25 11 13

« L'optimiste a inventé l'avion et le pessimiste le parachute... »

800 avions de légende.jpgLe texte ci-dessous a été expédié dans la livraison de novembre 2013 de la newsletter des guides gastronomiques belges DELTA puis mise en ligne sur leur site (www.deltaweb.be) :

Préfacé par Pierre-Alain Antoine, ancien pilote de chasse et spécialiste reconnu de l'histoire de l'aviation, le magnifique ouvrage collectif intitulé 800 avions de légende paru aux Éditions Larousse à Paris restitue, avec plus de 1000 photos splendides, les grandes heures de l’aventure aéronautique, des premières machines volantes aux aéronefs contemporains les plus sophistiqués en passant par les gros porteurs commerciaux, les jets privés de luxe ou les appareils militaires les plus performants.

En dix chapitres allant du début du XXe siècle à nos jours, ce livre présente pour chaque décennie le contexte historique, social et politique ayant influé sur l'évolution technique des différents modèles.

Le tout est complété de dossiers spéciaux sur les constructeurs emblématiques (Fokker, Boeing, Cessna, Douglas, De Havilland, Airbus...) et de présentations thématiques sur les pionniers, les grands pilotes, les avions de guerre, les furtifs, les hélicoptères, les alternatives énergétiques...

Un livre qui fait de ses lecteurs des chevaliers du ciel !

Bernard DELCORD

800 avions de légende, ouvrage collectif, Paris, Éditions Larousse, octobre 2013, 320 pp. en quadrichromie au format 25,8 x 30,7 cm sous couverture cartonnée en couleurs, 34,90 € (prix France)

Écrit par Brice dans Beaux Livres, Bernard Delcord | Commentaires (0) |  Facebook | |

25 11 13

L'art sous les sombreros...

Les peintres mexicains 1910-1960.jpgLe texte ci-dessous a été expédié dans la livraison de novembre 2013 de la newsletter des guides gastronomiques belges DELTA puis mise en ligne sur leur site (www.deltaweb.be) :

À l'occasion de l'exposition « Frida Kahlo/Diego Rivera. L'art en fusion » présentée jusqu'au 15 janvier 2014 au musée de l'Orangerie à Paris, les Éditions Flammarion ont fait paraître, sous la plume de l'américaniste et historien d'art Serge Fauchereau (il a enseigné la littérature américaine aux universités de New York et du Texas avant d'œuvrer au Centre Pompidou où il fut commissaire de grandes expositions et d'exercer aujourd'hui dans diverses institutions muséales internationales), un beau catalogue intitulé Les peintres mexicains 1910-1960 riche de 286 illustrations en couleurs et d'explications en tout genre.

Voici comment l'auteur en fait la présentation :

« Après des siècles d'une culture riche et complexe dont les pyramides et de nombreux sites archéologiques continuent à nous impressionner, le Mexique semblait avoir perdu son originalité à partir de la conquête espagnole.

Son histoire coloniale tourmentée s'achève en 1910 avec le déclenchement d'une grande révolution au terme de laquelle le pays va retrouver son dynamisme.

Cette renaissance est flagrante dans le domaine des arts. Afin qu'il soit accessible au plus grand nombre, on développe l'éducation, on récuse l'art élitiste et l'on privilégie la gravure et la peinture murale. Dans les lieux publics, Rivera, Orozco, Siqueiros et d'autres peintres créent de vastes fresques flamboyantes qui révolutionnent l'esthétique et surprennent le monde.

Plus réservés, le peintre Carlos Mérida, le graveur Leopoldo Méndez ou le sculpteur German Cueto n'exaltent pas moins la culture populaire sans renoncer aux acquis de l'avant­gardisme européen ou local (le stridentisme !).

À aucun moment, ce mouvement général ne gênera cependant l'activité de créateurs indépendants parfois proches du surréalisme et dignes héritiers des joyeuses parades de squelettes de Posada.

Nommons les méconnus Jean Charlot, Marîa lzquierdo et l'inventif Tamayo, sans oublier la désormais célèbre Frida Kahlo.

Enfin, dans les années 1950, pour se libérer de l'autorité d'aînés qui peinent à se renouveler, de tout jeunes artistes amorcent un tournant qu'on nommera la ruptura.

Cuevas, Echeverrîa, Felguérez et leurs amis nous entraîneront alors vers notre siècle avec dextérité, couleur et humour. »

Dépaysement garanti !

Bernard DELCORD

Les peintres mexicains 1910-1960 par Serge Fauchereau, Paris, Éditions Flammarion, collection « Histoire de l'art », octobre 2013, 256 pp. en quadrichromie au format 19,5 x 25,5 cm sous couverture cartonnée en couleurs, 45 € (prix France)

Écrit par Brice dans Arts, Bernard Delcord | Commentaires (0) |  Facebook | |

23 11 13

Un texte iconoclaste

Les 10 plus gros mensonges sur l'économie.gifL'article ci-dessous a paru dans la livraison du 23/11/2013 de l'édition belge du magazine MARIANNE :

Rédigé par deux tenants d'un modèle économique alternatif au système capitaliste, Philippe Derudder & André-Jacques Holbecq, qui assurent que « tant que le citoyen ne reprendra pas le pouvoir sur l'économie, il en restera l'esclave », l'essai décoiffant intitulé Les 10 plus gros mensonges sur l'économie remporte un succès qui ne se dément pas depuis sa parution en 2007 – il en est à sa troisième refonte.

C'est que l'ouvrage se gausse allègrement de bien des théories assénées en vérités absolues, que les auteurs tiennent pour des idées toutes faites et de fausses croyances, comme « baisser les prix, c'est défendre le pouvoir d'achat », « la dette de l'État appauvrit la Nation, il faut la rembourser », « il faut soutenir la croissance pour dynamiser l'emploi », « les banques prêtent l'argent des épargnants », « on vivrait beaucoup mieux si on payait moins d'impôts », « il faut lutter contre l'inflation pour sauvegarder l'emploi », « toute production ne se justifie que si elle est rentable » et, cerise sur le gâteau, « la mondialisation est une promesse de prospérité pour tous les peuples »...

On pourra, bien entendu, émettre quelques doutes sur les préconisations de nos deux compères, mais, par les temps qui courent de crise post-subprimes et d'affairisme rapace généralisé, leur dynamitage en règle n'en demeure pas moins parfaitement réjouissant !

Bernard DELCORD

Les 10 plus gros mensonges de l'économie par Philippe Derudder & André-Jacques Holbecq, Paris, Éditions Dangles, mai 2012, 288 pp. en noir et blanc au format 15 x 21 cm sous couverture brochée en couleurs, 16 € (prix France)

23 11 13

Gros cubes et tas de ferraille...

Dictionnaire des véhicules terrestres.jpgL'article ci-dessous a paru dans la livraison du 23/11/2013 de l'édition belge du magazine MARIANNE :

De la brouette à la Ferrari et de la chaise à porteurs au TGV en passant par le quadrige, le fardier, la Malle des Indes, le courriau, le phaéton, la luge, la civière, le panier à salade, la torpédo, le funiculaire, la huit-ressorts, l'électrobus, le dragster, le corbillard, le tandem, la saleuse, la kibitka, le caddie, l'aéroglisseur, le vélo, le tank, le pousse-pousse, le roller, l'hybride et même la vidangeuse (dont il donne pour synonyme pompe à merde), rien n'échappe au Dictionnaire des véhicules terrestres du linguiste français Jean-Paul Colin paru chez Favre à Lausanne, un ouvrage aussi complet qu'instructif et amusant.

Car l'auteur se penche aussi sur les noms propres, de marques défuntes ou bien vivantes, de modèles mythiques ou tombés dans l'oubli, comme Abarth, Amilcar, Berliet, BMW, Cadillac, DKW, De Dion-Bouton, Diesel, Facel-Vega, Ford, GMC, Harley-Davidson, Hispano-Suiza, le circuit d'Indianapolis, Kawazaki, Lada, Maserati, McLaren, Motobécane, Pininfarina, Plymouth, RATP, Renault, Rolls-Royce, Simca ou Yellow Cab Company... sans oublier la fameuse deudeuche de Citroën !

Un livre qui transporte le lecteur, incontestablement...

Bernard DELCORD

Dictionnaire des véhicules terrestres par Philippe Jean-Paul Colin, Lausanne, Éditions Favre, mars 2013, 190 pp. en noir et blanc au format 13 x 23,5 cm sous couverture brochée en couleurs, 18 € (prix Suisse)

Écrit par Brice dans Bernard Delcord, Dictionnaires | Commentaires (0) |  Facebook | |

22 11 13

Des temples du savoir…

Prestigieuses bibliothèques du monde.jpgLe texte ci-dessous a paru dans la lettre d'information de novembre 2013 des guides gastronomiques belges DELTA avant d'être mise en ligne sur leur site (www.deltaweb.be) :

C'est aux Éditions Oxus à Escalquens que l'historien Jean-François Blondel a fait paraître un passionnant ouvrage intitulé Prestigieuses bibliothèques du monde dans lequel il présente, photographies à l'appui, une soixantaine de conservatoires de livres parmi les plus beaux et les plus riches de la planète, dont les créateurs furent des moines, des évêques, des papes, des rois, des mécènes ou des hommes politiques persuadés que la sauvegarde de la culture et de la science ainsi que leur transmission étaient indispensables à l'éducation des peuples.

En tournant les pages, le lecteur ira de Paris à Tokyo, de Pretoria à Salt Lake City, de Dublin à Rome, de Yale à Copenhague, de Londres à Khuda Bakhsh, de Victoria au Mont-Saint-Michel, de Mexico à Pékin, de Florence à Québec, d'Amsterdam à Jérusalem, de Coimbra à Tombouctou… tout en évoquant le souvenir des plus grandes bibliothèques disparues (Alexandrie, Cordoue, Pergame ou Celsus) et en admirant quelques manuscrits et incunables, rares et précieux, comme les premiers livres imprimés – la Bible de Gutenberg, le Psautier de Mayence, les Chroniques de Nuremberg –, mais aussi des mappemondes anciennes ou encore des textes fondamentaux des religions orientales.

Et si, comme l'assurait René Descartes dans le Discours de la méthode, « la lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés », la lecture de celui-ci illustre à merveille une jolie phrase d'Honoré de Balzac à qui nous donnerons le mot de la fin : « J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot... ».

Bernard DELCORD

Prestigieuses bibliothèques du monde par Jean-François Blondel avec la collaboration de Sophie Huvier, Escalquens, Éditions Oxus, septembre 2013, 240 pp. en quadrichromie  au format à l'italienne 29,5 x 25,1 cm sous couverture cartonnée en couleurs, 39 € (prix France)

Écrit par Brice dans Beaux Livres, Bernard Delcord | Commentaires (0) |  Facebook | |

21 11 13

Un artiste polymorphe…

Félix Vallotton.jpgLe texte ci-dessous a paru dans la lettre d'information de novembre 2013 des guides gastronomiques belges DELTA avant d'être mise en ligne sur leur site (www.deltaweb.be) :

Présentée jusqu'au 20 janvier 2014 aux Galeries nationales du Grand Palais à Paris, l'exposition intitulée « Félix Vallotton : le feu sous la glace » consacrée à l'essentiel de l'œuvre du peintre anarchiste français d'origine suisse (Lausanne,1865-Paris, 1925) met en lumière les nombreuses facettes du talent de cet artiste touche-à-tout (il fut peintre, illustrateur, graveur, sculpteur, décorateur, critique d'art, dramatique et romancier) dont l'œuvre s'inspira de l'esthétique des Nabis, mais aussi des concepts de  la Nouvelle Objectivité.

L'occasion pour les Éditions Gallimard à Paris de faire paraître, dans un hors-série de la fameuse collection « Découvertes » et sous la plume d'Isabelle Cahn, commissaire de l'événement, un superbe petit Félix Vallotton constitué de 8 modules réunissant une cinquantaine de reproductions en couleurs habilement sélectionnées et artistement décrites.

Un véritable festival de couleurs raffinées !

Bernard DELCORD

Félix Vallotton par Isabelle Cahn, Paris, Éditions Gallimard, collection « Découvertes Gallimard », octobre 2013, 8 modules en quadrichromie au format 12 x 17 cm sous couverture brochée en couleurs, 8,90 € (prix France)

 

 

 

Félix Valloton Paysage.jpg

Paysage (1918)

 

Écrit par Brice dans Arts, Bernard Delcord | Commentaires (0) |  Facebook | |

21 11 13

Pour le centenaire d'Albert Camus

Pour le centenaire d'Albert Camus (L'Étranger sous coffret).jpgLe texte ci-dessous a paru dans la lettre d'information de novembre 2013 des guides gastronomiques belges DELTA avant d'être mise en ligne sur leur site (www.deltaweb.be) :

Né le 7 novembre 1913 à Mondovi en Algérie, l'écrivain, essayiste et dramaturge Albert Camus aurait eu 100 ans ces jours-ci.

Pour marquer l'événement d'une belle empreinte, son éditeur historique Gallimard a ressorti en version de poche, dans la collection Folio, une bordée de titres célèbres (L'Étranger, dans une version sous étui accompagnée d'un livret de documents d'époque relatifs à la publication de l'ouvrage, Carnets I, II et III, une mine d'informations sur l'élaboration, jour après jour, de la pensée de l'auteur (entre mai 1935 et décembre 1959) et À Combat réunissant l'ensemble de ses articles parus dans le célèbre journal entre 1944 et 1947 à l'époque où il en était à la fois l'éditorialiste et le rédacteur en chef), mais aussi de moins connus comme sa traduction de La Dévotion à la croix de Pedro Calderón de la Barca (1600-1681) ou ses Journaux de voyage à New York en 1946 et en Amérique latine en 1949.

Ajoutez à cela une lecture de La chute par François Berland, longue de 3h20 sur un CD mp3 dans la collection « Écoutez Lire », et vous admettrez que l'événement ne pouvait pas passer inaperçu !

Bernard DELCORD

L'Étranger par Albert Camus, Paris, Éditions Gallimard, collection « Folio », juillet 2013, 192 + 48 pp. en noir et blanc au format 11 x 18 cm sous couvertures brochées et coffret en couleurs, 8,70 € (prix France)

Carnets I, II et III par Albert Camus, Paris, Éditions Gallimard, collection « Folio », septembre 2013,. 240, 384 et 384 pp. en noir et blanc au format 11 x 18 cm sous couvertures brochées en couleurs, 7 € chacun (prix France)

À Combat par Albert Camus, Paris, Éditions Gallimard, collection « Folio essais », septembre 2013, 779 pp. en noir et blanc au format 11 x 18 cm sous couverture brochée en couleurs, 12,00 € (prix France)

La Dévotion à la croix  de Pedro Calderón de la Barca traduit par Albert Camus, Paris, Éditions Gallimard, collection « Folio théâtre », septembre 2013, 209 pp. en noir et blanc au format 11 x 18 cm sous couverture brochée en couleurs, 5,40 € (prix France)

Journaux de voyage par Albert Camus, Paris, Éditions Gallimard, collection « Folio », juillet 2013, 131 pp. en noir et blanc au format 11 x 18 cm sous couverture brochée en couleurs, 5,40 € (prix France)

La chute par Albert Camus, texte lu par François Berland, Paris, Éditions Gallimard, collection « Écoutez Lire », septembre 2013, un CD mp3 de 3h20 sous boitier en plastique et en carton, 21,90 € (prix France)

Pour le centenaire d'Albert Camus (La chute mp3).jpg

Pour le centenaire d'Albert Camus (Carnets I).jpg

Pour le centenaire d'Albert Camus (Carnets II).jpg

Pour le centenaire d'Albert Camus (Carnets III).jpg

Pour le centenaire d'Albert Camus (À Combat).jpg

Pour le centenaire d'Albert Camus (La dévotion à la croix).jpg

Pour le centenaire d'Albert Camus (Journaux de voyage).jpg

21 11 13

Une petite merveille !

Bescherelle Chronologie de l'histoire de France.jpgLe texte ci-dessous a paru dans la lettre d'information de novembre 2013 des guides gastronomiques belges DELTA avant d'être mise en ligne sur leur site (www.deltaweb.be) :

Les Éditions Hatier à Paris ont enrichi récemment leur célébrissime collection Bescherelle d'une magnifique Chronologie de l'histoire de France dont l'ambition est de mettre à la portée de chacun le passé de l'Hexagone en apportant une vision complète, claire et cohérente des principaux événements qui s'y sont produits entre le VIIe siècle avant J.-C. et 2012.

Cet ouvrage rigoureux est particulièrement vivant et il intéressera non seulement les étudiants, mais aussi, et ils sont légion, tous les amateurs d'histoire et même tous les touristes se rendant dans l'une ou l'autre région de ce beau pays.

C'est un Bescherelle : son organisation est donc limpide, et sa mise en page rythmée. Au début de chaque partie, une grande frise chronologique permet de repérer visuellement les dates clés de la période. Puis, au fil de doubles pages, le récit de chaque événement, en textes et en images, est soutenu par des encadrés qui restituent le contexte, mettent en lumière les principaux acteurs ou expliquent la portée des faits. À la fin de l'ouvrage, une chronologie détaillée déroule 1000 dates significatives et un index facilite la recherche d'un événement, d'un personnage ou d'un lieu marquant.

Enfin, les innombrables illustrations, tableaux et cartes, pour la plupart originaux et d'excellente qualité technique, rendent la lecture attrayante et soutiennent habilement l'exposé.

Une pure délectation !

Bernard DELCORD

Bescherelle Chronologie de l'histoire de France des origines à nos jours par Guillaume Bourel, Marielle Chevallier, Axelle Guillausseau & Guillaume Joubert, Paris, Éditions Hatier, août 2013, 432 pp. en quadrichromie  au format 15 x 22,5 cm sous couverture cartonnée en couleurs, 14,99 € (prix France)

Écrit par Brice dans Bernard Delcord, Histoire | Commentaires (0) |  Facebook | |

16 11 13

Une histoire belge pas drôle du tout...

Les commandos wallons d'Hitler.jpgLe texte ci-dessous a paru dans la livraison du 16/11/2013 de l'édition belge du magazine MARIANNE :

Rédigé par Eddy De Bruyne et édité par votre serviteur pour compte de la maison Luc Pire à Liège, Les commandos wallons d'Hitler se penche sur un sujet parfaitement méconnu jusqu'ici, celui des collaborateurs wallons de la vingt-cinquième heure qui s'engagèrent et agirent sur le territoire belge entre septembre 1944 et mai 1945, c'est-à-dire après que l'occupant allemand eut été chassé de notre pays par les Alliés.

On pensait généralement que de tels salauds avaient plutôt existé en Flandre, terre de trahison, et sur une toute petite échelle, puisqu'il paraît insane de vouloir rejoindre le camp de la défaite, et voilà que notre historien met méticuleusement en lumière les forfaits et les crimes de centaines de Wallons qui, à cette époque précise, rejoignirent les réseaux secrets d'espionnage et d'action de la SS opérant en Belgique libérée.

Il fournit les noms, les organigrammes, le descriptif des missions, leurs résultats, les tentatives avortées (comme celle de l'assassinat des ministres du gouvernement Pierlot) et il dit ce qu'il advint de ces hommes et de ces femmes (plutôt nombreuses...) à l'issue du conflit.

Un véritable coup de poing historique !

Bernard DELCORD

Les commandos wallons d'Hitler  par Eddy De Bruyne, Liège, Éditions Luc Pire, novembre 2013, 206 pp. en noir et blanc  au format 14 x 21,5 cm sous couverture brochée en couleurs, 23 €

Écrit par Brice dans Bernard Delcord, Histoire | Commentaires (0) |  Facebook | |

16 11 13

Un récit formidable !

Monsieur Optimiste.jpgLe texte ci-dessous a paru dans la livraison du 16/11/2013 de l'édition belge du magazine MARIANNE :

Se faisant, dans Monsieur Optimiste, le greffier de l'histoire de ses parents juifs demeurés à Bruxelles durant l'occupation allemande de 1940-44 et qui connurent quelques déboires par la suite en raison de leurs affinités communistes, Alain Berenboom a réussi un joli tour de force : parler d'un drame inouï avec humour et profondeur sans réveiller les violons des lamentos et des discours convenus.

Le style est épatant, et même décapant à l'occasion, pour ressusciter, à partir de documents familiaux épars, le quotidien de personnes ordinaires indécrottablement tournées vers l'avenir qui ne pourra être que radieux, une attitude aussi naïve qu'héroïque – admirable.

Entre les lignes, l'auteur se livre à une analyse d'une grande finesse, celle de son identité, belge, juive et laïque, à l'instar de son illustre prédécesseur Marcel Liebman (1929-1986) dans l'inoubliable Né Juif paru en 1977.

On s'en voudra de déflorer ici les ressorts d'une intrigue – qui intrigue l'auteur depuis des lustres – tenant le lecteur en haleine dès les premières lignes (il est vrai qu'on a ici affaire à un écrivain de polars chevronné...) pour en souligner l'originalité et l'humanité profondes dont les racines plongent dans une histoire et une culture séculaires, sans pour autant perdre de leur acuité contemporaine.

Shalom, Monsieur Berenboom !

Et chapeau bas...

Bernard DELCORD

Monsieur Optimiste par Alain Berenboom, Bruxelles-Paris, Genèse Édition, octobre 2013, 241 pp. en noir et blanc  au format 13,5 x 21 cm sous couverture brochée en couleurs, 22,50 €

Écrit par Brice dans Bernard Delcord, Récits | Commentaires (0) |  Facebook | |