19 04 15

« Frères humains qui après nous vivez... » (François Villon)

Jadis vivait ici.jpgAvec Jadis vivait ici (paru aux Éditions L’Âge d’Homme à Lausanne), un élégant texte pointilliste tissé sur une trame médiévale, notre compatriote Corinne Hoex apporte une nouvelle preuve de sa grande virtuosité littéraire et de son talent étrange et remarquable à raconter des histoires terribles à coups de petites touches sensibles, d’images captivantes et de mots qui font rêver.

Dans ce qui constitue une sorte de chanson des gestes de la vaine ambition humaine de faire de sa vie quelque chose d’impérissable, Corinne Hoex fait résonner la voix des trouvères pour convoquer les forces obscures de la nature, de la destinée, de la religion, du mal, de la foi, de l’esprit chevaleresque, de la désespérance, de la souffrance et de la mort pour nous tendre le miroir de notre époque, perpétuation de l’âge de fer des fanatismes en tout genre et des croyances naïves à propos de supposées qualités miraculeuses de la terre-mère, de ses animaux et de ses plantes.

Extraits :

 

Ancolie.

Digitale mauve.

Doigt rouge de la Vierge.

Par-dessus les fougères, mélampyre des champs. Violette des blés. Cornette. Gant de bergère.

 

Loin des jardins et des enclos, l’herbe mauvaise, le chardon laineux, ne meurt pas. (p. 14)

 

 

Poux.

Tiques.

Punaises.

Parasites ailés.

Vermines domestiques.

 

Tu as vu à l’œuvre les écornifleurs.

Courtisans.

Flatteurs.

Dévots.

Pique-assiette.

 

Tu as pris exemple. (p. 54)

 

 

Tu vivras d’elle. Ta terre. Ses sources. Ses arbres.

Ta glèbe nourricière, diras-tu.

Ta terre à blé.

À pâturages.

Ta terre à vignes.

Ta campagne.

 

Et tu tueras pour elle.

Et tu assassineras.

 

Puis, un matin, elle se jettera sur ton cercueil. (p. 91)

 

Comme de juste…

Bernard DELCORD

Jadis vivait ici par Corinne Hoex, Lausanne, Éditions L’Âge d’Homme, collection « La petite Belgique » dirigée par Jean-Baptiste  Baronian et Jacques Booth, mars 2015, 91 pp. en noir et blanc au format 14 x 21 cm sous couverture brochée en bichromie, 14 € (prix France)

Écrit par Brice dans Bernard Delcord, Poésie | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.