27 11 16

« Toute l'eau de la rugueuse et vulgaire mer ne saurait laver l'huile sainte d'un roi oint. » (William Shakespeare)

Le Siècle des Sacres.JPGHistorien réputé des dynasties occidentales et auteur à grand succès – parfaitement justifié, en raison de la qualité de sa documentation, du sérieux de son travail et de la flamboyance de son style –, le journaliste et écrivain Jean Marie de Pérusse des Cars, dit Jean des Cars (1943–), a signé nombre de best-sellers : Louis II de Bavière ou le Roi foudroyé, Sissi ou la Fatalité, La véritable histoire des châteaux de la Loire, Inoubliable Grace de Monaco, Dictionnaire amoureux des trains, La Saga des Romanov, La Saga des Habsbourg, La Saga des Windsor, La Saga des reines, La Saga des favorites ou encore Le Sceptre et le sang : rois et reines dans la tourmente des deux guerres mondiales ainsi que Nicolas II et Alexandra de Russie. Une tragédie impériale.

Dans Le Siècle des Sacres, un bel album illustré publié tout récemment à Paris aux Éditions Perrin, il fait la narration, entre faste et solennité, de 16 sacres et couronnements parmi les plus importants ou les plus marquants, depuis celui de la reine Victoria d'Angleterre en 1838 jusqu’à l'accession au trône du roi Felipe VI d'Espagne en 2014, en passant par ceux de Napoléon III, empereur des Français (1853), du tsar Nicolas II (1896), de Charles IV, roi de Hongrie (1916), de Rainier III, prince de Monaco (1949), de Baudouin Ier, roi des Belges (1951), d’Elizabeth II, reine du Royaume-Uni et du Commonwealth (1953), de Mohammad Reza Pahlavi , shah d’Iran (1967), de Margrethe II, reine de Danemark (1972), de Charles XVI Gustave, roi de Suède (1973), de Juan Carlos, roi d’Espagne (1975), de Harald V, roi de Norvège (1991), d’Henri, grand-duc de Luxembourg (2000), d’Albert II, prince de Monaco (2005), de Willem-Alexander, roi des Pays-Bas (2013) et de Philippe Ier, roi des Belges (2013).

Écoutons l’auteur :

« Les premières années du XXIe siècle ont vu l'arrivée d'une nouvelle génération de souverains sur les trônes de diverses monarchies européennes. Leurs intronisations ont été fortement médiatisées, suscitant la curiosité et le plus souvent l'enthousiasme, non seulement de leurs sujets mais d'innombrables téléspectateurs ayant suivi ces cérémonies le plus souvent spectaculaires. Le sacre, qui est un rite religieux remontant à l'Ancien Testament a été, pendant des siècles, en usage en Europe dans les empires, royaumes et principautés. Cette tradition, (le sacre) – précédant le couronnement qui est un acte politique symbolisant l'entrée en fonction du monarque – a progressivement été remplacée par une installation sous forme de prestation de serment devant le Parlement. Celle-ci est parfois précédée ou suivie d'une célébration religieuse, obligatoire quand est instituée une religion d'État dans le pays concerné et que le monarque en est le chef. »

De fastueux débuts de carrière !

Bernard DELCORD

Le Siècle des Sacres par Jean des Cars, Paris, Éditions Perrin, novembre 2016, 256 pp. en quadrichromie au format 19,8 x 27,8 cm sous couverture cartonnée et jaquette en couleurs, 29,90 € (prix France)

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.