30 05 15

Une pharmacie portative…

Plantes des Alpes.jpgJosette Ganioz est domiciliée dans le Val d'Anniviers, au cœur des Alpes suisses. Elle est l'auteure de Plantes et savoir ancestral (Éditions À la carte, 2002) et elle a fait paraître récemment chez Slatkine à Genève un sympathique guide de santé intitulé Plantes des Alpes – Les secrets du bien-être.

Voici ce qu’elle nous en dit :

« Des ouvrages décrivant les plantes et leurs bienfaits ils en existent beaucoup. Ce que je vous propose dans ces pages, ce sont des recettes d'hier et d'aujourd'hui, pour votre santé, simples à préparer et complètement naturelles. Des recettes à base de plantes de chez nous, poussant dans les jardins et dans la nature, héritées entre autres de ma grand-mère née en 1876 et de ma mère née en 1909 qui ont, année après année, créé leur propre armoire à pharmacie avec les plantes de montagne, de l'alcool de pépin et des huiles végétales et animales.

Ces méthodes naturelles ne sont pas à la mode ou dans l'air du temps, mais bienvenues de nos jours, alors que la santé devient de plus en plus coûteuse. Or, il est possible de préparer chez soi des produits très bon marché aux nombreuses vertus... La nature est à votre porte et si riche ! Vos promenades se feront cueillettes et la flore vous dévoilera des merveilles. Le bon air et la marche seront vos meilleurs alliés vers un bien-être à la portée de tous les humains, qu'ils soient des villes, des campagnes ou des montagnes. »

Son livre présente 83 plantes médicinales, 11 huiles de support, 14 huiles artisanales à l’ancienne (sans complément d’huile essentielle ou d’eau florale), 5 huiles de soin avec compléments d’huiles essentielles, 34 alcoolats, 15 tisanes ainsi qu’un nombre impressionnant d’infusions, de décoctions, de préparations, de pommades, d’huiles végétales, de cataplasmes, d’onguents, de crèmes, de sirops, de lotions, de masques pour la peau, d’eaux florales, de bains, de savons, de shampoings, de parfums et autres pots-pourris…

Pour se sentir bien – ou mieux – quoi qu’il arrive !

Bernard DELCORD

Plantes des Alpes – Les secrets du bien-être par Josette Ganioz-Zufferey, Genève, Éditions Slatkine, juin 2014, 247 pp. en noir et blanc au format 15 x 22 cm sous couverture brochée en couleurs, 30 €

Voici la description des usages très multiples d’un légume fort courant :

Les vertus du chou

En pansement : appliquer une ou plusieurs épaisseurs de feuilles de chou de façon à déborder la zone du mal. Recouvrir ensuite avec un tissu épais, pour pouvoir faire un bandage sans compression. Laisser le pansement toute la nuit.

En cataplasme : macérer les feuilles dans de l'huile d'olive et appliquer en cataplasme. Trois feuilles superposées suffisent. Lorsque la sensation de chaleur est trop forte, changer le   cataplasme.

Les cataplasmes de chou sont indiqués pour : abcès, furoncles, maux de jambes, blessures, brûlures, coqueluche, rhumatismes musculaires, douleurs à l'estomac, aux intestins, aux reins, à la vessie, ulcères variqueux, lumbago, plaies, migraines, goutte.

Asthme et bronchite : appliquer le cataplasme à la base des poumons ou sur les omoplates.

Congestions cérébrales, insolations : sur la nuque.

Diarrhée : sur l'abdomen.

Névralgie : appliquer froid.

Insomnie : sur la nuque.

Hémorroïdes : en pansement.

Tension artérielle : sur les mollets, les reins, la nuque.

Sinusite : sur le front.

Écrit par Brice dans Bernard Delcord, Bien-être | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.