15 06 16

Résistance

9782367621197-001-G.jpeg

S'il est un témoignage, une écoute audiolivresque que je vous recommande caniculairement, c'est bien celui de Malala Yousafsai, cette merveilleuse adolescente pakistanaise, co- attributaire du Prix Nobel de la Paix,en 2014.

Ecrit avec la complicité de Christina Lamb, grand reporter au Sunday Times, le récit, lumineux, de sa courte vie est sidérant. Il contient la promesse d'un monde meilleur, d'un accès à 'éducation à toutes les couches de la population et surtout aux filles, opprimées par des régimes extrêmistes.  Car c'est bien de cela qu'il agit: icône de la lutte pour l'éducation et de la résistance aux talibans qui s'en prirent à son père, directeur d'école et à sa vie - en 2012, elle passe à un doigt de la mort, de la paralysie à vie - Malala fait de son Prix Nobel une arme de résistance efficace.

Née en juillet 1997 au sein d'une famille aimante et libre d'esprit,  dans une province Swat du Pakistan, dotée d'un tempérament déterminé, Malala publie, dès l'âge son entrée en adolescence Le journal d'une écolière pakistanaise, via un blog relayé par la BBC.  Son quotidien subit le lot des privations, d'un exil provisoire, et le 12 octobre 2012, d'une balle talibane  qui lui traverse la joue, le cou. Soignée à Peshawar, puis à Dubai, avant d'être transportée au Royaume-Uni (Birmingham) où une neurochirurgienne la sauve de la paralysie, à vie, Malala recouvre peu à peu, la voix, visage souriant, ardeur militante.

C'est ce parcours qui nous est raconté, d'un récit sobre, factuel, tonique, idéalement porté par la voix de la comédienne Giula Clara Kissous.

10h27 d'écoute captivée.

Apolline Elter

Moi, Malala Yousafsai, je lutte pour l'éducation et je résiste aux talibans, récit écrit avec la collaboration de Christina Lamb,  traduit de l'anglais par Pascal Loubet, Ed. Calmann-Lévy, 213, 390 pp- Audiolib, avril 2016, 10h27 d'écoute

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.