23 11 15

« On rêve d’un rêve. » (Frédéric Beigbeder)

Valets de nuit.jpgD’une rare élégance, les 33 courtes nouvelles érotiques de Corinne Hoex rassemblées dans le recueil Valets de nuit paru aux Impressions nouvelles à Bruxelles confirment, une fois de plus, le talent époustouflant de l’une de nos plus brillantes auteures qui y manie l’allusion subtile dans une langue finement ciselée, tout en délicatesse de syntaxe et de vocabulaire.

Par le rêve, elle se fait nuage flirtant avec un aviateur, fontaine abreuvant un terrassier, statue sous les ciseaux d’un sculpteur, plat mitonné par un cuisinier, sable sous le râteau d’un plagiste, chatte persane et son toiletteur, mouche dans une pâtisserie, sainte entre les mains d’un aumônier, lettre dans le sac d’un facteur, forêt amoureuse d’un chasseur, belle endormie surprise par un voleur de clef des songes…

Une joyeuse débauche de corps de métier !

Bernard DELCORD

Valets de nuit par Corinne Hoex, Bruxelles, Les Impressions nouvelles, collection « Traverses », novembre 2015, 156 pp. en noir et blanc au format 14,5 x 21 cm sous couverture brochée en couleurs, 14 €.

Les commentaires sont fermés.