28 05 17

« C'est grâce à l'héritage du jazz que l'homme singe devient l'homme sage. » (MC Solaar)

le-jazz.jpgNé à Uccle en 1970, le saxophoniste Stéphane Mercier, qui s’est formé en Belgique et aux États-Unis où il a fait carrière dans la musique de jazz, possède par ailleurs une belle plume.

C’est donc tout naturellement qu’il s’est penché dans Le jazz, un petit essai inspiré et bien documenté paru aux Éditions Ikor à Toulouse, sur l’histoire de ce courant enraciné chez les Noirs américains qui avaient été réduits en esclavage, puis libérés de ce joug sans pour autant accéder à la liberté démocratique, faisant par-là naître une musique balancée entre cris de révolte et chants d’espoir, sans cesse renouvelée et toujours actuelle.

Du ragtime et du blues aux œuvres de Brad Mehldau, de Mark Turner et de Kurt Rosenwinkel en passant par Louis Armstrong, le be-bop, Sidney Bechet, Bix Beiderbecke, Buddy Bolden, le boogie-woogie, Dave Brubeck, Ornette Coleman, John Coltrane, Chick Corea, le Cotton Club, Miles Davis, le Dixieland, Duke Ellington, Ella Fitzgerald, le freejazz, Stan Getz, Dizzy Gillespie, Benny Goodman, Stéphane Grappelli, John Hammond, Herbie Hancock, Coleman Hawkins, Fletcher Henderson, Billie Holiday, Keith Jarrett, le jazz-rock, Quincy Jones, Wynton Marsalis, Glenn Miller, Charles Mingus, Thelonious Monk, Jelly Roll Morton, Gerry Mulligan, Charlie Parker, Michel Petrucciani, Jaco Pastorius, Django Reinhardt, Horace Silver, Frank Sinatra, Toots Thielemans, Paul Whiteman, Lester Young et bien d’autres encore, l’auteur fait le tour de la question avec beaucoup d’éclectisme et de savoir-faire, tout en proposant une sélection discographique, filmographique et bibliographique permettant au lecteur d’aller plus loin dans la découverte.

Un très beau solo musical !

Bernard DELCORD

 

Bonus : L'interview de Stéphane Mercier par Nicky Depasse dans son émission Projection Privée :


podcast
podcast
podcast
podcast
podcast

Le jazz par Stéphane Mercier, Toulouse, Éditions Ikor, collection « C’est si simple », avril 2017, 106 pp. en noir et blanc au format 12 x 17 cm sous couverture brochée en couleurs, 9,99 € (prix France).

Les commentaires sont fermés.