04 08 16

« Il arrive beaucoup de choses entre la bouche et le verre. » (Antoine Furetière)

Je n'en ferai qu'une bouchée (cover).jpgEn véritable gastronome passionné, Bernard Laurance parcourt le globe à la recherche des meilleures recettes glanées au fil de ses voyages en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient, dans les Amériques et dans toute l'Asie.

Animateur d’un blog [1] à grand succès – 58 millions de visiteurs, excusez du peu ! – et auteur reconnu [2], il a fait paraître récemment chez Flammarion un recueil de 111 recettes pour l’apéritif intitulé Je n'en ferai qu'une bouchée ! –Tour du monde de recettes à picorer rassemblant des préparations chaudes et froides de bouchées, de mini cakes, de makis, de tapas, de mezzés, de petits chaussons, de buschettas, de mini bouchées à la reine, de feuilletés grecs, de mini muffins, de samoussas, de piquillos farcis, de mini blinis, de petits choux salés, de sfiha, de scotch eggs… mais aussi de pesto maison, de tapenade noire, ou encore de sauce satay, au tamarin ou yakitori.

De quoi passer l’été de la manière la plus festive qui soit !

Bernard DELCORD

Je n'en ferai qu'une bouchée ! – Tour du monde de recettes à picorer par Bernard Laurance, Paris, Éditions Flammarion, mai 2016, 176 pp. en quadrichromie au format 19,5 x 24,7 cm sous couverture cartonnée en couleurs, 19,90 € (prix France)

Pour vous, nous avons recopié dans ce recueil exotique la recette suivante : 

Chao tom 

Chao tom.jpg 

Les chao tom sont des petites brochettes vietnamiennes de pâte de crevette où un bâton de canne à sucre sert de support. Bien évidemment, celui-ci ne se mange pas, mais donnera un délicieux arôme et une saveur délicieusement sucrée. Parfait pour l'apéritif ou en entrée, les principaux avantages de cette recette sont la facilité d'exécution et l'originalité, qui donneront l'eau à la bouche à tous les amoureux des crevettes.

Pour cette recette, vous trouverez les bâtons de canne à sucre en magasins asiatiques. Ils se vendent en sachets surgelés, très pratiques.

Temps de préparation : 10 minutes

Temps de cuisson : jusqu’à 15 minutes

Pour 12 chao tom

Ingrédients :

500 g de crevettes crues déveinées et décortiquées

1 gousse d’ail

2 cuillerées à soupe d’huile

2 cuillerées à café de nuoc-mâm

2 cuillerées à café de sucre de canne

12 bâtons de canne à sucre

Sauce sucrée pimentée

Sel, poivre blanc

Recette :

Mixez les crevettes crues avec la gousse d'ail, l'huile, le sucre et le nuoc-mâm jusqu'à obtenir une pâte assez lisse.

Salez et poivrez à votre goût.

Vous pouvez vous passer du mixeur et réaliser la pâte au couteau sur une planche à découper. Il faudra plusieurs minutes de travail, mais vous collerez un peu plus à la tradition. La pâte doit être assez collante.

Prélevez une boule de pâte de 4 centimètres de diamètre.

Aidez-vous d'un peu d'eau ou d'huile si la pâte colle trop.

Posez un bâton de canne à sucre sur la boule et enfoncez-le.

Refermez la boule sur le bâton puis donnez une forme allongée à la pâte.

Vous pouvez aussi étaler la pâte entre deux feuilles de film étirable. Enlevez le film du dessus, puis posez un bâton de canne à sucre.

Enroulez la farce étalée autour du bâton en coupant l'excédent.

Faites de même pour toute la farce.

Pour la cuisson, vous avez plusieurs options.

La première est de passer les bâtons à la friture. Les chao tom seront prêts en 1 ou 2 minutes ! La deuxième est de les cuire à la vapeur une dizaine de minutes, puis de les passer à la poêle avec un peu d'huile ou même sur le barbecue.

Si vous choisissez le barbecue, faites-les vraiment cuire à la vapeur auparavant pour fixer la farce, sinon elle risque de coller sur les grilles.

Dégustez les chao tom bien chauds avec une sauce pimentée sucrée et un peu de coriandre.

 

[1] www.lacuisinedebernard.com

[2] Des Desserts de Bernard (Flammarion, 2014) et du Grain de sel de Bernard (Flammarion, 2015), 30 000 exemplaires vendus.

Écrit par Brice dans Bernard Delcord, Cuisine | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.