29 01 15

Radioscopie d'une vie heureuse

" J'ai été vieux trop tôt, je suis jeune trop tard"

Conçu comme un journal d'événements, de réflexions, miscellanées, mantras-  quelques emportements, quelques grands emballements et toujours, en fond d'écran, un inextinguible goût de la vie, un optimisme farouchement  ancré-  Pourquoi partir? revêt, avec le récent départ de Jacques Chancel, l'allure d'un testament, d'une lettre ouverte.

A nous d'en faire bon usage.

S'il consigne les événements  sportifs - sa passion - politiques, musicaux, .... survenus entre janvier 2011 et juin 2014, le génial animateur de Radioscopie et du Grand Echiquier nous ouvre une fenêtre sur sa famille, Martine, son épouse et ses chers petits-enfants, sa jeunesse et l'écriture de son récit autobiographique, La nuit attendra, basé sur les huit années terribles et marquantes passées en Indochine. Affecté de cécité après avoir sauté sur une mine, Jacques Chancel recouvre la vue quelques mois plus tard. Une nouvelle crise optique viendra le frapper durant l'écriture de son journal qui le privera à nouveau, cinq mois durant,  de lecture. 

" L'Indochine m'avait fait adulte, le XXe siècle me rend enfant."

Radioscopie d'une vie entière - dont le sursis lui est donné  lorsqu'il échappe à la mort, voici plus de soixante ans  - de grandes et fidèles amitiés, celles qui le lient à Bernard Pivot, Philippe Bouvard, Florian Zeller, François Busnel .. mais aussi feux Maurice André, Maurice Genevoix, ..,  de nombreuses  passions,  de l'attachement à sa Bigorre natale, les (menus) propos de Jacques Chancel sont empreints de bienveillance et du feu sacré de l'enthousiasme. 

Une leçon de vie. Celle d'un homme qui savait écouter.

"Mourir ne serait rien s'il n'y avait tant à perdre"

 

Apolline Elter

Pourquoi partir, Jacques Chancel, essai, Ed. Flammarion, novembre 2014, 408 pp

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.