06 11 16

« Le meilleur auxiliaire d'un diplomate, c'est bien son cuisinier. » (Talleyrand)

À la table des diplomates (cover).jpg

Des festins du Camp du Drap d’Or donnés par François Ier en l’honneur d’Henri VIII en 1520 jusqu’à celui la Cop 21 en 2015, une vingtaine de grands rendez-vous diplomatiques [1] sont racontés en textes et en images sous l’angle culinaire par des historiens et des spécialistes de renom [2] dans À la table des diplomates – L’histoire de France racontée à travers ses grands repas, 1520-2015 paru sous la direction de Laurent Stéfanini [3] aux Éditions de l’Iconoclaste à Paris en collaboration avec les Archives diplomatiques et les Archives nationales françaises.

Pour la première fois y sont montrés une sélection de menus et de documents inédits provenant des fonds d’archives du service de protocole du Quai d’Orsay, mais aussi de l’Élysée.

Parallèlement à ce travail historique, de grands chefs d’aujourd’hui [4] y commentent les menus avec leur regard de gastronome et revisitent, avec leur savoir-faire, la recette d’un des plats servis à l’époque.

À la table des diplomates  (menu).jpg 

Menu du dîner de 480 couverts servi dans la galerie des fêtes de l’Hôtel de ville de Paris

à l’occasion du baptême du fils de Napoléon III.

Un moyen passionnant de faire découvrir au lecteur l’histoire du « repas à la française » (inscrit au patrimoine de l’Unesco) et comment ce savoir-faire culinaire a joué un rôle -parfois fondamental- dans les événements qui ont fait l’histoire et contribué au rayonnement de la France à travers le monde.

Bernard DELCORD

À la table des diplomates – L’histoire de France racontée à travers ses grands repas 1520-2015, ouvrage collectif sous la direction de Laurent Stéfanini Paris, Éditions de l’Iconoclaste en collaboration avec les Archives diplomatiques et les Archives nationales françaises, octobre 2016, 366 pp. en quadrichromie au format 19,8 x 27,8 cm sous couverture cartonnée et jaquette en couleurs, 39 € (prix France)

Pour vous, nous avons recopié dans ce recueil estival la recette suivante, de Marc Haeberlin revisitant un plat servi à l’occasion de la signature du traité de l’Élysée en 1963 :

Le homard Thermidor aux algues

Pour 2 personnes

Ingrédients :

1 homard breton de 600g

1 cuillère à café poudre de moutarde à l'anglaise

¼ de litre de sauce armoricaine

1 cuillère à soupe de cognac

100 g d'algues wakamé cuites

2 cuillères à soupe de chapelure

Pour la mousse :

125 g de chair de sole

125 g de crème fleurette

1 œuf entier

Sel, poivre, muscade

Recette :

Cuire le homard à l'eau bouillante salée durant 6 minutes.

Le fendre en deux.

Retirer la chair de la queue et décortiquer la pince.

Couper la chair de la queue en escalopes et la redisposer dans chaque ½ carcasse.

Badigeonner d'un peu de cognac.

Dans un blender, faire la mousse de sole avec la chair de sole, la crème fleurette, l'œuf, sel, poivre, muscade et la poudre de moutarde à l'anglaise.

Étaler cette préparation sur chaque ½ homard, parsemer d'un peu de chapelure.

Rôtir à four chaud (220°C) durant 8 minutes.

Disposer sur un peu de sauce armoricaine.

Parsemer d'algues wakamé cuites.

Disposer sur le dessus la pince de homard.

 

[1] Le mariage d’Henri IV et Marie de Médicis à Lyon le 17 décembre 1600, la signature de la paix des Pyrénées par Louis XIV et Philippe IV d’Espagne en 1660, la réception de la nouvelle dauphine Marie-Josèphe de Saxe par Louis XV au château de Choisy en 1747, le mariage de Napoléon Ier avec Marie-Louise d’Autriche en 1810, le Congrès de Vienne en 1815, le baptême du prince impérial le 14 juin 1856, l’inauguration du canal de Suez le 18 novembre 1869, le banquet de Guillaume Ier à Versailles à l’issue de la guerre de 1870, la signature de l’alliance franco-russe en 1897, les expositions universelles de 1889 et 1900, la venue en France du président américain Wilson après la victoire de 1918, celle de Winston Churchill en novembre 1944, la visite officielle de Nikita Khrouchtchev en 1960, celle de John et Jacqueline Kennedy en 1961, celle du shah d’Iran la même année, le traité de l’Élysée scellant la réconciliation franco-allemande en 1963, le dîner offert par Charles de Gaulle au Premier ministre  québécois en 1967, le voyage officiel de François Mitterrand en Chine en 1983, le banquet en l’honneur de Yasser Arafat en 1993, celui de la visite d’Elisabeth II d’Angleterre en 2004

[2] Louis Amigues, Jean- Pierre Babelon, Séverine Blenner-Michel, Jacques-Olivier Boudon, Hélène Carrère d’Encausse, Corinne Defrance, Jean-Pierre Filiu, Bruno Fuligni, Marc Haeberlin, Tristan Hordé, André Kaspi, François Kersaudy, Vincent Laniol, Ulrich Pfeil, Franck Philippe, Florent Quellier, Patrick Rambourg, Isabelle Richefort, Maurice Vaïsse et Hubert Védrine.

[3] Laurent Stéfanini, diplomate et amateur d'histoire, a été chef du protocole de 2010 à 2016 et a contribué à organiser la présidence française du G8 et du G20 en 2011, ainsi que la conférence de Paris sur les changements climatiques de 2015. Il est aujourd'hui l'ambassadeur de France auprès de l'Unesco.

[4] Ghislaine Arabian, Olivier Bellin, Jean-Pierre Billoux, Yves Camdeborde, Thierry Charrier, Alain Dutournier, Adeline Grattard, Michel Guérard, Marc Haeberlin, Xavier Hamon, Patrick Henriroux, Arnaud Lallement, Stéphanie Le Quellec, Régis Marcon, Thierry Marx, Jacques Maximin, Alain Passard, Michel Portos, Andrée Rosier, Benjamin Toursel, Pierre Troisgros et Mathieu Viannay.

 

26 10 16

Centenaire présidentiel

FIC120793HAB40.jpg

 En ce jour centenaire de la naissance de François Mitterand (1916 -1996),  découvrons l'ouvrage superbement illustré que lui consacrent les éditions du Rocher . Il est signé Florence Pavaux- Drory, qui tôt gravita dans son entourage - et Fabien Lecoeuvre.  Largement consensuel, il fut édité une première fois, en 2011. Maquette remaniée, de nombreuses et inédites photos ajoutées, il propose aussi, en cette nouvelle édition,  de scanner les liens vers 12 discours de l'ancien président.

"Je ne promets rien d'autre que le courage"

Si de nombreuses pages et documents sont consacrés aux carrière, chantiers bâtisseurs et double septennat présidentiel - il ne pourrait en être autrement, quatorze années, cela marque énormément - d'autres nous permettent d'approcher l'enfance (heureuse et choyée ) de l'homme, le combat entrepris contre la timidité pathologique dont ce cadet de famille nombreuse était affublé.  Le courage ressort comme un trait indéniable de sa personnalité.

Choc de la guerre, jardins secrets, écriture, goûts de lectures,  paternité tard révélée, diagnostic fatal longtemps caché...sont tant d'accès à cette "force tranquille" et ... mystérieuse, que le "Tonton" si bien incarnait.

Une découverte intéressante

Apolline Elter

François Mitterand - Le livre officiel du centenaire 1916-2016, Florence Pavaux-Drory et Fabien Lecoeuvre, biographie illustrée, éd. du Rocher, sept. 2016, 192 pp

 

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter, Beaux Livres | Commentaires (0) |  Facebook | |

13 10 16

« Jamais homme noble ne hait le bon vin. » (François Rabelais)

Le grand Larousse du vin.jpg« Quand le vin devient une passion, écrit fort justement l’éditeur de l’ouvrage, il vous invite au voyage, car il y a partout dans le monde des milliers de crus différents.

Cependant, il est parfois difficile de s'y retrouver.

La nouvelle édition – la première a paru en 2010 – du Grand Larousse du vin vous aidera à mieux connaître les produits viticoles, mais aussi à devenir un amateur éclairé pour qui les termes de gouleyant, tuilé, charpenté, soyeux... n'auront plus de secret !

Partez à la découverte de la vigne et du vin : les différents cépages, les terroirs et leurs caractéristiques, les étapes de fabrication et les techniques de vinification...

Apprenez à choisir, conserver et déguster le vin : comment décrypter une étiquette, acheter au juste prix, aménager une cave, associer correctement un plat et un vin, s'initier à l'art subtil de la dégustation...

Faites le tour des grands vignobles du monde entier : ceux des différentes régions de France, mais aussi ceux des autres pays d'Europe, des États-Unis et du Canada, d'Amérique latine, sans oublier d'Afrique du Sud, d'Australie et d'Asie. »

Avec 37 cartes des pays et des régions viticoles, 240 fiches sur les régions et les vins du monde entier, plus de 60 portraits de domaines et de propriétaires des plus grands vins du monde, mais aussi plus de 700 photographies et un tableau des millésimes, vous avez-là sans conteste l’un des plus grands monuments d’œnologie !

Bernard DELCORD

Le grand Larousse du vin ouvrage collectif, préface d’Olivier Poussier, Meilleur Sommelier du Monde Paris, Éditions Larousse, septembre 2016, 656 pp. en quadrichromie au format 24 x 30,4 cm sous couverture cartonnée en couleurs, 39,95 € (prix France)

22 07 16

Au-delà des apparences !

 

 

 

 

delaby photos.pngVoilà un livre, dans lequel j'ai écrit quelques lignes à la demande de son auteure*, la photographe, qui est d'une rare beauté intelligente ! Un « beau » livre ! Un livre à garder et à regarder. Au fond, vous retranscrire la préface est encore le mieux que je puisse faire pour vous le présenter. Virginie Delaby y explique sa démarche : (Cette Hulpoise a quitté son métier dans une grande entreprise pour se consacrer entièrement à sa passion de la photographie)

 

L'histoire a commencé lors d'un voyage en 2014.


Mon mari et moi avions fait la découverte de cette jolie chambre d'hôtes dans laquelle, hasard ou non, un magnifique livre des photographies d'Edward Steichen était mis à notre disposition. Je suis vraiment admirative de ce grand photographe des années '20 et '30.
Et je ne pouvais détacher mes yeux de ce livre...


La question vient alors immédiatement illuminer mon esprit:
"Et si je faisais un livre photos ?"


On aurait pu en rester là, tellement la phrase semblait (presque) anodine.
Au contraire, elle n'a jamais quitté mon esprit et y pris une place des plus importantes.


En faisant ce livre, j'ai souhaité mettre à l'honneur quatre-vingt femmes, trentenaires et plus, de tous horizons, sans aucun critère physique particulier.

En leur demandant de choisir un thème qui serait le fil conducteur de leur séance photo, ma volonté était de les mettre à l'aise et en confiance dans un exercice qui était, pour la plupart, une première expérience.


Un livre de femmes photographiées par une femme qui n'est pas celle que vous croyez !


Parce que toutes les femmes sont belles, je vous laisse admirer la beauté non retouchée, non photoshopée, non dissimulée.


La beauté, l'élégance que toutes les femmes portent en elles...

 

Oui, le terme « élégance » est également de mise ! Bonne vision.

 

(Une partie de la vente de mon livre sera versée à l'association "La Villa indigo" à Bruxelles. Cette jeune association tient beaucoup à coeur à Virginie Delaby qui s'implique depuis le début pour cette association. La maison de répit "Villa Indigo", est un havre de paix accueillant pour de courts séjours, les enfants atteints de maladies qui demandent une prise en charge importante et dont le pronostic est souvent réservé.)

 

*

Aussi François De Brigode, Pascal Vrebos, Alain Raviart, Grandgeorge, Hugues Hausman, Stefan Cuvelier, Laurent D’Elia, Olivier Leborgne, Marc De Roy, Richard Ruben, Alex Vizorek, Barbara Abel, Carlos Vaquera, Jean-Charles Della Faille, Olivier Arnould, Christophe Bourdon, Frédéric Maltesse, Brice Depasse, Vincent Maréchal, Eric Lamiroy …

 

 

Jacques MERCIER

 

« Mais voyons, Monsieur ! Je ne suis pas celle que vous croyez », Photographies de Virginie Delaby, éditions Le Chat Ailé, www.chataile.com , 40 euros.

 

 

Écrit par Jacques Mercier dans Arts, Beaux Livres, Belge, Jacques Mercier | Commentaires (0) |  Facebook | |

10 04 16

Trésor pharaonique…

Découvrir Toutankhamon.jpgRédigé par Zahi Hawass, un grand égyptologue égyptien personnellement impliqué dans les recherches autour du jeune pharaon énigmatique, Découvrir Toutankhamon – De Howard Carter à l’ADN paru à Monaco aux Éditions du Rocher constitue une nouvelle étude complète et entièrement illustrée relative à l'état actuel des connaissances sur la vie, la mort et l'enterrement de Toutankhamon (né vers -1345 et mort vers -1327) à la lumière des dernières enquêtes archéologiques et des technologies de pointe.

Zahi Hawass y replace le pharaon dans le contexte plus large de l'histoire égyptienne, démêle la relation complexe entre les différents membres de la famille royale et les circonstances entourant la vie de Toutankhamon.

Il explique également succinctement le contexte religieux et les croyances complexes dans l'au-delà qui ont défini les nombreuses caractéristiques de la tombe de Toutankhamon et de son fabuleux trésor, découverts par l'archéologue britannique Howard Carter le 4 novembre 1922.

L'histoire de l'exploration de la Vallée des Rois est évoquée. Le tombeau et les découvertes les plus importantes sont décrits et illustrés, et la momie du roi est présentée en détail.

La description du dernier examen de l'ADN des momies de Toutankhamon et des membres de sa famille est l'une des parties les plus étonnantes du livre et elle démontre que les méthodes scientifiques peuvent produire des résultats inédits, comme la preuve que le pharaon avait un pied bot et souffrait de la malaria.

Bernard DELCORD

Découvrir Toutankhamon – De Howard Carter à l’ADN par Zahi Hawass, préface de Jaromir Malek, traduit de l’anglais par Thomas Bauduret, Monaco, Éditions du Rocher, novembre 2015, 264 pp. en quadrichromie au format 23 x 29 cm sous couverture cartonnée en couleurs, 39 € (prix France)

06 04 16

Une étoile filante de la peinture et de la sculpture…

Amedeo Modigliani – L'œil intérieur (cover).jpgEn collaboration avec la Réunion des musées nationaux, le LaM (Lille Métropole musée d'art moderne, d'art contemporain et d'art brut) présente jusqu’au 6 juin 2016 une rétrospective exceptionnelle consacrée à l’œuvre d’Amedeo Modigliani (1884-1920).

Rédigé par un collectif d’auteurs (Sophie Lévy, Jeanne-Bathilde Lacourt et Marie-Amélie Sénot qui sont respectivement directrice-conservatrice, conservatrice et attachée de conservation au LaM, avec des essais de Kenneth Wayne, Béatrice Joyeux-Prunel, Marc Décimo et Sophie Krebs), le magnifique catalogue de cet événement exceptionnel s’intitule Amedeo Modigliani – L'œil intérieur et il est publié chez Gallimard à Paris.

Peintre figuratif et sculpteur italien de l'École de Paris, Amedeo Modigliani connut une carrière tout à la fois brève et féconde.

Se considérant initialement comme un sculpteur à la suite de sa rencontre avec Constantin Brancusi, ce n'est qu'à partir de 1914 qu'il se consacre exclusivement au dessin et à la peinture de nus et de portraits. Ses œuvres, aux formes étirées et aux visages sans regard ressemblant à des masques, demeurent emblématiques de l'art moderne naissant [1].

Le LaM conserve l’une des plus belles collections publiques françaises du célèbre artiste de Montparnasse : pas moins de 6 peintures, 8 dessins et une rare sculpture en marbre réunis par Roger Dutilleul et Jean Masurel, fondateurs de la collection d’art moderne du musée.

Plusieurs approches passionnantes sont proposées au lecteur : par exemple, la découverte du dialogue entretenu par l’artiste avec la sculpture antique et extra-occidentale, ou sa pratique du portrait d'artiste, autre dimension centrale dans son œuvre, qui occupera une place prépondérante dans le parcours. C'est également l’occasion de mieux comprendre la relation singulière qui lie l’œuvre de Modigliani au collectionneur Roger Dutilleul, qui croisa la route de l’artiste en 1918, moins de deux ans avant sa mort prématurée.

Une centaine de peintures et dessins de l’artiste sont reproduites au côté d’œuvres de Constantin Brancusi, Pablo Picasso, Jacques Lipchitz, Chaïm Soutine, Moïse Kisling, Henri Laurens…

Les essais sont complétés d’une chronologie de la vie et des expositions du peintre, ainsi que par 35 biographies de ses principaux modèles.

Une exposition à voir et un ouvrage à lire et à relire !

Bernard DELCORD

Amedeo Modigliani – L'œil intérieur, ouvrage collectif sous la direction de Sophie Lévy, Paris, coédition Gallimard & Lille Métropole Musée d’art moderne (LaM), février 2016, 224 pp. en quadrichromie au format 21 x 28 cm sous couverture brochée en couleurs et à rabats, 35 € (prix France)

Amedeo Modigliani – L'œil intérieur (photo de l'artiste).jpg 

Amedeo Modigliani photographié en 1915 ou 1916

dans son atelier parisien par Paul Guillaume.

 

Informations pratiques :

LaM

1 allée du Musée

59650 Villeneuve d’Ascq

France

L’exposition est ouverte au public individuel du mardi au vendredi de 11 h à 18 h et les samedi et dimanche de 10 h à 18 h, et accessible aux groupes (sur réservation) le lundi de 9 h à 16 h et du mardi au dimanche de 9 h à 18 h.

Pour rappel, le musée est fermé le 1er mai 2016.

Tarifs :

http://www.musee-lam.fr/wp-content/uploads/2015/07/info-p...

Informations : info@musee-lam.fr 

Tél. : +33 (0)3 20 19 68 68

Accueil :  +33 (0)3 20 19 68 51

 

[1] https://fr.wikipedia.org/wiki/Amedeo_Modigliani...

28 02 16

L’État, c’était lui…

Louis XIV, roi de la démesure .jpgJournaliste, écrivain, chroniqueur à la télévision et à la radio, Henri-Jean Servat excelle à raconter la petite et la grande Histoire.

Avec l’aide du journaliste Mathieu Banq, dans Louis XIV, roi de la démesure, un beau livre-objet publié chez Larousse à Paris, il partage avec le lecteur, dans de brèves notices alertes et bien informées, sa passion pour le Roi-Soleil, le Grand-Siècle et les coulisses de Versailles.

Écoutons leur invitation :

« Vous pensez tout savoir de Louis XIV ? Ses innombrables maîtresses, son goût pour les arts, la guerre contre l'Espagne, la révocation de l'Édit de Nantes, etc. Mais connaissez-vous l'existence de Marie Mancini, le premier et seul véritable amour de Louis ? Saviez-vous qu'il a dû s'exiler enfant, pendant trois ans sur les routes de France, ou qu'à l'âge de cinquante ans, il a épousé en secret Madame de Maintenon ? Auriez-vous deviné que Versailles avait été bâti et détruit plusieurs fois pour répondre aux exigences changeantes du souverain ? Et que dans les couloirs de ce fastueux palais régnait une odeur épouvantable ?

Ouvrez [avec nous] les grilles de ce château splendide pour découvrir les arcanes de la cour et suivez toute l'histoire du règne du Roi-Soleil [1], des événements politiques, économiques et culturels aux plus secrètes préoccupations du souverain. Entrez dans l'intimité de Louis XIV et découvrez comment il se lavait, s'habillait, ce qu'il mangeait, comment il se soignait… »

Leur ouvrage somptueux contient en outre plus de 300 illustrations, parmi lesquelles des documents inédits et des fac-similés exceptionnels comme des plans du château de Versailles et de ses jardins à l'époque de sa construction, une lettre de d'Artagnan à Colbert sur l'arrestation de Nicolas Fouquet, un ordre signé du Louis XIV pour payer les poètes Racine et Boileau, le dessin de la table d'un festin donné par le roi en mars 1680, une lettre de Madame de Maintenon sur la conception de l'école de Saint-Cyr...

Louis XIV roi de la démesure (portrait du roi Louis XIV enfant par Claude Mellan).jpg 

Portrait du roi Louis XIV enfant par Claude Mellan.

Craie noire sur papier, 1644.

Un magnifique voyage dans le temps, à la rencontre du fameux monarque absolu qui assurait avec un peu de désabusement que « quand on peut tout ce que l'on veut, il n'est pas aisé de ne vouloir que ce que l'on doit… »

Bernard DELCORD

Louis XIV, roi de la démesure par Henri-Jean Servat et Mathieu Banq, préface de LL. AA. RR. les princesses Béatrice et Anne de Bourbon des Deux-Siciles, Paris, Éditions Larousse, collection « Les documents de l’Histoire », octobre 2015, 127 pp. en quadrichromie au format 26 x 31 cm accompagnées de fac-similés et sous couverture cartonnée en couleurs, 29,95 € (prix France)

 

[1] Louis XIV est né le 5 septembre 1638 au Château Neuf de Saint-Germain-en-Laye et il est mort le 1er septembre 1715 à Versailles.

28 12 15

Cachez ces saints...

1540-1.jpgCachez ces saints que je ne peux honorer, semble affirmer l'Eglise

Erudit ès bibliothèques et calendriers, Daniel-Charles Luytens nous offre un abécédaire de saints plus singuliers - voire incongrus - les uns que les autres.

De Sainte Apolline, patron des dentistes à Saint Willibrord, fondateur de l'abbaye d'Echternach (mais pas de sa procession) ce sont quelque quatre cents saints qui défilent, joyeusement campés sous vos yeux ébahis. Une mine également pour le choix des prénoms de vos enfants:

Jugez-en: 

Sainte Andouille, sainte Broche, sainte cheville, saint Concombre, saint Expédit, sainte Monégonde, sainte Ragenulfe suivie suivie au pas de charge par saint Rapide, saint Connebert et  saint Violet...

Ayons une pensée particulière pour les saints du jour et les personnes qui voient fêter leur anniversaire, dans un élan conjoint et sincère...

A.Elter

Les saints cachés du calendrier, D.-C. Luytens, essai, Ed. Jourdan,oct. 2015, 320 pp

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter, Beaux Livres | Commentaires (0) |  Facebook | |

27 12 15

Lignes de faîte du Moyen Âge…

L'Aventure des cathédrales (cover).jpg

Gérard Denizeau est historien d'art. Universitaire spécialiste du patrimoine, il a notamment publié Le Dialogue des arts, l'Histoire visuelle des monuments de France et Le Larousse des châteaux.

Il a aussi fait paraître récemment chez Larousse à Paris L’Aventure des cathédrales, un superbe livre-objet (il contient de beaux fac-similés) qui raconte l’histoire globale de la construction des plus belles cathédrales françaises, de la naissance du projet à l'érection du bâtiment, en passant par les différents métiers (charpentiers, forgerons, tailleurs de pierre, maîtres verriers, etc.) qui ont ouvert à cette entreprise pharaonique, symbole de la démesure des hommes et de la grandeur de l’Hexagone.

L'aventure des cathédrales (rose nord de Notre-Dame de Paris).jpg

Dédiée à l’Ancien Testament, la rose nord de Notre-Dame de Paris se fonde sur la figure du cercle ; au cœur, la Vierge à l’Enfant.

« Car, depuis des siècles objets de fascination ancrée dans la mémoire collective, assure l’auteur, les cathédrales sont la fierté du patrimoine français. »

On ne peut, à la lecture de son magnifique ouvrage, qu’acquiescer avec la furieuse envie de se mettre à genoux !

Bernard DELCORD

L’Aventure des cathédrales par Gérard Denizeau, Paris, Éditions Larousse, collection « Les documents de l’Histoire », octobre 2015, 128 pp. en quadrichromie au format 26 x 31 cm accompagnées de fac-similés et sous couverture cartonnée en couleurs, 29,95 € (prix France)

Écrit par Brice dans Beaux Livres, Bernard Delcord | Commentaires (0) |  Facebook | |

24 12 15

La « deux poils », voiture pour tous…

Incroyable 2 CV .jpgIntitulé Incroyable 2 CV – La fabuleuse histoire d’une voiture de légende, le beau livre d’Étienne Musslin et Daniel Benharrosh paru chez Larousse à Paris raconte l’histoire d’une véritable légende, car cette voiture qui fut à l'origine conçue et voulue comme un véhicule utilitaire et sans prétention fait aujourd'hui l'objet d'un culte dans le monde entier.

Écoutons l’enthousiasme des auteurs, des passionnés :

« Longtemps déconsidérée, moquée, voire méprisée, la 2 CV suscite désormais la sympathie, l'admiration et la passion. Le mythe qui l'entoure est ainsi plus vivant que jamais.

Symbole d'une époque et représentative d'un certain art de vivre, la 2 CV n'est pas à la mode et ne l'a jamais été. Simple, attachante, robuste et facile d'entretien, elle a su se faire adopter par toutes les catégories sociales et n'a pas hésité à se lancer à la conquête des contrées les plus reculées.

De 1948 à 1990, plus de cinq millions de 2 CV ont été produites. Mais comment fonctionne cette voiture ? Quels sont ses secrets ? Et qui fut à l'origine de ce projet incroyable ?

Nous avons voulu conter l'histoire passionnante de la première voiture populaire française, monument national ancré dans la mémoire collective, qui a connu un succès foudroyant.

On retrouve, au fil des pages, toutes les versions de ce modèle emblématique (fourgonnette, 4x4, confort...), ses dérivés (Méhari, Dyane, Ami 6 et 8...) comme ses séries limitées (007, Spot, Charleston, Cocorico, France 3...).

Aujourd'hui devenue “de collection”, la 2 CV se fait plus rare sur nos routes. Mais elle continue de susciter l'enthousiasme de toute une communauté de propriétaires amoureux et d'associations passionnées, qui lui est restée fidèle. “L'immortelle” n'a pas dit son dernier mot !

Un fort bel ouvrage, avec environ 500 photos issues des archives personnelles des auteurs.

Bernard DELCORD

Incroyable 2 CV – La fabuleuse histoire d’une voiture de légende par Étienne Musslin et Daniel Benharrosh, Paris, Éditions Larousse, octobre 2015, 192 pp. en quadrichromie au format 23,5 x 29 cm sous couverture cartonnée et jaquette en couleurs, 25 € (prix France)

Écrit par Brice dans Beaux Livres, Bernard Delcord | Commentaires (0) |  Facebook | |