30 07 15

Démons intérieurs...

Le journal d'un fou (lu par Jean Desailly).jpgConsidéré comme l'un des écrivains classiques de la littérature russe, Nicolas Gogol, à qui on doit les Nouvelles de Pétersbourg [1] (1835-1836), Le Revizor (1836), Tarass Boulba (1839) ou encore Les Âmes mortes (1842), est un prosateur, dramaturge, poète, critique littéraire et publiciste russe d'origine ukrainienne, né à Sorotchintsy (Empire russe) en 1809 et mort à Moscou en 1852.

Il a, entre autres expériences, occupé un modeste emploi dans un ministère et la fin de sa vie le vit sombrer dans une dépression profonde, aux frontières de la démence.

Dans leur excellente collection « Écoutez lire », les Éditions Gallimard ont sorti Le Journal d'un fou en CD audio, dans la version lue en 1987 par le comédien français à la grande carrière Jean Desailly [2] (1920-2008) et qui n’a pas pris une ride.

Jean Desailly.jpg

L’ouvrage de Gogol traite de la frontière incertaine entre folie et raison.

Le héros, Poprichtchine, est un misérable fonctionnaire pétersbourgeois appartenant au petit prolétariat de la bureaucratie russe, qui lutte contre la perte de son privilège d'homme et de son identité même.

Écrasé, banni de la « vraie vie », puni d'avoir rêvé, puni d'avoir aimé la fille de son supérieur, puni de n'avoir pas accepté sa case sur l'échiquier social et de s'être révolté, Poprichtchine s'enfuit par la porte du délire psychotique.

Avec le talent qu’on lui connaissait, Jean Desailly restitue d'une manière profondément intense les errances de Poprichtchine, ses délires puis son basculement dans la folie et il nous fait pénétrer dans le monde étrangement inquiétant de Gogol.

Un joli tour de force !

L'écoute en classe de ce CD est autorisée par l'éditeur.

Bernard DELCORD

Le journal d'un fou de Nicolas Gogol lu par Jean Desailly, traduit du russe par Sylvie Luneau, musique d'Isabelle Aboulker, Paris, Éditions Gallimard, collection « Écoutez lire », mai 2015, 1 CD audio sous boîtier plastifié et couverture cartonnée en couleurs au format 13,5 x 18,5 cm, durée d'écoute environ 1 heure, 8,99 € (prix France)


[1] Composées de 1. « Arabesques » : La Perspective NevskiLe Journal d'un fouLe NezLa CalècheLe Manteau. 2. « L'Apport de Rome » : Le Portrait (première version) – RomeLes Nuits de la villa.

[2] À la Comédie-Française (1942-1946), à la Compagnie Renaud-Barrault (1946-1968), au Théâtre Hébertot (1972-1975), au Théâtre Édouard VII (1976-1977), au Théâtre Marigny (1978), au Théâtre de la Madeleine (1980-2002), ainsi que dans de nombreux films et à la télévision.

Écrit par Brice dans Audio Livres, Bernard Delcord | Commentaires (0) |  Facebook | |

20 06 15

Omaha crimes

Gravé dans le sable, de Michel Bussi, lu par Olivier Prémel

Paru en octobre 2014 auprès des Presses de la Cité, le thriller de Michel Bussi  a vu le jour, en 2007, sous le titre Omaha Crimes (Ed. de la Falaiser - aujourd'hui épuisé) . Découvrons ce que nous en révèle l'auteur:

" Mon premier roman. Je l’ai écrit en 1994 et, à l’époque, je ne savais pas s’il serait publié un jour. Roman né d’une illusion de cinéma… En effet, en construisant l’intrigue j’étais persuadé que mon point de départ était une scène, qui m’avait frappé, provenant du Jour le plus long. En réalité, il n’est est rien ! Cette fameuse scène, je l’ai bel et bien inventée ! 
J’ignorais à l’époque les codes de l’écriture d’un roman policier, je les inventais, et Internet n’étant pas l’outil de référence qu’il est devenu, j’inventais encore… des lieux, des noms… 
Le manuscrit a dormi dix ans dans un tiroir avant d’être publié et que le monde du roman policier m’accueille à bras ouverts : cinq prix littéraires l’ont couronné ! 
Aujourd’hui, il vit sa troisième vie, et j’en suis très heureux." ( extrait puisé sur le site de l'auteur)

Il est désormais disponible à l'écoute, intégralement lu par la voix chaude, rauque d'Olivier Prémel, impeccable de diction, de préhension du texte. 11h39 d'écoute qui passent comme lettre à la poste, tant la tension du récit nous prend aux rêts d'une intrigue bien ficelée.

Veuve du soldat américain  Lucky, son (futur) mari, tué en juin 1944 sur les plages du débarquement (Normandie), Alice Queen découvre, vingt ans plus tard,  que ce dernier avait contracté une bien sordide convention: il consentait à se faire tuer à la place d'Oscar Arlington, lâche rejeton d'une richissime sénatrice, moyennant versement à sa compagne d'une somme d'à peu près 1 million et demi de dollars.... De cette somme, pas de trace. Non plus que d'aveux d'Oscar, opportunément suicidé...

Traquant tous les "rangers" susceptibles de témoigner du contrat, Alice parcourt Etats-Unis et Normandie aux fins de réunir , sinon la somme promise, le puzzle d'une vérité qui fera que l'homme de sa vie ne sera pas mort pour rien...

Un scénario haletant

 

Apolline Elter

Gravé dans le sable, Michel Bussi, thriller, Ed. Presses de la Cité, 2014, Audiolib, février 2015, 11h39 d'écoute. Texte intégral lu par Olivier Prémel.

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter, Audio Livres | Commentaires (1) |  Facebook | |

27 05 15

Album

 Album des photos d'une vie, d'une prime enfance marquée par la guerre et les années d'exubérance qui saluent la fin du conflit, une fois la situation économique restaurée, le récit de la narratrice se fait chronique intime, intimiste. La plongée opérée par la vision des clichés s'accompagne de l'évocation des souvenirs - sortes de madeleines jaillies, libres,  de l'inconscient et de réflexions liées au temps présent .

Un texte qui s'offre comme un plateau dans lequel l'(audio-) lecteur se plait à grapiller, agréablement bercé par la belle voix et la diction impeccable de Marina Moncade

Les années, Annie Ermaux, chroniques, Ed. Gallimard, 2008- Ecouter Lire, 2015, texte intégral lu par Marina Moncade, +/- 7 heures d'écoute.

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter, Audio Livres | Commentaires (0) |  Facebook | |

14 05 15

Quinze minutes avec les frères Bogdanov

BOGDANOV.jpgGrands vulgarisateurs depuis 40 ans bientôt, Igor et Grichka Bogdanov sont aussi de grands communicateurs. Certains scientifiques leur reprochent leur capacité à "s'abaisser" dans des émissions grand public.

Et pourtant. Et pourtant combien de physiciens, d'astronomes d'aujourd'hui ne se sont-ils pas passionnés et n'ont-ils pas bâti leur carrière après avoir regardé Temps X ? Quelles seraient les notions de base du grand public sur l'espace qui nous entoure s'ils ne tendaient pas l'oreille volontiers lorsque les deux frères apparaissent dans une émission ou les colonnes d'un magazine ?

Leur dernier livre, 3 minutes pour comprendre la grande théorie du Big Bang, est une nouvelle prouesse dans le genre : une approche ludique tous azimuts pour comprendre le phénomène fondateur de l'univers.
podcast

3 minutes pour comprendre la grande théorie du Big Bang, Igor et Grichka Bogdanov, Le courrier du livre, octobre 2014, 192 pages illustrées avec CD audio, 21€40.

BIG BANG.jpg

06 05 15

Saisissant

Tu me manques, de Harlan Coben, lu par Maud Rudigoz"Rien de tel que la cupidité pour causer la perte d'un homme"

Maître du suspens, de scenarii frissonnants et sordides, Harlan Coben ne faillit pas, une nouvelle fois, à sa vocation: anodine,  une situation peut rapidement virer à l'effroyable, se nimber d'une tension insoutenable.

Inscrite sur un site de rencontres par les soins d'une amie, Kat Donovan, officier de police new-yorkaise croit reconnaître son fiancé, Jeff, qui l'a abandonnée, sans crier gare, dix-huit ans plus tôt. Ses investigations la mènent au coeur de son passé et du mystère de la mort de son propre père. Mais ce n'est pas tout: le réseau de rencontres JustmyType.com semble générer de bien curieuses disparitions..

Scotchés aux modulations vocales de Maud Rudigoz, vous embarquez pour 11h33 d'écoute fébrile, bondissant de cliffhangers aux chapitres suivants - il y en a 44 et  tant de plages, dénouant peu à peu le mystère du passé et d'une arnaque  bien meurtrière...

Saisissant.

Tu me manques, Harlan Coben, thriller traduit de l'anglais par Roxane Azimi, Ed. Belfond noir, mars 2015, 146 pp, Audiolib, mars 2015, texte intégral lu par Maud Rudigoz, mars 2015, 11h33 

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter, Audio Livres | Commentaires (0) |  Facebook | |

30 04 15

Théâtre d'urgences

Résultat de recherche d'images pour "alors voilà les 1001 vies des urgences"" Les urgences, parfois ont des allures de vaudevillle. Il y manque le placards et l'amant caché dedans."

Interne urgentiste dans un hôpital public du Sud-Ouest de la France, Baptiste Beaulieu voit défiler une vraie comédie humaine de patients ordinaires, singuliers, sympas, attachants, impatients, en accroc ou  fin de vie... 

L'empathie le saisit là où la distance serait de mise et pour donner à une patiente atteinte d'un cancer en stade terminal la force de vivre en attendant son fils, bloqué dans un aéroport de Reykjavík pour cause d'éruption volcanique, il lui raconte, sur le mode le plus souvent comique, les péripéties de son quotidien.

Corps médical démythifié, corps "patiental"... aussi, le récit se fait théâtre d'un quotidien bousculé, contrarié, contrariant, comique... à son corps défendant.  Il vise surtout à rendre  à la relation médecin/ patient ce supplément d'âme, de simple humanité,  si souvent porté aux oubliettes.

Blogueur actif - Alors voilà , son blog éponyme a déjà attiré plus de 5.000.000 de visiteurs et s'est vu décerner le prix Alexandre-Varney en janvier 2013 - Baptiste Beaulieu s'est inspiré de situations réelles , vécues en direct ou par procuration de ses collègues médecins.

La lecture audio-livresque des anecdotes est opérée par notre concitoyen, le comédien Emmanuel Deconninck.

Alors voilà, Les 1001 vies des urgences,  Baptiste Beaulieu, Ed. Fayard, oct.013 - Audiolib, mars 32015, texte intégral lu par Emmanuel Deconinck, 28 plages - durée: 6h44 

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter, Audio Livres | Commentaires (0) |  Facebook | |

15 04 15

Une étoile...filante

Vivre vite, de Philippe Besson, lu par Sébastien Hébrant, Nathalie Hugo et Olivier Prémel

 

"On n'échappe pas à son destin. Le sien était d'être une étoile et de passer comme une comète."

C'est à la vie fulgurante et mythique de l'acteur américain James Dean que Philippe Besson consacre ce récit polyphonique, convoquant en chapitres-témoignages ses mère, père , oncle, tante, profs, amis, collègues metteurs en scène...

Jamais remis de la perte de sa mère, décédée beaucoup trop jeune d'un cancer, Jimmy est confié à l'affection d'une tante et d'un oncle, fermier dans l'Indiana. On a accusé son père, Winston,  de l'avoir abandonné; il se serait plutôt sacrifié pour le bien-être du jeune orphelin.

 Dotée d'une myopie profonde, Jimmy a le regard magnétique, fascinant. Il le rend beau, irrésistible et lui confère une présence scénique immédiate que viendra conforter son instinct du texte, de sa musique. Mais il n'est pas facile à vivre: orgueilleux, susceptible, lunatique et même cyclothymique , enfant sevré beaucoup trop tôt de l'amour d'une mère.

Se sachant condamné à une existence brève - par quelle prescience ? -  Dean se brûle par tous les pores, alcool, cigarettes et vitesse ahurissante de roulage. Il se crashe, ... naturellement, au volant de sa porche 550, le 30 septembre 1955, à l'âge de 24 ans.

L'écoute audiolivresque de ce récit poignant est judicieusement soutenu des voix de Sébastien Hébrant, Nathalie Hugo et Olivier Prémel. Elle en est très agréable, vivante et très ..visuelle. Le découpage du texte en plages courtes la rend particulièrement dynamique

Un audio-livre que je vous recommande.

Apolline Elter

 

Philippe Besson, Nicky DepasseEt puisqu'il s'agit d'audio, voici l'interview de Philippe Besson réalisé par Nicky Depasse et diffusé dans son émission Café de Flore :  
podcast

Vivre vite, Philippe Besson,  roman, Ed. Julliard, sept.2014 Texte intégral lu par  Sébastien Hébrant, Nathalie Hugo et Olivier Prémel, Audiolib , mars 2015 - 4h10 d'écoute.

14 04 15

Chirurgie lexicale

Fragments d'un discours amoureux, de Roland Barthes, lu par Fabrice LuchiniLe célèbre essai du sémiologue paraissait en 1977. Avec, en filigranes, l'épopée et surtout Les souffrances du jeune Werther, le héros de Goethe, Roland Barthes décortique, non seulement toutes les facettes du ..discours amoureux mais aussi les fondements mêmes du sentiment. Cela tient de la chirurgie lexicale, du travail de haute attention, de suprême précision.

Passionné de théâtre et de déclamation, l'acteur Fabrice Luchini a choisi 17 des concepts exprimés par l'essayiste et les décline en tant de chapitres - plages d'écoute -  à savoir 1.Absence 2.Altération 3.Angoisse 4.Annulation 5.Atopos 6.Attente 7.Casés 8.Conduite 9. Contacts 10.Dédicace 11.Etreinte 12.Fading 13.Fête 14.Insupportable 15.Jalousie 16. Je-t-aime 17.Rencontre.

L'acteur met grande ardeur à sa lecture - peut-être un peu trop au début - puis modère son expression pour la rendre plaisante à l'ouïe de l'auditeur; le CD figure parmi les meilleures ventes d'Audiolib

Fragments d'un discours amoureux, Roland Barthes, essai, 1977- Extraits choisis et lus par Fabrice Luchini, Audiolib, 2011 17 plages- durée d'écoute 1h10

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter, Audio Livres | Commentaires (0) |  Facebook | |

25 03 15

Une belle dose d'humanité

Et soudain tout change, de Gilles Legardinier, lu par Séverine Cayron Le récit démarre sur un ton aimable et joyeux,  facture "gardiniéresque" chère à notre blog et à tant de lecteurs: Camille, la narratrice- délicieusement revêtue de la voix de Séverine Cayron - relate le quotidien d'une classe terminale de lycée.  

La perspective du bac stimule la complicité, l'amitié - et plus car affinités, ..- .et les initiatives incongrues d'une sympathique bande d'amis, Léa, Axel, Léo, Marie, Camille ...et compagnie

Et voilà que Soudain, tout change...la maladie et son spectre révoltant viennent perturber la délicieuse chimie de la vie lycéenne. 

Et chacun de réagir avec des trésors de tact, de coeur et d'intelligence ...

Nourrie d'humour et de légèreté, la plume de Gilles Legardinier se dote, en ce récit, d'une pudique  et forte dose d'émotion. Preuve qu'en coule l'encre d'une vraie et belle humanité.

Apolline Elter

Et soudain tout change, Gilles Legardinier, roman, Ed Fleuve noir, 2013 - Pocket, 2015, Audiolib, janvier 2015, texte lu par Séverine Cayron, CD MP3 - 10 h

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter, Audio Livres | Commentaires (0) |  Facebook | |

19 03 15

Sidération

 Ce fut un ouvrage-phare de la rentrée littéraire, un grand  succès de librairie.

Abrégé en concertation avec l'auteur qui prête sa voix, une diction sobre et engageante,  à la lecture du texte, l'essai tient de l'enquête historique, de la confession et du questionnement métaphysique à la fois.  Du dialogue aussi, tant le narrateur implique le lecteur (l'auditeur) dans son cheminement verbal.

Remis d'une dépression qui le précipita, fragile, dans une ferveur religieuse suspecte, Emmanuel Carrère se veut fervent agnostique.  Ce qui ne l'empêche de s'interroger sur le mystère de la foi et d'envier, ceux qui en sont pourvus. Il décide alors de se pencher sur les premières années de la chrétienté, sur les parcours de (Saint) Paul et de (Saint)  Luc, d'analyser leurs actes, paroles et écrits avec objectivité.

C'est déroutant, intéressant, fascinant, sidérant... en un mot, assez.. passionnant.

Et de pointer, tout simplement, "quelque chose d'essentiel et tragique."

AE

Le Royaume, Emmanuel Carrère, essai, Ed. P.O.L, 2014 - Ecoutez/Lire (Gallimard), mars 2015, 2 CD (MP3) 13h30 minutes d'écoute (texte abrégé en collaboration avec l'auteur) 

 

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter, Audio Livres | Commentaires (0) |  Facebook | |