21 12 14

Sur les traces d' Antonio José Bolivar Proaño

Le vieux qui lisait des romans d'amour, de Luis Sepulveda, lu par Féodor Atkine

"Il rêvait d'un grand feu qui transformerait l'Amazonie entière en brasier"

Vous l'aviez sûrement déjà lu, ce court roman de Luis Sepulveda, paru en 1992 en espagnol, traduit en français, la même année. L'écrivain chilien nous emmenait en Amazonie, parmi les Shuars, sur les traces de son héros et d'une femelle jaguar tueuse d'hommes. Cette petite merveille nous revient, en cette fin d'année, sous la forme orale et méliodieuse d'un audio-livre...

"Il savait lire. Il possédait l'antidote contre le redoutable venin de la vieillesse."

A la douleur de perdre son épouse, Dolores Encarnacion del Santisimo Sacramento Estupinan Otavalo, victime de la malaria, succède le bonheur de la lecture et de la découverte des romans d'amour que lui fournit le docteur Rubincondo Loachamin, arracheur de dents.

Remarquable lecture de Féodor Atkine: sa prononciation des patronymes espagnols et en particulier de celui de Dolores pimente l'écoute d'une touche bien plaisante

AE

Le vieux qui lisait des romans d'amour, Luis Sepulvada, roman traduit de l'espagnol (Chili) par François Maspero (1992) Texte intégral lu par Féodor Atkine, Audiolib, décembre 2014, 1 CD MP3, durée: 3h21

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter, Audio Livres | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.