06 03 16

On l’aime, nous aussi…

Passionnément Gainsbourg.jpgDoctorante en lettres, auteure de romans historiques et d’une biographie magistrale du père de Jean de Florette et de Manon des sources, – elle a fait paraître Althéa ou la Colère d'un roi chez Robert Laffont à Paris en 2010 puis, aux Éditions du Rocher à Monaco, Les Lys pourpres (2012), Les Venins de la Cour (2013), Marcel Pagnol, un autre regard (2014) et Raison souveraine (2015) –, Karin Hann est membre du jury du prix Marcel Pagnol et du Grand Prix du roman historique.

Elle a publié cette année, toujours aux Éditions du Rocher, un Passionnément Gainsbourg dans lequel elle se penche sur la destinée de l’homme disparu il y a 25 ans [1] qui, s’il laisse l'image d'un compositeur à succès talentueux, sulfureux, provocateur, blessé et à fleur de peau, est avant tout un poète véritable, qui s'inscrit dans la tradition des grands ancêtres maudits du XIXe siècle, dont il s'est très souvent inspiré.

Écoutons la biographe :

« À la suite de Rimbaud et surtout de Verlaine, il s'empare des grands thèmes romantiques, torturant son âme pour exorciser son mal de vivre dans des textes poignants et incisifs, sur des mélodies empruntées à de grands musiciens classiques ou nées de son imaginaire de pianiste de bar.

Maniant la langue française en virtuose, jouant de la sonorité des mots comme de leur sens, il s'adresse à un public sans cesse renouvelé avec une sincérité bouleversante. »

Dans son excellent ouvrage, fruit d'une longue recherche, Karin Hann démontre la richesse et la profondeur des œuvres de Serge Gainsbourg, en dévoilant parfois la face cachée de ses écrits, et elle met en lumière le caractère exceptionnel de cet artiste complexe, ainsi que son immense culture.

Car, s’il croyait en avoir la tête, notre homme en avait beaucoup dans le chou !

Bernard DELCORD

Passionnément Gainsbourg par Karin Hann, Monaco, Éditions du Rocher, février 2016, 264 pp. en noir et blanc au format 15,2 x 23,5 cm sous couverture brochée en couleurs, 19,90 € (prix France)

 

[1] De son vrai nom Lucien Ginsburg, il était né le 2 avril 1928 à Paris et il y est mort le 2 mars 1991. Fils d'immigrants russes juifs, il fut tout à la fois auteur-compositeur-interprète, pianiste, artiste peintre, scénariste, metteur en scène, écrivain, acteur et cinéaste.

Écrit par Brice dans Bernard Delcord, Biographies | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.