25 11 15

Pickpocket...

Voleur de vies.jpg« Il a dix-neuf ans. Son surnom, c'est Lézard, parce qu'il se faufile dans la ville, se glisse entre les passants et leur vole leur portefeuille. Il a une manie particulière, il conserve les cartes d'identité de ses victimes, se construit mille vies à partir de celle des autres... Lorsque Lézard rencontre une jeune fille spéciale nommée Méduse, qui l’attirera jusque chez un écrivain, tout bascule vers un destin inattendu. Finalement, qui vole qui ? »

Dans Voleur de vies, un excellent roman pour les jeunes, riche et dense, paru chez Mijade à Namur, Frank Andriat pose avec le talent qu’on lui connaît la question des classes sociales et, bien au-delà, de la différence entre réalité et fiction...

Avis aux adolescents, à leurs parents et aux professeurs de français !

Bernard DELCORD

Voleur de vies par Frank Andriat, Namur, Éditions Mijade, septembre 2015, 216 pp. en noir et blanc au format 11 x 21 cm sous couverture brochée en couleurs, 9,00 €

Les commentaires sont fermés.