11 10 09

Don Quichotte & Co

Dictionnaire des littératures hispaniquesFruit du travail d’une bonne cent cinquantaine de contributeurs français, mais aussi espagnols, argentins, chiliens et vénézuéliens, entre autres, placés sous la direction du professeur et romancier Jordi Bonnels (université du Sud Toulon-Var), le Dictionnaire des littératures hispaniques qui vient de paraître chez Robert Laffont à Paris est un véritable eldorado pour celles et ceux qui goûtent les productions textuelles issues de la péninsule ibérique ou du Nouveau Monde, depuis les jarchas poétiques de la première moitié du XIe siècle jusqu’aux œuvres les plus récentes de la Mexicaine Rosa Beltran, de l’Hispano-argentin Rodrigo Garcia, du Bolivien Edmundo Paz Soldan, ou encore des Espagnols Enrique Vila-Matas et Chantal Maillard. Ce dictionnaire propose aussi des approches originales, parfois hétérodoxes, sur des sujets tels que “l’érasmisme”, “l’utopie et la littérature au XVIIIe siècle”, “le Noir dans la littérature latino-américaine”, “la littérature érotique en Espagne aux XIXe et XXe siècles”, “la littérature fasciste espagnole”, “tango et littérature” ou encore “homosexualité et littérature”, et même des articles portant sur des sujets profondément contemporains tels que “la Movida”, et “la génération du crack” au Mexique. Autant de raisons de se plonger avec délectation dans ce tourbillon d’œuvres parmi lesquelles celle de Cervantès brille encore, « même trop, même mal », de mille feux jacques-breliens !
Bernard DELCORD

Dictionnaire des littératures hispaniques, Espagne et Amérique latine sous la direction de Jordi Bonells, Paris, Éditions Robert Laffont, collection « Bouquins », septembre 2009, 1664 pp. en noir et blanc au format 13,4 x 20 cm sous couverture souple en quadrichromie, 34 €

Écrit par Brice dans Dictionnaires | Commentaires (1) |  Facebook | |

05 07 09

Pour avoir le mot juste

decorationLe Dictionnaire Hachette 2010 vient de sortir, accompagné d’un petit fascicule en couleurs intitulé Le Livret des Savoirs Hachette, guerre commerciale oblige, en cette année d’apparition sur le marché d’un nouveau concurrent de poids. Fort de ses 125 000 définitions, de ses 3 000 illustrations et de sa maquette ingénieuse (il mélange ses 58 000 noms communs, dont l’entrée est en noir, et ses 25 000 noms propres, dont l’entrée est en bleu, tandis que ses 600 articles encyclopédiques sont repérables à leur bandeau vertical brun), ce bel outil solide et pratique se complète d’annexes passionnantes, en l’occurrence une liste des rectifications orthographiques, une nomenclature des préfixes et suffixes, des tableaux de conjugaison, un recueil de maximes et proverbes, la liste des lauréats des prix Nobel et de la médaille Fields celle, actualisée, des membres de l’Académie française et un cahier des mots nouveaux de l’année. Saluons donc, entre autres, la naissance de la luzerne alfalfa, de l’apipuncture qui soigne avec des piqûres d’abeilles, du burqini, un maillot de bain à cagoule pour les musulmanes pratiquantes, de la coolitude, signe d’un bon caractère, du drunch ou brunch de l’après-midi, de la fashionista, cette femme qui suit les modes et les tendances, du mobisode, bref épisode gravitant autour d’une série télé et qui s’envoie par téléphone mobile, de l’ostalgie, nostalgie est-allemande de l’époque communiste, du postadolescent, un adulte encore dominé par ses problèmes de l’âge pubère, du rétropédalage ou revirement précipité, de la rudologie, étude scientifique des déchets, du stiletto, joli escarpin dont le talon fin dépasse les 10 cm et du webcaster responsable d’une webradio. Autant de preuves du mouvement linguistique perpétuel !
Bernard DELCORD

Dictionnaire Hachette 2010, Paris, Éditions Hachette, juillet 2009, 1808 pp. en quadrichromie au format 22,6 x 14,6 cm sous couverture cartonnée, 19,90 € (prix France)

Écrit par Brice dans Dictionnaires | Commentaires (0) |  Facebook | |

22 06 09

Le gai savoir portatif

decoration« Un dico sans bla-bla n’est qu’un sac d’os » assurait Alphonse Boudard quand il paraphrasait Pierre Larousse pour qui « un dictionnaire sans exemples n’est qu’un squelette ». Aujourd’hui complété du Plus petit dictionnaire Larousse offert en prime à l’achat (et pour la consultation duquel il faut de bons yeux !), le nouveau Petit Larousse 2010 fête les 120 ans de la Semeuse en agrémentant de 400 dessins d’humour ses
150 000 définitions, ses 28 000 noms propres et ses 5 000 illustrations (dont 321 cartes). On sourira donc, au fil des pages, des prestations graphiques de 40 « cartoonists » parmi lesquels Cabu, Dimberton, Isa, Miss-Tic, Moebius, Soledad, Wiaz, Willem, Wolinski ou Wosniak, et on se penchera avec délectation sur les nouvelles planches consacrées aux coquillages, au mimétisme animal et végétal, aux empreintes des animaux, aux orchidées, aux blasons des provinces et des régions de l’ancienne France, aux souveraines mythiques ou aux instruments de la connaissance de l’Univers, avant de passer en revue dans les pages roses quelques-unes des célèbres citations latines et étrangères à la source de tant de traits humoristiques dans les aventures d’Astérix et avant de découvrir avec étonnement que le Premier ministre de l’encore Belgique Herman Van Rompuy y a fait son entrée aux côtés de Barack Obama, de George Clooney et de Jane Birkin, en même temps que les vocables belges « tof »,
« nominette », « horeca » et « lacquemant »… C'est ainsi que l'on va, tout au long de ce classique revisité, de surprise en surprise et de la satisfaction de comprendre au bonheur de se remémorer…
Pas à dire : cette lecture est un véritable plaisir… de l’esprit (français, of course) !
Bernard DELCORD

Le Petit Larousse 2010, Paris, juin 2009, 1 952 pp. en quadrichromie au format 15 x 23 cm sous couverture cartonnée, 27,90 €
Le Petit Larousse 2010 grand format, Paris, juin 2009, 2 016 pages au format 19 x 28 cm sous couverture cartonnée, 44,90 €

Écrit par Brice dans Dictionnaires | Commentaires (0) |  Facebook | |

13 06 09

Un pavé dans la mare du savoir

decorationFort de ses 2112 pages en couleurs au contenu d’une richesse plantureuse, le Dixel 2010 est une belle réussite ! Il s’agit en fait du premier dictionnaire encyclopédique Le Robert en un seul volume, et le moins que l’on puisse dire, c’est que cet éditeur lexicologique de référence y a mis le paquet : 150 collaborateurs, 58 000 mots, 28 000 noms propres, 4 000 illustrations, 900 dossiers encyclopédiques et l’accès gratuit pour l’acheteur pendant quatre ans au site Internet de l’ouvrage, qui reprend son texte intégral ainsi que de fort nombreux enrichissements (mis à jour mensuellement) tout en renvoyant aussi à plus de 500 autres sites de qualité…
S’adressant à toute la famille, le Dixel aborde dans un esprit résolument contemporain les sujets les plus actuels, comme l’écologie, l’environnement, la géopolitique, le cinéma, le show-business ou les médias par exemple. Bien entendu, on y trouve également ce qui a fait depuis 1951 la pérennité des dictionnaires Le Robert, à savoir les données linguistiques (l’étymologie d’un mot, son orthographe exacte, son histoire, ses exemples d’emploi, ses synonymes, les renvois vers ceux de sa famille, vers les expressions et les locutions…) et l’ouverture aux évolutions langagières les plus récentes. Les noms communs et les noms propres sont repris dans un seul corpus alphabétique, ces derniers étant toutefois présentés en rouge pour éviter toute confusion, et l’on y trouve aussi bien Abba, Robert Charlebois, Marianne Faithfull ou Bruce Springsteen qu’Enki Bilal, Cabu, Amélie Nothomb ou J. K. Rowling, sans oublier Luc Besson, Coluche, Alain Delon et Harrison Ford, pour ne citer que quelques célébrités d’aujourd’hui. Les planches thématiques, les cartes géographiques et historiques et les schémas, quant à eux, brillent par leur limpidité et leur sens de la pédagogie.
De la belle ouvrage, en vérité !
Bernard DELCORD

Dixel 2010, Paris, Éditions Le Robert, juin 2010, 2112 pp. en quadrichromie au format 14,80 x 23 cm sous couverture cartonnée, 29,90 € (incluant 4 ans d’abonnement au site Internet)

Écrit par Brice dans Dictionnaires | Commentaires (0) |  Facebook | |

07 06 09

L'Europe dans tous ses États

decorationPar les temps qui courent, il est toujours bon de revenir aux fondamentaux. Pour ce qui regarde les questions européennes, c’est incontestablement vers le Dictionnaire historique de l’Europe unie qu’il faut se tourner, car ce monumental ouvrage, rédigé par une pléiade de spécialistes sous la direction des Français Pierre Gerbet et Gérard Bossuat et du Belge Thierry Grosbois, constitue incontestablement le nec plus ultra en la matière. Coédité par André Versaille à Bruxelles et RFI à Paris, ce pavé de 1216 pages, qui se veut n’être ni un répertoire ni un annuaire, synthétise l’histoire du « chantier » de l’unification du Vieux Continent et de ses constructions économoco-politico-juridiques. De l’acte unique européen à la zone européenne de libre-échange en passant notamment par l’Agence Spatiale Européenne, Airbus Industrie, l’Atlantisme, la Banque européenne d’investissement, la CECA, l’Euratom, les Écoles européennes, l’Espace Schengen, Europol, le Marché Unique, le Plan Marshall, la Politique Agricole Commune, les différents pactes et traités sans oublier l’histoire européenne de chacun des États membres ou non et en y adjoignant des personnages clés comme Raymond Aron, Winston Churchill, Charles de Gaulle, Alcide De Gasperi, Jacques Delors, Pierre Harmel, Sicco Mansholt, Jean Monnet, Jean Ray, Robert Schuman,Paul-Henri Spaak, Helmut Schmidt, Altiero Spinelli, Paul Van Zeeland, Louise Weiss… Autant de synthèses claires et limpides, fiables et allant droit au but, destinées aux europhiles les plus enthousiastes comme aux eurosceptiques les plus endurcis. Un coup de maître !
Bernard DELCORD

Dictionnaire historique de l’Europe unie sous la direction de Pierre Gerbet, Gérard Bossuat et Thierry Grosbois, préface d’Élie Barnavi, Bruxelles, Éditions André Versaille, mai 2009, 1216 pp. au format 16 x 24 cm sous couverture souple illustrée, 49,90 €

Écrit par Brice dans Dictionnaires | Commentaires (0) |  Facebook | |