21 12 16

« Ce sera l'impression de ce que j'aurai ressenti, moi tout seul. » (Claude Monet)

Tout sur l' impressionnisme.jpgHistorienne de l'art formée à l’École du Louvre, conférencière et journaliste à Connaissance des Arts, Véronique Bouruet Aubertot est l'auteure de L'Art contemporain (Autrement, 1999) et de L'impressionnisme (Palette, 2007). Elle est aussi à l'initiative d'expositions et de projets culturels comme « Paris à petits pas » et « Paris par quartier ».

Elle a fait paraître chez Flammarion à Paris un ouvrage remarquable intitulé Tout sur l'impressionnisme – Panorama d’un mouvement, œuvres phares, repères chronologiques et notions clés dans lequel elle dépoussière une vision convenue de l'impressionnisme en resituant dans son époque et son contexte ce courant décisif qui a initié un renouvellement de l'art occidental.

« Accompagnant la révolution industrielle et le basculement du monde dans la modernité, écrit notre essayiste, l'impressionnisme naît de l'esprit dissident de jeunes artistes, prêts à affronter le mépris et l'opprobre pour émanciper l'art du carcan où il reste enfermé. »

L’ouvrage contient de très nombreuses illustrations et une vingtaine de chefs-d'œuvre [1] sont détaillés à travers des entrées thématiques : la ville, les lieux de plaisir, le jardin, les paysages, l'industrie, les expositions, la révolution photographique, les séries, la place des femmes, la mode, les écrivains...

L’ensemble se complète de biographies de peintres et d’une chronologie.

Un livre qui en met plein la vue !

Bernard DELCORD

Tout sur l'impressionnisme – Panorama d’un mouvement, œuvres phares, repères chronologiques et notions clés par Véronique Bouruet Aubertot, chronologie et biographies par Sylvie Blin, Paris, Éditions Flammarion, novembre 2016, 384 pp. en quadrichromie au format 17,2 x 24,5 cm sous couverture Intégra en couleurs, 29,90 € (prix France)

 

[1] Rue de Paris, temps de pluie (1877) par Gustave Caillebotte, La Loge (1874) par Auguste Renoir, Le Déjeuner des canotiers (1881) par Auguste Renoir, Les Raboteurs de parquet (1875) par Gustave Caillebotte, L’Atelier rue de La Condamine (1870) par Frédéric Bazille, Olympia (1863) par Édouard Manet, Soleil couchant sur l’Oise (1865) par Charles François Daubigny, Scène d’été (1869) par Frédéric Bazille, La Balançoire (1876) par Auguste Renoir, Les Dindons (1876-77) par Claude Monet, Femme à l’ombrelle tourné vers la gauche (1886) par Claude Monet, Impression, soleil levant (1872) par Claude Monet, Eugène Manet et sa fille dans le jardin de Bougival (1881) par Berthe Morisot, Portrait d’Émile Zola (1868) par Édouard Manet, Madame Charpentier et ses enfants (1878) par Auguste Renoir, Nymphéas (1914-18) par Claude Monet, Un dimanche à la Grande Jatte (1884-86) par Georges Seurat, Nocturne : bleu et or – Le vieux pont de Battersea (ca 1872-75) par James Abbott McNeil Whistler, La chapelle Rothko (1964) par Mark Rothko,

Écrit par Brice dans Arts, Beaux Livres, Bernard Delcord | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.