06 05 15

Saisissant

Tu me manques, de Harlan Coben, lu par Maud Rudigoz"Rien de tel que la cupidité pour causer la perte d'un homme"

Maître du suspens, de scenarii frissonnants et sordides, Harlan Coben ne faillit pas, une nouvelle fois, à sa vocation: anodine,  une situation peut rapidement virer à l'effroyable, se nimber d'une tension insoutenable.

Inscrite sur un site de rencontres par les soins d'une amie, Kat Donovan, officier de police new-yorkaise croit reconnaître son fiancé, Jeff, qui l'a abandonnée, sans crier gare, dix-huit ans plus tôt. Ses investigations la mènent au coeur de son passé et du mystère de la mort de son propre père. Mais ce n'est pas tout: le réseau de rencontres JustmyType.com semble générer de bien curieuses disparitions..

Scotchés aux modulations vocales de Maud Rudigoz, vous embarquez pour 11h33 d'écoute fébrile, bondissant de cliffhangers aux chapitres suivants - il y en a 44 et  tant de plages, dénouant peu à peu le mystère du passé et d'une arnaque  bien meurtrière...

Saisissant.

Tu me manques, Harlan Coben, thriller traduit de l'anglais par Roxane Azimi, Ed. Belfond noir, mars 2015, 146 pp, Audiolib, mars 2015, texte intégral lu par Maud Rudigoz, mars 2015, 11h33 

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter, Audio Livres | Commentaires (0) |  Facebook | |

30 04 15

Théâtre d'urgences

Résultat de recherche d'images pour "alors voilà les 1001 vies des urgences"" Les urgences, parfois ont des allures de vaudevillle. Il y manque le placards et l'amant caché dedans."

Interne urgentiste dans un hôpital public du Sud-Ouest de la France, Baptiste Beaulieu voit défiler une vraie comédie humaine de patients ordinaires, singuliers, sympas, attachants, impatients, en accroc ou  fin de vie... 

L'empathie le saisit là où la distance serait de mise et pour donner à une patiente atteinte d'un cancer en stade terminal la force de vivre en attendant son fils, bloqué dans un aéroport de Reykjavík pour cause d'éruption volcanique, il lui raconte, sur le mode le plus souvent comique, les péripéties de son quotidien.

Corps médical démythifié, corps "patiental"... aussi, le récit se fait théâtre d'un quotidien bousculé, contrarié, contrariant, comique... à son corps défendant.  Il vise surtout à rendre  à la relation médecin/ patient ce supplément d'âme, de simple humanité,  si souvent porté aux oubliettes.

Blogueur actif - Alors voilà , son blog éponyme a déjà attiré plus de 5.000.000 de visiteurs et s'est vu décerner le prix Alexandre-Varney en janvier 2013 - Baptiste Beaulieu s'est inspiré de situations réelles , vécues en direct ou par procuration de ses collègues médecins.

La lecture audio-livresque des anecdotes est opérée par notre concitoyen, le comédien Emmanuel Deconninck.

Alors voilà, Les 1001 vies des urgences,  Baptiste Beaulieu, Ed. Fayard, oct.013 - Audiolib, mars 32015, texte intégral lu par Emmanuel Deconinck, 28 plages - durée: 6h44 

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter, Audio Livres | Commentaires (0) |  Facebook | |

15 04 15

Une étoile...filante

Vivre vite, de Philippe Besson, lu par Sébastien Hébrant, Nathalie Hugo et Olivier Prémel

 

"On n'échappe pas à son destin. Le sien était d'être une étoile et de passer comme une comète."

C'est à la vie fulgurante et mythique de l'acteur américain James Dean que Philippe Besson consacre ce récit polyphonique, convoquant en chapitres-témoignages ses mère, père , oncle, tante, profs, amis, collègues metteurs en scène...

Jamais remis de la perte de sa mère, décédée beaucoup trop jeune d'un cancer, Jimmy est confié à l'affection d'une tante et d'un oncle, fermier dans l'Indiana. On a accusé son père, Winston,  de l'avoir abandonné; il se serait plutôt sacrifié pour le bien-être du jeune orphelin.

 Dotée d'une myopie profonde, Jimmy a le regard magnétique, fascinant. Il le rend beau, irrésistible et lui confère une présence scénique immédiate que viendra conforter son instinct du texte, de sa musique. Mais il n'est pas facile à vivre: orgueilleux, susceptible, lunatique et même cyclothymique , enfant sevré beaucoup trop tôt de l'amour d'une mère.

Se sachant condamné à une existence brève - par quelle prescience ? -  Dean se brûle par tous les pores, alcool, cigarettes et vitesse ahurissante de roulage. Il se crashe, ... naturellement, au volant de sa porche 550, le 30 septembre 1955, à l'âge de 24 ans.

L'écoute audiolivresque de ce récit poignant est judicieusement soutenu des voix de Sébastien Hébrant, Nathalie Hugo et Olivier Prémel. Elle en est très agréable, vivante et très ..visuelle. Le découpage du texte en plages courtes la rend particulièrement dynamique

Un audio-livre que je vous recommande.

Apolline Elter

 

Philippe Besson, Nicky DepasseEt puisqu'il s'agit d'audio, voici l'interview de Philippe Besson réalisé par Nicky Depasse et diffusé dans son émission Café de Flore :  
podcast

Vivre vite, Philippe Besson,  roman, Ed. Julliard, sept.2014 Texte intégral lu par  Sébastien Hébrant, Nathalie Hugo et Olivier Prémel, Audiolib , mars 2015 - 4h10 d'écoute.

14 04 15

Chirurgie lexicale

Fragments d'un discours amoureux, de Roland Barthes, lu par Fabrice LuchiniLe célèbre essai du sémiologue paraissait en 1977. Avec, en filigranes, l'épopée et surtout Les souffrances du jeune Werther, le héros de Goethe, Roland Barthes décortique, non seulement toutes les facettes du ..discours amoureux mais aussi les fondements mêmes du sentiment. Cela tient de la chirurgie lexicale, du travail de haute attention, de suprême précision.

Passionné de théâtre et de déclamation, l'acteur Fabrice Luchini a choisi 17 des concepts exprimés par l'essayiste et les décline en tant de chapitres - plages d'écoute -  à savoir 1.Absence 2.Altération 3.Angoisse 4.Annulation 5.Atopos 6.Attente 7.Casés 8.Conduite 9. Contacts 10.Dédicace 11.Etreinte 12.Fading 13.Fête 14.Insupportable 15.Jalousie 16. Je-t-aime 17.Rencontre.

L'acteur met grande ardeur à sa lecture - peut-être un peu trop au début - puis modère son expression pour la rendre plaisante à l'ouïe de l'auditeur; le CD figure parmi les meilleures ventes d'Audiolib

Fragments d'un discours amoureux, Roland Barthes, essai, 1977- Extraits choisis et lus par Fabrice Luchini, Audiolib, 2011 17 plages- durée d'écoute 1h10

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter, Audio Livres | Commentaires (0) |  Facebook | |

25 03 15

Une belle dose d'humanité

Et soudain tout change, de Gilles Legardinier, lu par Séverine Cayron Le récit démarre sur un ton aimable et joyeux,  facture "gardiniéresque" chère à notre blog et à tant de lecteurs: Camille, la narratrice- délicieusement revêtue de la voix de Séverine Cayron - relate le quotidien d'une classe terminale de lycée.  

La perspective du bac stimule la complicité, l'amitié - et plus car affinités, ..- .et les initiatives incongrues d'une sympathique bande d'amis, Léa, Axel, Léo, Marie, Camille ...et compagnie

Et voilà que Soudain, tout change...la maladie et son spectre révoltant viennent perturber la délicieuse chimie de la vie lycéenne. 

Et chacun de réagir avec des trésors de tact, de coeur et d'intelligence ...

Nourrie d'humour et de légèreté, la plume de Gilles Legardinier se dote, en ce récit, d'une pudique  et forte dose d'émotion. Preuve qu'en coule l'encre d'une vraie et belle humanité.

Apolline Elter

Et soudain tout change, Gilles Legardinier, roman, Ed Fleuve noir, 2013 - Pocket, 2015, Audiolib, janvier 2015, texte lu par Séverine Cayron, CD MP3 - 10 h

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter, Audio Livres | Commentaires (0) |  Facebook | |

19 03 15

Sidération

 Ce fut un ouvrage-phare de la rentrée littéraire, un grand  succès de librairie.

Abrégé en concertation avec l'auteur qui prête sa voix, une diction sobre et engageante,  à la lecture du texte, l'essai tient de l'enquête historique, de la confession et du questionnement métaphysique à la fois.  Du dialogue aussi, tant le narrateur implique le lecteur (l'auditeur) dans son cheminement verbal.

Remis d'une dépression qui le précipita, fragile, dans une ferveur religieuse suspecte, Emmanuel Carrère se veut fervent agnostique.  Ce qui ne l'empêche de s'interroger sur le mystère de la foi et d'envier, ceux qui en sont pourvus. Il décide alors de se pencher sur les premières années de la chrétienté, sur les parcours de (Saint) Paul et de (Saint)  Luc, d'analyser leurs actes, paroles et écrits avec objectivité.

C'est déroutant, intéressant, fascinant, sidérant... en un mot, assez.. passionnant.

Et de pointer, tout simplement, "quelque chose d'essentiel et tragique."

AE

Le Royaume, Emmanuel Carrère, essai, Ed. P.O.L, 2014 - Ecoutez/Lire (Gallimard), mars 2015, 2 CD (MP3) 13h30 minutes d'écoute (texte abrégé en collaboration avec l'auteur) 

 

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter, Audio Livres | Commentaires (0) |  Facebook | |

18 03 15

Sublime

Suite française, de Irène Némirovsky, lu par Dominique Reymond C'est l'une de mes plus belles lectures, un des plus beaux récits de la littérature française. De ceux que vous emporteriez sur une île déserte s'il vous fallait choisir votre matériel de survie...

Inachevé, publié en 2004 - 62 ans après la disparition de l'écrivain juive, d'ascendance ukrainienne , morte en déportation à Auschwitz - le témoignage, romancé,  restitue le quotidien des Français aux premières heures de la guerre 40-45,  de l'exode qui précipite tant de familles, toutes conditions confondues, sur les routes tandis que l'Occupant prend peu à peu possession de la France. 

L'écriture est sublime:  on a peine à croire que le récit était inachevé tant il  frôle la perfection. La publication vaudra à son auteur le Prix Renaudot 2004.

Tout frais paru en audio-livre, soutenu par la voix grave et chaude de Dominique Raymond, Suite française est portée aux écrans et sort en salle... le 1er avril. Gageons que je vous en reparle bientôt

AE

Suite française, Irène Némirovski, récit. Texte intégral lui par Dominique Raymond, Ed. Denoël 2004 - Audiolib, février 2015,2 CD - durée 13h50

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter, Audio Livres | Commentaires (0) |  Facebook | |

17 03 15

Un petit..bijou d'audition

Résultat de recherche d'images pour "la petite bijou livre audio" C'est Le Modiano qui me touche le plus...

Un titre merveilleux et la quête d' une jeune fille qui croit avoir aperçu sa Maman, dans la station de métro Châtelet.  Pistant, tranquant  cette femme, Thérèse voit rejaillir enfance et  souvenirs, à la surface de sa conscience ..

 

Du vrai, du " Modiano" en son ampleur (, Prix Nobel de Littérature, 2014 ). Un texte soutenu par lecture engagée et engageante  de l'actrice Valérie Karsenty .

Un petit... bijou

La Petite Bijou, Patrick Modiano, roman, Ed. Gallimard  2001 - Ed. Folio n°3766- ED .Ecoutez Lire 2015, texte lu par Valérie Karsenty- durée 3h 21min.

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter, Audio Livres | Commentaires (0) |  Facebook | |

03 02 15

Optimisme

Comme un chant d'espérance, de Jean Ormesson (d'), lu par Daniel Nicodème

 

A ceux qui lui reprochent de publier son énième dernier ouvrage, de répéter ses propos, Jean d'Ormesson rétorque que tel Mauriac, il ne se voit guère produire autre chose que de l'Ormesson...

« Je chanterai maintenant la beauté de ce monde qui est notre tout fragile, passager, fluctuant et qui est notre seul trésor pour nous autres, pauvres hommes, aveuglés par l’orgueil, condamnés à l’éphémère, emportés dans le temps et dans ce présent éternel qui finira bien, un jour ou l’autre, par s’écrouler à jamais dans le néant de Dieu et dans sa gloire cachée. »

 

Résolument optimiste, admiratif de cet univers dans lequel gravite l'homme dont il préfère imputer l'existence au mystère qu'au hasard, Jean d'Ormesson nous invite à une humilité frappée de gaieté

Un propos abyssal  -  l'écrivain nous emmène aux origines de la Création - et pétillant

A l'image de son auteur

Je vous invite à en écouter la version orale et la lecture qu'en opère le comédien, Daniel Nicodème.  Une lecture idoine dont les intonations évoquent de façon manifeste, celles de l'écrivain.

 

Comme un chant d'espérance, Jean d'Ormesson, roman, Ed. Héloïse d'Ormesson, 2014

Version orale: Audiolib, janvier 2015, lu par Daniel Nicodème, suivi d'un entretien avec l'auteur, 2 h 14.

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter, Audio Livres, Jean d'Ormesson | Commentaires (0) |  Facebook | |

17 01 15

Et nous quand c'est vous...

J'aimais mieux quand c'était toi, de Véronique Olmi, lu par Véronique Olmi 

 

 Véronique Olmi nous a habitués à la polysémie de ses titres, à leurs interprétations graduelles, luminosité progressive. Son nouvel opus nous offre un texte riche, dense, particulièrement propice à une lecture orale: l'auteurE ne s'y trompe pas, qui prête sa voix et une diction sobre et rodée au récit de la narratrice, Nelly, comédienne comme elle, à peine relevée d'une histoire d'amour passionnelle.

 Tandis qu'elle entre en scène, mater dolorosa  des Six personnages en quête d'auteur (Luigi Pirandello), Nelly Bauchard, aperçoit, Paul, son ex-amant, au centre du cinquième rang... 

"Il me semble entrer lentement sous l'eau, dans un espace transparent et sans dimension. L'homme qui ne s'est pas retourné est celui qui m'a fait perdre, non pas la tête, non pas la raison, ni le sens commun. Mais la ligne même de ma vie.

L'homme que j'ai quitté,  rayé, enterré.

Est là.

Dans les répliques des acteurs et leurs silences, dans chaque respiration. Cette ingérence."

 Tsunamisée par la résurgence d'un amour enfoui, Nelly puise dans sa fragilité même la ligne d'un possible retour à la vie...

A lire mais surtout... à écouter

Apolline Elter

 J'aimais mieux quand c'était toi, Véronique Olmi, roman, Ed. Albin Michel, janvier 2015, 140 pp - version orale Audiolib - janvier 2015 - texte intégral lu par l'auteur - Durée: * 

 

Billet de faveur

 

AE :  Le texte semble prédestiné à une lecture orale – en aviez-vous conscience lors de son écriture ?  Est-il aisé pour un auteur de lire son propre texte ?

Véronique Olmi :  Il  était presque de l'ordre de l'évidence pour moi de lire ce texte. La narration à la première personne, le fait que l'héroïne s'adresse elle-même à quelqu'un, qu'elle soit actrice et qu'elle déroule un drame... Comment ne pas avoir envie de lui prêter ma voix, puisque lorsque j'écris, j'écris à l'oreille. Pour le rythme. La scansion. Qui accompagnent et disent l'état intérieur du personnage. J'ai lu le texte comme un aveu. Et j'ai aimé ça...

 

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter, Audio Livres | Commentaires (0) |  Facebook | |