16 08 16

La cantatrice du peuple…

Oum Kalsoum – L’étoile de l’Orient.jpgOum Kalthoum ou Oum Kalsoum, de son nom complet Oum Kalthoum Ibrahim al-Sayyid al-Beltagui, est une chanteuse, musicienne et actrice égyptienne, née à Tmaïe El Zahayira (Égypte) le 30 décembre 1898 et morte le 3 février 1975 au Caire.

Surnommée l' « étoile de l'Orient », elle est encore considérée de nos jours comme la plus grande chanteuse du monde arabe.

Son engagement dans des œuvres caritatives lui valut le surnom de « cantatrice du peuple » [1].

Les Éditions du Rocher à Monaco font paraître une nouvelle édition [2] d’Oum Kalsoum, la biographie que lui a consacrée la journaliste et auteure Ysabel Saïah Baudis, un texte nourri de témoignages des proches et d’admirateurs de l’artiste.

Oum Kalsoum, que Charles de Gaulle l'appelait « La Dame » et Maria Callas « La Voix Incomparable », reste aujourd'hui la seule star mythique orientale, la voix de contralto que l'on entend et que l'on reprend partout dans le monde arabe, l'exemple du féminisme, l'héroïne du patriotisme, l'initiatrice de l'extase artistique.

Voici ce que nous en dit Ysabel Saïah Baudis :

« Sa vie est digne des plus beaux contes orientaux. Née pauvre, paysanne, fille d'un religieux, elle possède un don qu'elle cultivera grâce à sa farouche volonté de s'instruire. La chance aidant, elle rencontrera les plus grands poètes et musiciens arabes qui lui voueront leur vie.

Elle traverse le XXe siècle, s'imprègne et milite pour les innombrables changements que traverse l'Égypte en intégrant toutes les nouvelles techniques, du cinéma à la radio, pour devenir « la voix des Arabes ».

Adulée de son vivant par le président Nasser comme par l'homme de la rue, elle reste aujourd'hui une référence pour tous les musiciens et les artistes.

Seul mythe de femme sacrée en terre d'Orient, elle est devenue une icône. »

L’ouvrage se clôt par la traduction française du texte de dix chansons, ainsi que par une discographie et une filmographie très complètes.

Bernard DELCORD

Oum Kalsoum – L’étoile de l’Orient par Ysabel Saïah-Baudis, préface d’Omar Sharif, Monaco, Éditions du Rocher, septembre 2016, 350 pp. en noir et blanc au format 14 x 21 cm sous couverture brochée en couleurs, 21 € (prix France)

 

[1] https://fr.wikipedia.org/wiki/Oum_Kalthoum

[2] La première est sortie en 2004.

Écrit par Brice dans Bernard Delcord, Biographies | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.