03 03 16

Bon sang ne peut mentir

Le9782738133557 (2).jpg ton est donné d'entrée de titre: la biographe Claudine Monteil sort du strict carcan scientifique formé par Pierre, Marie Curie et à leur suite, Irène, leur fille aînée et Frédéric Joliot, son mari,  pour brosser le portrait d'un électron plus libre, leur seconde fille, Eve, née en 1904 ...un an et demi avant le décès accidentel de Pierre. C'est dire comme l'enfant n'a pas connu son père.

C'est dire aussi comme la Grande Guerre - Eve a dix ans en 1914 - va la priver de sa mère: Marie Curie installe des appareils radiologiques dans  les hôpitaux, veillant de près à la formation du personnel.

Elève douée - bon sang ne peut mentir - pianiste avertie, Eve compense par l'humour, l'écriture et la coquetterie - elle était belle, de surcroît - l'absence par trop ressentie de sa mère.

Amie - amante d'Henry Bernstein - de 26 ans son aîné - de Philippe Barrès, avec qui elle fonde- et dirigera le Paris- Presse, Eve s'illustre par une remarquable biographie sur sa mère, décédée en 1934: paru d'abord aux USA, en 1937, Madame Curie est publié chez Gallimard, l'année suivante. Le succès en sera mondial et durable puisqu'on édite encore la biographie, de nos jours, en collection Folio.

Grand Reporter, Correspondante de guerre, elle n'aura de cesse dès le début de la Seconde guerre mondiale d'exhorter les Américains, ses amis, à rallier les Français dans le conflit. Quitte à être parfois prise en sandwich entre Roosevelt,  de Gaulle et leurs rapports difficiles...

Durant la Guerre froide, elle travaille pour l'OTAN et puis, quinze ans durant,  de  juin 1965 à décembre 1979, elle épaule Henri Labouisse, devenu son mari et directeur général de l'UNICEF dans les actions de cette dernière.

Très médiatique aux Etats-Unis, sa deuxième patrie (si l'on excepte la Pologne), Eve mourra digne, élégante et plus que centenaire, le 22 octobre 2007, entourée de la descendance d'Henri qu'elle a faite sienne.

Ecrite de plume sobre, factuelle et précise, cette biographie est tout simplement passionnante

Je vous la recommande

Apolline Elter

 

Eve Curie. L'autre fille de Pierre et Marie Curie, Claudine Monteil, biographie, Ed. Odile Jacob, janvier 2016, 348 pp

 

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter, Biographies | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.