17 12 16

Un vrai et bel hommage

Hommage et objectivité peuvent faire bon ménage. C'est ce que révèle cette biographie consacrée au plus célèbre, et sans doute préféré,  des animateurs de variétés français.

téléchargement (8).jpg

Réactualisant son propos de L'Autre Drucker, paru en 2010, aux Editions Jacob-Duvernet,  le journaliste Franck Lacroix a compilé les innombrables archives, télévisuelles, radiophoniques et de presse, qu'il collectionne depuis trente ans, ainsi que les ouvrages autobiographiques publiés par Michel Drucker, pour en dresser un portrait cohérent, aimable, à l'image du sujet, en évitant l'écueil de la flatterie, de la "Druckermania".

Structuré - adéquatement -  autour des thèmes, chaînes audio-visuelles,  émissions-phares, valeurs  et personnes qui ont façonné le destin, la longévité professionnelle exceptionnelle de Michel Drucker - un ancrage familial toujours agissant, des mentors, patrons, amis vedettes et fidèles,  un sens de la loyauté, de la courtoisie et du travail méticuleusement accompli, une hypocondrie assumée, hygiène de vie stricte ...- l'essai offre une mise en perspective  neuve et une pondération des éléments différente de celle qui parcourt les autobiographies. Ses rapports à sa (belle)-fille, Stéphanie Jarre, à Yleng, la jeune Cambodgienne hébergée quelques années au sein de la famille, à ses chers chiens, à son entourage de travail proche  révèlent une intimité généreuse que  l'intéressé ne peut par trop étaler. Et le portrait de Dany Saval, son épouse, soutien solide, infaillible révèle, à coup sûr que "Michel Drucker ne se conjugue pas au singulier"

 Animé d'un souci constant, obsessionnel, de remplir son contrat envers son public, l'animateur-vedette de Champs Elysées, Vivement dimanche, entre (tant d')autres,  et toutes cérémonies d'envergure, a fait de la télévision, le moteur de sa vie.

Apolline Elter

Michel Drucker. Une vie, Franck Lacroix, essai, Mareuil éditions, nov. 2016, 458 pp

Billet de faveur

Interrogé par nos soins, le journaliste Franck Lacroix nous précise sa méthode de rédaction de l'ouvrage, caution d'une objectivité qu'il nous faut souligner:

 Franck Lacroix :

Non, je n’ai pas rencontré l’animateur-producteur de Vivement dimanche prochain lors de la rédaction du livre. Michel Drucker s’est déjà longuement exprimé, par écrit à l’oral, sur sa vie. Mon projet n’était donc pas de raconter, une nouvelle fois, son itinéraire avec nos yeux d’aujourd’hui, mais bien de travailler avec des documents d’époque. 

Que racontait Raymond Marcillac ou Léon Zitrone de l’arrivée du jeune Normand à la télévision ? Que disait la presse de télévision de son retour à l’antenne après son éviction de l’ORTF en 1968 ? Comment le présentateur de « Stars » expliquait-il son passage de TF1 à Antenne 2 au début des années 80 ? Puis son retour sur TF1 dix ans plus tard ? Etc.

Le parcours de Michel Drucker n’est pas aussi lisse que les couvertures des hebdomadaires veulent bien nous le dire. Professionnellement, il a fait des choix qui, au moment où il a pris ses décisions, pouvaient le mener à l’échec. Il a pris des risques. Il a été malmené. Il a douté. Il a eu peur, à chaque secousse, d’être renvoyé chez lui, loin des caméras. Loin du public. De son public.

J’ai donc plongé au plus près des récits contemporains des événements que je voulais retranscrire. Par fidélité.

Telle a été ma méthode de travail.

 

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.