27 03 16

Edith Dekyndt Solo Exhibition

La Galerie Greta Meert a le plaisir de présenter la deuxième exposition solo d’Edith Dekyndt (née à Ypres en 1960, elle habite et travaille à Berlin).

Edith Dekyndt 1.jpg

 Installation, Théorème des Foudres, Consortium, Dijon, 2015

Strange Fruits réunit les pièces qui ont été réalisées pendant le processus d’élaboration des expositions montrées au Consortium à Dijon et au Wiels à Bruxelles en 2015 et 2016. La première était inscrite dans le territoire rural de la Bourgogne, la seconde dans celui de Bruxelles et de l’histoire du Wiels, situé dans le bâtiment de l’ancienne brasserie Wielemans-Ceuppens.

Le titre Strange Fruits fait aussi référence à la chanson Strange Fruit, interprétée par Billie Holiday d’après le texte d’un poème écrit et publié en 1937 par Abel Meeropol. Cette chanson parle des lynchages des Noirs américains perpétrés aux États-Unis après l’abolition de l’esclavage. Souvent, ces lynchages n’étaient même pas motivés par un acte criminel réel ou supposé.

Edith Dekyndt 2.jpg

Installation, Théorème des Foudres, Consortium, Dijon, 2015

Lorsque Billie Holiday interprète pour la première fois cette chanson, trois lynchages ont déjà été commis cette année-là (1939). Un sondage de l’époque révèle que six Blancs sur dix étaient favorables à cette pratique.

Elle a été interprétée, entre autres, par Nina Simone, Carmen Mc Rae, Josh White, Diana Ross, Robert Wyatt, Jeff Buckley, Marcus Miller, Cassandra Wilson, Sting, Mary Coughlan, Ella Fitzgerald, Tori Amos, Pete Seeger, Dee Dee Bridgewater, Eartha Kitt, Tricky, Lester Bowie, UB 40, Siouxsie and the Banshees, Kanye West, Annie Lennox.

Southern trees bear strange fruit

Blood on the leaves

Blood at the root

Black bodies swinging in the southern breeze

Strange fruit hanging from the poplar trees

Pastoral scene of the gallant south

The bulging eyes and the twisted mouth

The scent of magnolia sweet and fresh

Then the sudden smell of burning flesh

Here is a fruit

for the crows to pluck

for the rain to gather

for the wind to suck

for the sun to rot

for the tree to drop

Here is a strange and bitter crop

2016_02 Wiels Edith Dekyndt By Sven Laurent 006.jpg

Installation, Indigenous Shadow, Wiels, Bruxelles, 2016

Les pièces réunies dans Strange Fruits révèlent, entre autres, le facteur humain et émotionnel qui occupe une large place dans le travail mais qui est toujours en toile de fond. Elles mettent également en évidence l’aspect tantôt noble, tantôt immonde, tantôt sacré, tantôt profane, présent dans les pièces réalisées avec des matières telles que le sang, la terre, l’argent, le vin, la laine, le velours, des fleurs brûlées ou encore des cheveux. Les différentes interprétations de Strange Fruit seront compilées et diffusées dans les trois étages du bâtiment de la galerie.

Gerrie SOETAERT

2016 02 Wiels Edith Dekyndt By Sven Laurent 055.jpg

Installation, Indigenous Shadow, Wiels, Bruxelles, 2016

Informations pratiques :

Jusqu’au 9 juillet 2016

Galerie Greta Meert

13, rue du Canal

1000 Bruxelles

Tél. : 02 219 14 22

info@galeriegretameert.com

Écrit par Brice dans Arts, Bernard Delcord | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.