30 05 15

Menabilly for ever

Résultat de recherche d'images pour "manderley for ever"

Elle nous toise, cigarette aux lèvres, d'un regard perçant. Méfiant. Provocant.

Telle vous convie Daphné du Maurier (1907-1989), célèbre écrivain anglaise  (Rebecca, Ma cousine Rachel, ...)  à découvrir le chemin de sa vie et de son...âme, par la grâce de l’introspection intensive qu’en opère Tatiana de Rosnay.

C'est en effet un colossal travail d'investigation qu'a mené la romancière franco-anglaise, sur les traces de celle qui est  son idole, depuis sa prime adolescence.

 Le rendu en est éblouissant.

Focalisé sur le thème de la dualité, celui de ses racines anglo-françaises, de sa sexualité, ambigüe, l'essai fait large part aux lieux de résidence de l'écrivain, à cette" mémoire des murs" si chère à Tatiana de Rosnay.

Prise de fascination pour le manoir sans doute hanté de Menabilly (Cornouailles) qu'elle découvre en 1928- modèle, conjoint avec Milton Hall,  du Manderley de Rebecca -  Daphné du Maurier a l'occasion de le louer, quelque 15 ans plus tard - elle est alors mariée au prestigieux, "Tommy", as Frederick Brownin et maman de trois enfants -  moyennant de gigantesques travaux de rénovation assumés à son entière charge. Elle y vivra plus de vingt ans. La mort dans l'âme, elle doit le restituer aux propriétaires - la succession Rasleigh-  en 1969. Resté propriété de la famille, il se soustrait farouchement, aujourd'hui encore, aux visites et à  la fascination exercée sur les millions de lecteurs de Rebecca.

 Menabilly revit, le lierre est taillé, le soleil rentre enfin dans la maison, les longues pièces retrouvent leur noblesse d’antan, et Daphné vibre d’un amour déraisonnable. Est-ce mal, d’aimer la pierre comme si c’était une personne ? Une maison qui n’est même pas la sienne, dont elle ne sera jamais la vraie propriétaire. 

 Saisissant l'urgence vitale, le "garde-fou" que représente l'écriture pour Daphné du Maurier, Tatiana de Rosnay intègre l'analyse de ses oeuvres – best-sellers et autres - de sa correspondance, au coeur de sa vie, de sa célébrité planétaire, de la chronologie des événements, rencontres, d'une époque et d'une psychologie complexes.

La lecture en est singulièrement vivante, alerte et envoûtante.

Je vous la recommande.

Apolline Elter 
 
Manderley for ever, Tatiana de Rosnay, biographie, Ed. Albin Michel, mars 2015, 464 pp

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter, Tatiana de Rosnay | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.