20 12 16

Le Bordeaux de l'Amérique

téléchargement.jpg

Emmanuel Boudot-Lamotte est l'éditeur, chez Gallimard, des Nouvelles orientales et du Coup de Grâce, de Marguerite Yourcenar. Il est aussi un fidèle ami. 

L'édition de leur correspondance -  du moins la partie rendue publique à ce jour,  compte tenu qu'une partie des archives yourcenariennes est consignée jusqu'en 2037 - révèle bien des faces de la célèbre académicienne. Celle d'un "exil" américain qui lui fait rejoindre,  dès 1939,  Grâce Frick, sa compagne et d'un regard porté, partant, sur l'Europe et la littérature française de l'après-guerre.  Celle de traductrice et de passeuse de littérature et de culture américaines.  

Le travail d'oeuvres demeurées à ce jour inédites - notamment le Dramatis Personae - son regard de critique d'art nourrissent une série de lettres de haute facture, de franchise mâtinée d'une courtoisie exquise.  Des modèles de savoir-faire épistolaire.

Et puis que dire de ces innombrables colis remplis de friandises et de denrées rares qu'elle expédie en France à haute cadence. Son souci constant de l'état de santé de la maman de "Nel" (Emmanuel Boudot-Lamotte)...

Pas de doute, nous reviendrons sur le sujet, dès l'an prochain, qui célèbrera,  le 17 décembre, les quarante ans du décès  de la grande écrivain. 

Lettres de Marguerite Yourcenar à Emmanuel Boudot-Lamotte (1938-1980). Edition établie, présentée et annotée par Elyane Dezon-Jones et Michèle Sarde, Ed. Gallimard, oct. 2016, 308 p

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.