02 08 14

Vientos del pueblo

Le mensonge d'Alejandro.jpgUn an après celle de La vengeance de Baudelaire, un thriller littéraire très réussi, voilà que paraît, toujours aux Éditions MA à Paris, la traduction française d’un roman plus politique du grand reporter et baroudeur flamand Bob Van Laerhoven, Le mensonge d’Alejandro, dont l’intrigue policière et amoureuse se déroule en Amérique latine à l’époque des Pinochet, Noriega, Videla et autres crapules à la solde de l’impérialisme yankee, qui écrasèrent leur peuple sous prétexte de lui éviter une oppression soviétique à la cubaine…

En voici le pitch :

« Terreno, Amérique du Sud, 1983. Après dix années de dictature, la junte du général Pelaròn semble vaciller. Alejandro Maldiga, guitariste du poète et chanteur populaire Victor Pérez, exécuté par le régime, quitte la sinistre prison baptisée "La Cène".

La résistance cherche de nouveau à attirer Maldiga dans ses rangs, mais Alejandro a changé.

Dévoré par la culpabilité – il se sent responsable de la mort de son ami Pérez –, Maldiga devient involontairement le centre d'un réseau d'intrigues dramatiques qui mèneront à une catastrophique rébellion populaire. »

Ce texte formidable, au centre duquel on aura reconnu un important soutien de Salvador Allende, le guitariste chilien Victor Jara [1] mort le 16 septembre 1973 après que des séides lui eurent tranché les doigts à la hache dans l’enceinte du stade de Santiago – avec la complicité du dear Henry Kissinger, dénoncée par Julos Beaucarne dans une lettre émouvante… –, ce texte formidable, donc, analyse avec brio les mécanismes de la dictature et de ses méthodes répressives qui demeurent, hélas, plus florissantes que jamais aux quatre coins de la planète.

Et la polluent de façon bien pire que celle dénoncée par les écologistes bobos…

Bernard DELCORD

Le mensonge d'Alejandro par Bob Van Laerhoven, traduit du néerlandais par Marie Hooghe, Paris, Éditions MA, mai 2014, 295 pp. en noir et blanc au format 14 x 22 cm sous couverture brochée en couleurs, 17,90 € (prix France)


[1] On lui doit les albums Canto a lo Humano (1966), Canciones folclóricas de América (1967), El Verso es una paloma (1967), Te recuerdo Amanda (1969), Canto libre (1970), El Derecho de vivir en paz (1971), La Población (1972), Canto por traversura (1973), Presente (1975, posthume) et la fameuse chanson Vientos del pueblo (1973).

Écrit par Brice dans Bernard Delcord, Romans | Commentaires (0) |  Facebook | |

01 08 14

Na !

La femme parfaite est une connasse.jpgPrésenté par ses auteures Anne-Sophie et Marie-Aldine Girard – qui sont des sœurs jumelles, l'une humoriste, l'autre journaliste – comme un guide de survie pour les femmes « normales », le petit ouvrage plein de drôlerie intitulé La femme parfaite est une connasse ! (paru chez J’ai lu à Paris) énonce 30 règles pour aider les lectrice à déculpabiliser de n’être pas l’incarnation de la perfection permanente.

En voici l’une ou l’autre :

« On évitera de commencer une phrase par : “Mon psy dit que” », « On n’achètera plus de fringues en 36 alors qu’on fait un 40, tout ça parce que la vendeuse nous a regardée avec “un air de défi” », « On arrêtera de croire qu’on parle italien parce qu’on rajoute des “a” et des “i” à la fin des mots », « On arrêtera de dire qu’on est amie avec Nikos Aliagas, simplement parce qu’il nous a acceptée sur Facebook », « On évitera de vouloir se faire une jupe en carpaccio parce qu’on l’a vue sur Lady Gaga »…

On y trouve aussi notamment des théories comme « la jurisprudence de la frange », « la théorie du pot de cacahuètes » ou encore le concept universel du « foutu pour foutu », et on y apprend « comment garder sa dignité quand on est complètement bourrée », « comment réagir devant un bébé laid », ou « les questions qu'il ne faut pas poser à un homme si on ne veut pas entendre les réponses »…

Des clins d’œil appuyés face aux travers du temps, en quelque sorte…

Bernard DELCORD

La femme parfaite est une connasse ! par Anne-Sophie & Marie-Aldine Girard, Paris, Éditions J’ai lu, février 2013, 159 pp. en noir et blanc au format 11 x 17,8 cm sous couverture brochée en couleurs, 5,00 € (prix France)

Pour vous, nous avons recopié ces quelques lignes permettant de faire le point :

Comment savoir qu’on a une vie de merde ?

• On mange seule devant un miroir.

• On fête l'anniversaire de son chat.

• On a eu un seul texto pour le Nouvel An, celui de notre opérateur téléphonique.

• On connaît tous les noms des préfectures et sous-préfectures de France.

• Notre seul pote sur MySpace, c’est TOM.

• On est encore sur MySpace.

• On est super contente quand « Motus » commence.

• On a noté sur notre agenda : « Dimanche : décongeler le freezer ».

• On a la collection des « pin's parlants » TF1.

• On a une peluche Footix accrochée à son rétroviseur.

• On a acheté l'intégrale de la série Walker, Texas Ranger.

• On s'entraîne pour battre un record (n'importe lequel).

• Les enfants du quartier nous appellent « La folle aux chats ».

• Notre fille nous appelle « Madame » en public.

• Notre chien marche toujours 3 mètres derrière nous.

• Notre collègue depuis 6 ans nous a demandé : « Vous travaillez ici ? »

Écrit par Brice dans Bernard Delcord, Humour | Commentaires (0) |  Facebook | |

31 07 14

Envolées lyriques et diatribes profondes...

Les plus beaux discours (Jean Jaurès).jpg

Né à Castres (Tarn) le 3 septembre 1859, agrégé de philosophie et docteur, homme politique issu du monde rural, chrétien convaincu, dreyfusard, penseur et orateur hors pair, Jean Jaurès est l'un des pères fondateurs du parti socialiste français en 1902 et de la SFIO [1] en 1905 ainsi que du quotidien L’Humanité en 1904, auquel collaborent alors Anatole France, Octave Mirbeau et Jules Renard.

Pacifiste, Jaurès fut assassiné le 31 juillet 1914 par le nationaliste Raoul Villain [2] au Café du Croissant, 146, rue Montmartre à Paris (2e arrondissement), ce qui précipita le déclenchement de la Première Guerre mondiale par le ralliement de la gauche française, y compris de certains socialistes qui hésitaient, à l’« Union sacrée ».

Sa dépouille a été transférée au Panthéon en 1924 et ses idées métaphysiques ont fait l’objet d’une remarquable étude de feu Henri Guillemin (1903-1992), L’arrière-pensée de Jaurès parue chez Gallimard en 1966, dans laquelle sont exposés, avec la fougue qui était coutumière à l’historien bourguignon, les tenants et les aboutissants de l’engagement spirituel et politique du martyr de la paix qui avait aussi été député de Carmaux.

Pour commémorer le centenaire de son assassinat, les Éditions Librio à Paris ont rassemblé dans Les plus beaux discours les prises de parole les plus importantes de Jean Jaurès, notamment le discours des deux méthodes, le discours à la jeunesse et le discours de Vaise, prononcé la veille de sa mort.

Dans ces textes, il aborde de nombreuses questions :

Le socialisme est-il compatible avec la République ? Que propose le parti face à la crise du monde paysan ? Réformisme ou « classe contre classe » ? Quel rôle les prolétaires ont-ils joué dans l'histoire de France ? Que penser de la laïcité ? Peut-on vraiment être pacifiste en 1914 ?

Homme de valeur et de valeurs, notre tribun fut un protagoniste majeur du passage à la modernité de la République française au tournant du XXe siècle, et ses convictions généreuses n’ont pas pris une ride, si ce n’est que les socialistes d’aujourd’hui ne les partagent plus, tout occupés qu’ils sont par leurs jeux politiciens, leur ambition personnelle, leur course aux bonnes places et leurs affaires d’argent.

De quoi s’écrier : « Jaurès, reviens, ils sont devenus fous ! »

Bernard DELCORD

Les plus beaux discours de Jean Jaurès, Paris, Éditions Librio, collection « Idées »,  mai 2014, 127 pp. en noir et blanc au format 13 x 20,5 cm sous couverture brochée en couleurs, 3 € (prix France)


[1] Section française de l'Internationale ouvrière.

[2] Qui fut acquitté pour ce crime le 29 mars 1919 après avoir passé la grande Guerre en prison, devint par la suite un délinquant de droit commun, perdit plus ou moins la raison et fut exécuté par des anarchistes le 17 septembre 1936, durant la guerre civile espagnole, à Ibiza où il s’était finalement réfugié.

29 07 14

Bien dit !

Multilinguisme et orthophonie.jpgRassemblant les réflexions et partageant les pratiques professionnelles de nombreux contributeurs universitaires, l’essai coordonné par Henny-Annie Bijleveld, Françoise Estienne et Fabienne Vander Linden paru chez Elsevier Masson à Issy-les-Moulineaux sous le titre Multilinguisme et orthophonie fait le point sur deux questions cruciales, celle de pouvoir s’exprimer correctement dans plusieurs idiomes différents et celle des moyens à mettre en œuvre pour y parvenir.

Écoutons ces dames, grandes spécialistes de la question :

« Parler deux ou plusieurs langues est une réalité bien vivante et un phénomène qui a toujours existé, mais qui à l'heure de l'Europe et de la mondialisation prend, pour diverses raisons, de plus en plus d'ampleur.

Prendre en charge un enfant qui est, ou est devenu bilingue ou multilingue ne va pas de soi et soulève de nombreuses interrogations dont la plus récurrente est : ‘Comment faire la part entre un décalage éventuel dû au bilinguisme et une vraie pathologie du langage ?’

L’ouvrage que nous avons coordonné se propose de résoudre un certain nombre de ces interrogations.

Une première partie expose l'état de la recherche, décrit certains programmes mis en place pour favoriser l'apprentissage des langues et aborde des études réalisées sur ce thème.

Une deuxième partie apporte des éléments de réponse aux professionnels confrontés aux enfants multilingues et à leurs parents : comment les recevoir (surtout si on ne parle pas leur langue), comment pratiquer un bilan, quels tests appliquer et que valent ces tests, comment établir un diagnostic et quelles remédiations proposer.

Ce livre s'adresse aux orthophonistes logopèdes, psychologues, neurolinguistes, enseignants, traducteurs, parents et étudiants de toute obédience.

Un mot du titre : le terme bilinguisme ne correspondant plus à la réalité actuelle, notre choix s'est porté sur multilinguisme dans son acception la plus large, à savoir le fait qu'un individu soit capable de parler plusieurs langues, quelles qu'en soient les raisons et les modalités. »

En voici la table des matières et la liste des contributeurs :

Table des matières :

Première partie. Multilinguisme et recherches

Chapitre 1 Multilinguisme au fil des ans. Aperçu diachronique et critique de la recherche portant sur le multilinguisme. (Alain Braun)

Chapitre 2 Multilinguisme et cerveau, état de la question (Henny Bijleveld)

Chapitre 3 Multilinguisme et apprentissage. Le défi du multilinguisme dans l’enseignement. Enjeux – solutions – résultats. (Piet Van de Craen)

Chapitre 4 Countering the Pierre Menard Effect. EU Legal Discourse at a translational crossroads – Contre l'effet Pierre Ménard. Le discours juridique de l'UE face à l'enjeu de la traduction (Domenico Cosmai)

Chapitre 5 Multilinguisme en action. Les langues dès le plus jeune âge. Possible ? Tutti Frutti, expérience-création d’une école de langues pour enfants à Bruxelles. (Patricia Pitisci)

Deuxième partie : Multilinguisme et Orthophonie

Chapitre 6 Problématique et champs d’action. Les orthophonistes face au multilinguisme – résultats d’une enquête (Françoise Estienne, Fabienne Vander Linden)

Chapitre 7 Bi ou multilinguisme (précoce) et accueil thérapeutique. (Francine Couëtoux)

Chapitre 8 Le bilinguisme des enfants de migrants. Analyse transculturelle. (Stéphane Di Meo, Coralie Sanson, Amalini Simon, Muriel Bossuroy, Laura Rakotomalala, Dalila Rezzoug, Geneviève Serre, Thierry Baubet, Marie-Rose Moro)

Chapitre 9 Multilinguisme : quels enjeux pour l’orthophonie ? (Du bilan à la prise en charge orthophonique transculturelle. (Flora Lefebvre)

Chapitre 10 Le bégaiement de l’enfant bilingue. (Henny Bijleveld, Françoise Estienne, (Myriam Piccaluga, Bernard Harmegnies)

Le mot de la fin… Le multilinguisme en Europe. Le rôle des politiques d’éducation pour l’apprentissage des langues étrangères. (Ana-Carla Pereira

Conclure… Multilinguisme et orthophonie, une richesse à exploiter. (Françoise Estienne)

Les auteurs :

BAUBET Thierry,professeur de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent, AP-HP, Hôpital Avicenne, Service de psychopathologie de l’enfant et de l’adolescent (Bobigny), Université Paris 13 Sorbonne, Paris Cité.

BOSSUROY Muriel,psychologue clinicienne, AP-HP, Hôpital Jean Verdier (Bondy), docteur en psychologie, Université Paris Descartes Sorbonne, Paris Cité.

BRAUN Alain, Ph.D psychologie et des sciences de l’éducation. Professeur à l’Umons, Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation, service métrologie et science du langage.

BIJLEVELD Henny, Ph.D., professeure de neurolinguistique, Université Libre de Bruxelles, Recherche et thérapie du bégaiement.

COSMAI Domenico,Ph.D.,European Economic and Social Committee Brussels (Comité économique et social européen, Bruxelles).

COUËTOUX Francine, docteur en psychologie, Unité Petite Enfance et Parentalité Vivaldi, Paris.

DI MEO Stéphane, chef de clinique assistant, AP-HP, Hôpital Avicenne, Service de psychopathologie de l’enfant et de l’adolescent (Bobigny), Université Paris 13 Sorbonne, Paris Cité.

ESTIENNE Françoise, philologue et logopède, professeur émérite de l’Université Catholique de Louvain, pratique au Centre universitaire d’audiophonologie des Cliniques Saint-Luc (UCL), Bruxelles.

HARMEGNIES Bernard,Ph.D., psychologie et sciences de l’éducation, professeur et Premier vice-recteur à l’Umons, Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation, service de métrologie et science du langage.

LEFEBVRE Flora, orthophoniste en libéral, Nantes.

MORO Marie-Rose,professeur de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent, AP-HP, Hôpital Cochin, Maison des adolescents/Maison de Solenn, Paris, Université Paris Descartes Sorbonne, Paris Cité.

PEREIRA Ana Carla, Head of Unit "Skills and qualifications strategies; multilingualism policy", Directorate General Education and Culture, European Commission, Brussels.

PICCALUGA Myriam,Ph.D.,psychologie et sciences de l’éducation, professeur à l’Umons, Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation, service de métrologie et science du langage.

PITISCI Patricia, fondatrice et directrice de l’École Tutti Frutti, école de langues pour enfants, Bruxelles.

RAKOTOMALALA Laura, psychologue RASED, docteur en psychologie, Université Paris 13 Sorbonne, Paris Cité.

REZZOUG Dalila,MCUPH, AP-HP, Hôpital Avicenne, Service de psychopathologie de l’enfant et de l’adolescent (Bobigny), Université Paris 13 Sorbonne, Paris Cité.

 SANSON Coralie,orthophoniste, AP-HP, Hôpital Avicenne, Service de psychopathologie de l’enfant et de l’adolescent (Bobigny), Université Paris 13 Sorbonne, Paris Cité.

SERRE Geneviève,pédopsychiatre, responsable du Centre du langage, AP-HP, Hôpital Avicenne, Service de psychopathologie de l’enfant et de l’adolescent (Bobigny), Université Paris 13 Sorbonne, Paris Cité.

SIMON Amalini,psychologue clinicienne, AP-HP, Hôpital Avicenne, Service de psychopathologie de l’enfant et de l’adolescent (Bobigny), docteur en psychologie, Université Paris 13 Sorbonne, Paris Cité.

Van de CRAEN Piet, Ph.D., professeur de linguistique (V.U.B), Brussel.

VANDER LINDEN Fabienne, logopède et psychomotricienne, Centre d’audiophonologie des Cliniques universitaires Saint-Luc (UCL), Bruxelles.

Un ouvrage par endroits quelque peu pointu, certes, mais néanmoins accessible aux lecteurs que la question intéresse.

Et ils sont légion, par les temps qui courent !

Bernard DELCORD

Multilinguisme et orthophonie – Réflexions et pratiques à l'heure de l'Europe, ouvrage collectif dirigé par Henny-Annie Bijleveld, Françoise Estienne & Fabienne Vande Linden, Issy-les-Moulineaux, Éditions Elsevier Masson, mai 2014, 222 pp. en noir et blanc au format 17 x 24 cm sous couverture brochée en couleurs, 29 € (prix France)

28 07 14

« À la fin de l'envoi, je touche ! » (Cyrano de Bergerac)

Osbert et autres historiettes.jpg

Le texte ci-dessous a paru dans la livraison du 04/07/2014 de l'hebdomadaire M... Belgique qui a succédé à l'édition belge du magazine Marianne :

« Les idées sont à gauche et le style est à droite », nous confia jadis Robert Poulet, le plus grand de nos aristarques, avec un peu de regret. Nul doute qu'il eût jubilé à la lecture d'Osbert et autres historiettes paru à Lausanne, aux Éditions L'Âge d'Homme, sous la plume de notre compatriote Christopher Gérard.

Car ce recueil de short stories faisant parler des animaux à propos des humains d'aujourd'hui fourmille de notations piquantes, d'observations désabusées et de formules assassines rédigées à fleuret moucheté par un styliste hors pair dont les observations ne sont pas sans rappeler celles de La Bruyère, de La Fontaine, de Montesquieu et de Léautaud, rien que ça !

Saluons donc comme il se doit – chapeau bas – ces petits textes qui, loin des fadaises fadasses du politiquement correct et du consensus mou, mettent le doigt dans la plaie la plus béante de notre époque : le sinistre individu contemporain dont la vanité n'a d'égale que la vacuité...

Bernard DELCORD

Osbert et autres historiettes par Christopher Gérard, Lausanne, Éditions L'Âge d'Homme, avril 2014, 109 pp. en noir et blanc au format 12,6 x 19 cm sous couverture brochée en couleurs et à rabats, 10 €

Écrit par Brice dans Bernard Delcord, Nouvelles | Commentaires (0) |  Facebook | |

25 07 14

« Tout n’est pas nécessairement logique. » (Ceci n’est pas de Voltaire)

Pétain Qui suis-je.jpgLe texte ci-dessous a paru dans la livraison du 25/07/2014 de l'hebdomadaire M... Belgique qui a succédé à l'édition belge du magazine Marianne :

Professeur de lettres classiques à l'Institut Catholique d'Études Supérieures de La Roche-sur-Yon, Gérard Bedel a fait paraître chez Pardès à Grez-sur-Loing une hagiographie intitulée Pétain Qui suis-je ? dans laquelle il jette un voile pudique – et par conséquent mensonger – sur les erreurs, forfaitures et trahisons du Maréchal-nous-voilà, allant jusqu'à le présenter comme « un habile politique qui écarta Hitler de notre territoire africain, préparant ainsi le retour de la France dans la guerre contre l'Allemagne » tout en ne pipant mot de « la question juive » par le renvoi du lecteur au très contesté Vichy et la Shoah d'Alain Michel.

Il eût donc été logique que nous ne traitions pas de cet essai dans ces colonnes, n'étaient les chapitres à propos du héros de Verdun rappelant la manière dont il vint à bout des mutineries de 1917 après la désastreuse offensive du général Nivelle, remettant en lumière ses conceptions militaires loin de la doctrine des offensives à tout prix et expliquant l'ampleur de sa popularité auprès des « pousse-cailloux » demeurée intacte bien des années plus tard.

Accordons aussi une mention à l'iconographie originale et intéressante de cet ouvrage qui doit bien évidemment être lu avec beaucoup de circonspection, contrairement à la monumentale Histoire de Vichy de François-Georges Dreyfus parue aux Éditions Perrin...

Bernard DELCORD

Pétain Qui suis-je ? par Gérard Bedel, Grez-sur-Loing, Éditions Pardès, collection « Qui suis-je ? », mars 2014, 128 pp. en noir et blanc au format 14 x 21 cm sous couverture brochée en couleurs, 12 € (prix France)

Écrit par Brice dans Bernard Delcord, Biographies | Commentaires (0) |  Facebook | |

25 07 14

Agapes mémorables...

À table avec les grands personnages de l'histoire.jpgLe texte ci-dessous a paru dans la livraison du 25/07/2014 de l'hebdomadaire M... Belgique qui a succédé à l'édition belge du magazine Marianne :

Spécialiste de l'histoire de l'alimentation, Éric Birlouez est l'auteur d'À table avec les grands personnages de l'histoire, un splendide livre-objet paru à Rennes aux Éditions Ouest-France dans lequel il explique notamment ce que mangeaient les pharaons, les Romains et les rois de France, quels fruits et légumes Christophe Colomb ramena du Nouveau Monde, pourquoi le pape Jean XXII n'acceptait que des mets et des boissons de couleur blanche ou de quoi raffolait l'empereur de Chine Qianlong.

Magnifiquement illustré, fourmillant d'anecdotes et reposant sur des bases historiques sûres, son ouvrage, qui contient aussi 16 fiches recettes sur papier « d'époque » (papyrus, parchemin...), une recette enluminée, un livret des « bonnes manières de table » d'Érasme, un menu du XVIIIe siècle et 4 estampes chinoises, plonge le lecteur dans l'histoire de la gastronomie et lui propose des recettes pour composer des menus d'époque.

Un album en tout point délicieux !

Bernard DELCORD

À table avec les grands personnages de l'histoire par Éric Birlouez, Rennes, Éditions Ouest-France, novembre 2012, 115 pp. en quadrichromie au format 22,5 x 26,5 cm sous couverture cartonnée en couleurs, 27 € (prix France)

Voici une recette qu'affectionnait Charles-Quint :

Civet de lapin à la bière

Pour 4 personnes

Préparation : 15 minutes

Cuisson : 30 à 45 minutes

Ingrédients :

4 morceaux de lapin

75 cl de bière forte (une trappiste, par exemple)

1 grosse carotte

2 oignons

1 poireau

2 cuillerées à soupe de miel

Huile d'olive

50 cl de bouillon de bœuf

1 bouquet garni

Sel et poivre

Recette :

Laver, éplucher et couper grossièrement les légumes en morceaux .

Dans une cocotte, faire dorer les morceaux de lapin à l'huile d'olive très chaude.

Ajouter tous les légumes, le miel et laisser caraméliser légèrement.

Retirer les légumes et les morceaux de lapin de la cocotter et réserver.

Déglacer la cocotte à la bière en grattant le fond pour sortir tous les sucs.

Ajouter le bouillon de bœuf, le bouquet garni et assaisonner.

Placer les légumes et le lapin dans le bouillon et laisser mijoter à couvert, dans le four à 180°C (thermostat 6).

Servir avec une purée de pommes de terre.

Écrit par Brice dans Bernard Delcord, Histoire | Commentaires (0) |  Facebook | |

24 07 14

Un projet pharaonique...

La saga d'Inga.jpgParue en coédition chez L'Harmattan à Paris et au Musée royal de l'Afrique Centrale à Tervuren, La saga d'Inga écrite par journaliste François Misser se penche sur l'histoire des barrages du fleuve Congo construits en 1972 et en 1982, Inga I et Inga II, des ouvrages qui, à ce jour, sont les plus importants édifiés en RDC depuis son indépendance en 1960.

On sait que le site majestueux d'Inga où toute la force du fleuve Congo vient s'engouffrer dans un étroit goulot offre le plus grand potentiel hydroélectrique au monde. Sur le mode du récit – revêtant parfois des allures de thriller –, l'auteur raconte avec brio l'aventure inachevée de la domestication de cette force sauvage.

Il évoque également l'avenir de ce site d'une capacité équivalant à une quarantaine de centrales nucléaires qui peut rendre des services considérables à l'environnement en contribuant à la lutte contre les effets du réchauffement climatique et de la déforestation, mais aussi et surtout en favorisant le développement économique du pays par l'essor de l'industrie minière et de transformation des autres ressources naturelles et par l'exportation d'électricité vers d'autres parties du continent.

Une étude sur le développement par étapes des barrages est d'ailleurs actuellement en cours, financée par la Banque africaine de Développement et diligentée par EDF International et la société canadienne RSW. Ses premières conclusions se montrent résolument optimistes sur la faisabilité du projet.

Mais à condition, bien entendu, que se restaure la confiance dans la capacité de l'État congolais à gérer cette manne. Sans quoi, les investissements nécessaires qui, en majeure partie, devront venir de l'étranger, feront défaut...

Bernard DELCORD

La saga d'Inga par François Misser, Paris-Tervuren, coédition L'Harmattan /Musée royal de l'Afrique Centrale, collection «Cahiers africains », mai 2013, 219 pp. en noir et blanc au format 15,5 x 24 cm sous couverture brochée en couleurs, 24 €

24 07 14

Le top du top des Master Chiefs...

Mes meilleures recettes simples et gourmandes par Paul Bocuse.jpg

Couronné « cuisinier du siècle » par le Gault & Millau et « chef du siècle » par The Culinary Institute of America, Paul Bocuse est à la tête d'un restaurant – L'Auberge du Pont de Collonges à Collonges-au-Mont-d'Or près de Lyon – qui conserve ses trois étoiles au Michelin depuis 48 ans, et sa réputation s'étend jusqu'aux confins de la planète.

C'est aussi un auteur à succès, de livres de recettes bien entendu, avec La cuisine du marché et avec Toute la cuisine de Paul Bocuse, qui se sont écoulés à des dizaines de milliers d'exemplaires.

Il remet le couvert ces jours-ci, avec Mes meilleures recettes simples et gourmandes paru lui aussi chez Flammarion à Paris, un ouvrage qui réjouira les aficionados du pape de la gastronomie française, dans lequel il a réuni une centaine de ses préparations les plus emblématiques, comme la soupe aux truffes Élysée, la gougère, les quenelles au gratin, les grenouilles à la lyonnaise, la fricassée de coquilles Saint-Jacques à la crème, le cabillaud à la ménagère, la pintade aux choux, le bœuf à la ficelle, les médaillons de veau à la compote d'oignons, les pommes boulangère, les bugnes, le soufflé bonne femme, l'omelette au sucre, le soufflé glacé aux cerises...

Que des bonnes choses !

Bernard DELCORD

Mes meilleures recettes simples et gourmandes par Paul Bocuse, photographies de Jean-Charles Vaillant, Paris, Éditions Flammarion, mai 2014, 240 pp. en quadrichromie au format 17 x 21 cm sous couverture brochée en couleurs, 12 € (prix France)

Voici une recette au résultat en tout point admirable :

Chapon de Bresse rôti aux olives noires

Pour 8 personnes

Préparation : 15 minutes

Cuisson : 1h30 environ

Ingrédients :

1 chapon de 2,5 à 3 kg environ

250 g d'olives noires à la saumure

50 g de beurre

Sel, poivre

Recette :

Pensez à sortir votre chapon du réfrigérateur 2 heures au moins avant la mise en cuisson.

Mettez le four à chauffer 15 minutes à l'avance à 240 °C (th. 8).

Flambez et videz soigneusement la volaille.

Égouttez les olives après les avoir passées sous l'eau froide courante.

Garnissez-en le ventre du chapon, puis recousez-le soigneusement avec une aiguille à brider enfilée d'une ficelle fine.

Salez, poivrez légèrement le chapon.

Posez-le dans un plat beurré, puis mettez au four 1h 30 environ.

Pensez à faire chauffer le plat de service, les assiettes et la saucière 15 minutes environ avant la fin de la cuisson.

En fin de cuisson, arrêtez le four, laissez reposer encore 10 minutes avant de sortir la volaille.

Posez le chapon sur une planche à découper, découpez-le et dressez les morceaux sur le plat de service gardé au chaud.

Réservez les olives au chaud dans un bol.

Posez le plat du four sur une source de chaleur, ajoutez le jus de la découpe, le beurre fractionné et une petite louche d'eau chaude.

Resalez légèrement, si besoin est, et poivrez au moulin.

Versez le jus bien chaud dans la saucière, servez les olives dans un récipient à part.

Vous pouvez accompagner ce chapon de pommes de terre sautées ou de haricots verts frais.

Écrit par Brice dans Bernard Delcord, Gastronomie | Commentaires (0) |  Facebook | |

24 07 14

Portraits inattendus...

Témoignages et anecdotes sur les stars de la planète foot.jpgJournaliste au Financial Times, Simon Kuper a interviewé et fréquenté à moult reprises le gratin footballistique mondial des dernières décennies, de Johann Cruijff à Zlatan Ibrahimovic en passant par Zinedine Zidane, Rivaldo, Romario, Diego Maradona, Frank Ribéry, Éric Cantona, Nicolas Anelka, Didier Drogba, Kaká, David Beckham, Lionel Messi ou Ronaldo, entre autres.

 Cela lui donne une connaissance sans égale de la personnalité de ces stars du football mondial, un savoir qu'il a mis par écrit d'une manière so British (c'est-à-dire subtilement amusante) dans Témoignages et anecdotes sur les stars de la planète foot paru chez De Boeck à Louvain-la-Neuve, des portraits d'hommes au destin exceptionnel focalisés sur ce qui a fait d’eux ce qu’ils sont (origines, contexte familial, rencontres) et donc concentrés sur leur personnalité bien plus que sur leurs caractéristiques techniques.

 Un ouvrage qui, au passage, montre aussi qu'on peut parfois garder un cœur et une âme dans un monde pourri par l'argent...

Bernard DELCORD

Témoignages et anecdotes sur les stars de la planète foot par Simon Kuper, traduit de l'anglais par Bastien Drut, Louvain-la-Neuve, Éditions De Boeck, mars 2014, 244 pp. en noir et blanc au format 16 x 24 cm sous couverture brochée en couleurs, 19,90 €

Écrit par Brice dans Bernard Delcord, Sports | Commentaires (0) |  Facebook | |