'une voix mélodieuse par Laetitia Lefebvre, cette fresque, certes un peu longue, d'une époque effroyable, revêt un intérêt historique évident. Impeccable,  prononciation des patronymes et toponymes espagnols ajoute un charme imparable à l'audition du roman

Une "audio-lecture" recommandée

AE

Une dernière danse, Victoria Hisloop, roman traduit de l'anglais par Séverine Quelet, texte intégral lu par Laetitia Lefebvre,  Audiolib 2014,  2 CD - durée :14h50 

 

 

 

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter, Audio Livres | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.