09 05 18

Images de la « révolution symbolique ».

Gilles Caron 1968.jpgCatalogue de l’exposition « Anniversaire de Mai 1968 » présentée à l’hôtel de ville de Paris jusqu’au 20 juillet 2018, le beau livre de Michel Poivert [1] intitulé Gilles Caron 1968 publié chez Flammarion présente 310 clichés du photographe et reporter de guerre (pour l’agence Gamma) Gilles Caron (1939-1970) décédé prématurément au Cambodge dont il couvrait le conflit [2].

Célèbre pour ses reportages en Israël lors de la guerre des Six Jours, au Vietnam, au Biafra, en Irlande du Nord, à Prague, au Tchad dans les années 1960, Gilles Caron est aussi considéré comme « le » photographe de Mai 68 et de ses suites, dont il a pris sur le terrain, dans les amphis et au cours des manifs des milliers de vues tout au long d'une année afin de brosser un portrait de la jeunesse française, de ses vedettes [3], de ses hommes politiques (Charles de Gaulle, André Malraux…) et d'une foule d'anonymes décidée à changer d'époque.

Il a aussi participé au tournage de quelques films : La guerre est finie d’Alain Resnais, Weekend de Jean-Luc Godard, Baisers volés de François Truffaut, Slogan de Pierre Grimblat.

L’ouvrage se conclut par des images prises au Biafra, Au Mexique et en Guinée-Bissau.

Daniel Cohn-Bendit devant la Sorbonne, Paris, mai 1968.jpg

Daniel Cohn-Bendit devant la Sorbonne, Paris, mai 1968.

© Fondation Gilles Caron Genève courtesy School Gallery / Olivier Castaing

 

De précieux témoignages !

Bernard DELCORD

Gilles Caron 1968 par Michel Poivert, Paris, Éditions Flammarion, mai 2018, 288 pp. en noir et blanc et en quadrichromie au format 20,9 x 28,9 cm sous couverture cartonnée en couleurs, 39,90 €

INFORMATIONS PRATIQUES

Hôtel de Ville

5, rue de Lobau

F-75004 PARIS

Jusqu’ au 28 juillet 2018

Les lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi et samedi de 10 heures à 18 heures

Prix : gratuit

 

[1] Ancien élève de l'École du Louvre, Michel Poivert (°1965) est un historien de la photographie et un commissaire d'exposition français. Il a soutenu une thèse de doctorat d'histoire de l'art en 1992 à l'université Paris-1 Panthéon-Sorbonne et, depuis 2006, il est professeur dans cette même faculté, où il dirige le département d’histoire de l’art.

[2] Sur la route n°1 qui relie le Cambodge au Vietnam dans une zone contrôlée par les khmers rouges de Pol Pot.

[3] James Brown, Mireille Darc, Romy Schneider, Alain Delon, Jean-Paul Belmondo, Serge Reggiani, France Gall, Serge Gainsbourg, Jane Birkin, Jacques Brel, Yves Saint-Laurent, Sheila, Françoise Hardy, Charles Aznavour, Johnny Hallyday, François Truffaut, Jean-Louis Trintignant, Jean-Luc Godard, Louis Armstrong, Marguerite Duras, Jean-Paul Sartre, Daniel Cohn-Bendit…

Les commentaires sont fermés.