17 01 16

Une icône de la pop belge…

Le Grand Jojo – Tout va très bien.jpgIncarnation et idole de la belgitude à la brusseleir dans Ce Pays aussi bien qu’au-delà des frontières, Jules Jean Vanobbergen est né le 6 juillet 1936 à Ixelles et, à la veille de ses 80 ans, notre ami Brice Depasse, chroniqueur d’histoire de la musique et de la chanson sur Radio Nostalgie, a eu l’excellente idée de rédiger sa biographie parue aux Éditions de la Renaissance du Livre et chez Universal Music Books à Bruxelles sous le titre Le Grand Jojo – Tout va très bien, un ouvrage empathique complété d’un cahier de photographies en couleurs dans lequel l’auteur s’est montré digne de son sujet par la fluidité du récit mais aussi, et surtout, par des grâces d’écriture et des intertitres qui valent leur pesant de pralines, de caricoles et de gueuze lambic…

En découvrant la vie et la carrière de l’inoubliable auteur-interprète de « tubes planétaires surréalistes » comme Jules César – qui n’a pas vu la mine éberluée de Michel Drucker interviewant notre homme après qu’il eut chanté ce tube historique dans une émission dominicale a raté un grand moment d’histoire de la télévision française –, du Sergent Flagada, du Tango du Congo, d’Éléonore, de Victor le footballiste, d’E viva Mexico, de Sitting Bull, d’Ookie Pookie, de Valencia, d’Angelina, d’On a soif ! et autres Gina Stromboli ou Happy bière day, on mesure à quel point, en dépit des vicissitudes de l’existence, l’humour et la dérision font partie de l’ADN de notre peuple[1], divisé en tribus et en factions certes, mais toujours prêt à bien rigoler, une fois !

Signalons aux puristes que le texte se clôt par la discographie complète de l’artiste et par le texte intégral de nombreuses chansons.

Un ouvrage qui réveille bien des souvenirs amusants liés aux destinées d’une Patrie des Arts et des Lettres qui ne l’est pas moins…

Bernard DELCORD

Le Grand Jojo – Tout va très bien par Brice Depasse, préface de Jacques Mercier, Bruxelles, Éditions de la Renaissance du Livre & Universal Music Books, novembre 2015, 192 pp. en noir et blanc + un cahier de 32 pp. en quadrichromie au format 15 x 23 cm sous couverture brochée en couleurs, 19,90 €.

 

[1] dont on sait pertinemment qu’il n’existe pas, ce qui ne change rien…

Écrit par Brice dans Bernard Delcord, Biographies | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.