28 11 15

Vu de Belgique…

Anthologie du surréalisme belge.jpgBijou scintillant de la littérature francophone de notre pays dans ce qu’elle a de plus créatif, l’Anthologie du surréalisme belge établie par Paul Aron et Jean-Pierre Bertrand et parue aux Éditions Espace Nord à Bruxelles rassemble des textes d’auteurs et d’artistes qui ont marqué la production française du XXe siècle – comme Paul Nougé, E.L.T. Mesens, Marcel Mariën, Louis Scutenaire et Achille Chavée –, voire mondiale, avec Christian Dotremont, le groupe du Daily-Bul ou René Magritte.

On y découvre une vision du monde qui, au-delà des clivages idéologiques, des débats houleux et des pratiques de la pensée divergente, en raison de son caractère essentiellement décalé et parce qu’elle se fonde sur les détournements de l’ordre préconisé ou établi si chers à nos compatriotes, rétablit les vérités cachées et ouvre sur les visions a priori insaisissables de l’avenir, parfois avec un humour des plus décapants.

On y apprend aussi que les seconds couteaux du mouvement (André Souris, Camille Goemans, Irine, Marcel Lecomte, Fernand Dumont, Marcel Havrenne, Tom Gutt et bien d’autres…) furent des bretteurs hors pair, se jouant de la langue et des images avec une aisance admirable.

Les spadassins de la modernité !

Bernard DELCORD

Anthologie du surréalisme belge établie par Paul Aron et Jean-Pierre Bertrand, Bruxelles, Éditions Espace Nord, novembre 2015, 348 pp. en noir et blanc au format 12 x 18,5 cm sous couverture brochée en couleurs, 12 €.

Les commentaires sont fermés.