05 02 16

Passeuse pour notre temps

téléchargement.jpgCartographe- géographe universitaire, Joëlle Désiré-Marchand  contacte Marie-Madeleine Peyronnet,  la secrétaire perpétuelle d'Alexandra David-Néel , en 1987,  pour opérer le tracé précis de l’expédition au Tibet de la célèbre exploratrice

Marie-Madeleine Peyronnet lui laisse accès aux documents originaux d' Alexandra David- Néél , décédée en 1969 ; une amitié naît entre les deux femmes. Joëlle Désiré-Marchand  écrit  alors une biographie   de la "femme aux semelles de vent"  et quelques ouvrages traçant ses itinéraires géographiques et spirituels.

Elle aurait pu en rester là.

Fort heureusement pour nous, la biographe est contactée par les éditions "Le Passeur" et accepte  commande et  cahier de charges d’une collection qui s’intéresse à l'héritage, aux messages délivrés par les grands personnages.

"La série des « passeurs pour notre temps» ayant pour objectif de montrer en quoi la vie ou l'œuvre d'une personnalité remarquable reste éclairante pour les lecteurs
d'aujourd'hui, Alexandra David-Néel méritait assurément d'y figurer. Son cas apparaît même exemplaire car l'incroyable audace de ses voyages se mêla toujours avec sa recherche intérieure. Et son talent d'écrivaine lui permit d'associer les anecdotes vécues sur les pistes risquées du Toit du monde à l'évocation toujours claire des religions orientales."

L'éclairage est donc des plus intéressants. Assurément,  la vie d'Alexandra David-Néel est éloquente, inspiratrice, aujourd'hui toujours, d'expéditions - pensons à celle de Priscilla Telmon. Alerte d'esprit, la vieille  dame écrit encore à l'âge de 95 ans. Sa mémoire et son sanctuaire de Samten-Dzong sont depuis lors entretenus par Marie-Madeleine Peyronnet, dans le pur respect de ses volontés. Notons à cet égard que cette dernière fut la seule, avec Alphur Yongden, fils adoptif d'Alexandra David-Néel à partager sa vie ... et son caractère haut en couleurs...!

Avec son focus géographique, l'analyse des expéditions, de leurs risques et empreintes sur la mentalité de cette féministe éclairée, de sa spiritualité mâtinée de bouddhisme... l'ouvrage offre le meilleur des arguments pour la perpétuation de son rayonnement.

En annexe, la publication de quelques articles, révélateurs de l'écriture maîtrisée et de la casquette de journaliste que revêtit, entre autres, l'écrivain ADN...

Une lecture conseillée

Alexandra David-Néel, passeur pour notre temps, Joëlle Désiré-Marchand, essai, Ed. Le Passeur, janvier 2016, 272 pp

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter, Biographies | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.