18 04 07

Horreur quotidienne d'une banale maison de retraite

ESCRIBANOJean-Charles Escribano est infirmier. Depuis plus d’un quart de siècle, il soigne des seniors dépendants. Recruté dans un nouvel établissement, il se bat pour qu'on respecte les pensionnaires (que le personnel arrête déjà de les tutoyer, tout simplement !), que leur chambre soit propre et qu'on veille à ce qu'ils mangent décemment.
Dans son livre « On achève bien nos vieux », Jean-Charles Escribano décrit des situations vécues, dénoncent certaines pratiques qui nous révoltent et appellent nos consciences à se réveiller pour les personnes âgées d’aujourd’hui et celles que nous deviendrons demain.

  JEAN-CHARLES ESCRIBANO - Philippe Cantamessa

15 04 07

Enregistrement public

VAN CAUWELAERTAprès Bernard Werber, Erik Orsenna et Jacques Salomé, le prochain enregistrement public de Lire est un plaisir aura lieu ce vendredi 20 avril à la FNAC de Bruxelles à l'occasion d'un Forum avec Didier Van Cauwelaert. Nous y parlerons de son nouveau livre, "Le père adopté". L'entretien sera suivi par une séance de dédicaces.
Un après-midi chargé pour Didier Van Cauwelaert qui devra répondre aux questions de Brice et Nicky et sera soumis à l'objectif de Guillaume et Alain.

11 04 07

Le guignol des Buttes-Chaumont

GUY MARCHANDC'est à Guy Marchand que nous devons certainement le plus beau récit autobiographique du moment. Le comédien-chanteur qui avoue une passion pour Milan Kundera et Romain Gary a de belles lettres et une belle âme. Une fois son livre ouvert, vous ne pourrez plus le refermer et souhaiterez qu'il fut plus long, pour prolonger le plaisir d'une lecture et surtout d'une agréable compagnie.
L'entretien fut aussi agréable. L'homme est charmant (mais pas charmeur, contrairement à la légende), ses propos lucides, comme ses écrits. Ils font de sa vie un roman, une comédie ... musicale.
Nicky Depasse

GUY MARCHAND - Nicky Depasse


guymarchand

10 04 07

Congo, retour

VALLAEYSVictime des événements de juillet 1960, la petite Anne Vallaeys se retrouve à l'aéroport de Bruxelles-National avec sa famille. Ils ont laissé le Congo, tout juste indépendant, loin derrière eux. C'était hier. Ils n'ont plus rien mais ils sont en vie.
Anne a grandi dans l'espoir de revenir un jour au pays. Mais ni elle, ni ses parents n'y sont retournés.
Jusqu'au jour récent où MSF l'envoie au Kivu pour une mission humanitaire. Indépendance Cha Cha est le récit d'un retour vers les lieux de l'enfance éloignée avec en toile de fond le Congo d'hier et d'aujourd'hui.

ANNE VALLAEYS - Brice Depasse

07 04 07

Vous ne regarderez plus le ciel jamais de la même façon

PRETOR-PINNEYSous ces lattitudes tempérées, nous avons pris la mauvaise habitude de nous plaindre du temps couvert. Pourtant, si le ciel était perpétuellement bleu, l'Europe serait une terre aride. Comme le disait Catherine Laborde ici même, le mauvais temps n'existe pas. Mais Gravis Pretor-Pinney va beaucoup plus loin : les nuages, c'est beau et passionant.
Son livre, qui n'est pas destiné aux météorologues ni aux érudits, vous apprendra mille choses sur les nuages : leurs différents types, leur formation, leur constitution, leur volume et leur fonctionnement. L'intérêt principal est qu'il ne se limite pasà une définition encyclopédique. Si ses articles sont accompagnés de photos et graphiques, ils sont illuminés de citations littéraires, croyances séculaires et proverbes du monde entier. "Quand le ciel est bleu, la harpe est silencieuse, mais dès la première apparition d'un nuage, la musique commence." Est-ce cette légèreté nébuleuse qui a permis à ce "Guide du chasseur de nuages" d'être un des best sellers anglais l'an dernier ?
Fallait-il être nécessairement britannique pour consacrer un tel livre à ces immenses vaisseaux célestes ? Il n'en demeure pas moins que Gravis Pretor-Pinney est le fondateur de la "Cloud Appreciation Society" une association internationale qui lutte contre le diktat du ciel bleu et qui, plus sérieusement, a pour but d'attirer l'attention du monde d'en bas sur celui des nuages. (Ed. JC Lattès)
Nicky Depasse

01 04 07

Deux vies

SETHC'est en cherchant un titre pour cet article que je prends conscience à quel point la simplicité est la force du titre de cette chronique de la vie de deux des membres de la famille de Vikram Seth. L'auteur indien le plus populaire dans le monde ces vingt dernières années avec Salman Rushdie et V.S. Naipaul, a donc entrepris d'écrire la biographie de son grand-oncle Shanti et de sa grand tante Henny. Jusque-là rien de bien neuf sous le soleil. Sauf que Shanti, jeune étudiant indien rencontre au cours des années trente Henny, la fille de sa logeuse berlinoise qui, en plus d'être allemande, est d'origine juive.
Rentré en Angleterre, Shanti s'engagera dans l'armée britannique et partira au Moyen-Orient pour finir sur le front à Monte Cassino pendant que la famille d'Henny subira jusqu'à l'ultime le sort des victimes de l'holocauste. Livre éblouissant (et volumineux). Chronique familiale (l'enfance et la jeunnesse universitaire de Vikram Seth y est aussi évoquée) aussi tendre que bouleversante.
Vikram Seth était l'invité d'honneur du Salon du Livre de Paris cette année. Belle rencontre. Interview très sympathique, en compagnie de son éditrice chez Albin Michel, supposée vous traduire ses propos mais, contre toute attente, l'auteur va s'exprimer en Français.

  VIKRAM SETH - Brice Depasse


Photo : Guillaume Michon - Writer Pictures

270307_5006907_gums

30 03 07

Maison, retour

KAUFFMANN"...les otages français du Liban n'ont toujours pas été libérés !"
Vous vous souvenez de cette annonce qui ouvrait tous les journaux de France (antenne) 2 ?
Jean-Paul Kauffmann a été détenu près de trois ans par ses ravisseurs. Il raconte sa reconstruction à travers la maison qu'il acquit à son retour, dans les Landes, et fit restaurer. Revenir au monde et à soi, à travers la solitude, les espaces ouverts et les nouvelles rencontres.
"La maison du retour" de Jean-Paul Kauffmann interpelle, charme, ravit, amuse. Un livre plein de sens. Et du meilleur.
J'ai parlé ce matin avec un homme formidable.

JEAN-PAUL KAUFFMANN - Brice Depasse


KAUFFMANNphoto

28 03 07

Mesdames les présidentes

OCKRENTLa condition difficile de la femme dans le milieu du travail et de la politique est un des chevaux de bataille de Christine Ockrent; ce n'est pas un secret d'état.
A la veille des élections présidentielles, la journaliste militante pose une question essentielle : les femmes gouvernent-elles autrement que les hommes. Les exemples historiques et contemporains ne sont pas légion. Une fois l'inventaire dressé, les portraits brossés, les bilans évoqués, la conclusion est loin des pronostics zémouriens. Un livre intéressant qui pose les bonnes questions et, surtout, apporte des réponses. Et même si on connaît le candidat favori dans le coeur de l'animatrice de France-Europe Express, il faut lui reconnaître une objectivité sur le sujet.
Malgré le sérieux de l'ouvrage, le livre de Christine Ockrent contient quelques anecdotes croustillantes qui viennent l'égayer et que nous évoquons dans cet entretien.

CHRISTINE OCKRENT - Brice Depasse

Photo : Alain Trellu

OCKRENT

26 03 07

La passion selon Nicole Avril

AVRILLes passions valent bien qu'on s'y attarde le temps d'un verbo, de quelques entrées. "Le dictionnaire de la passion amoureuse" de Nicole Avril m'a conquise par ses thèmes, ses références littéraires, sa lucidité. Vu le sujet (et l'objet) y a beaucoup à en dire ; de A à Z (Y en l'occurence). Tentative d'effleuremnt du thème avec l'auteure.
Nicky Depasse

NICOLE AVRIL - Nicky Depasse 1
NICOLE AVRIL - Nicky Depasse 2

21 03 07

Un pacte pour la Terre

NICOLAS HULOTSon "Pour un pacte écologique" a été un des succès librairies de cet hiver, succès amplifié par l'acte de candidature à la Présidentielle 2007. Nicolas Hulot a finalement choisi de se retirer de la course, préférant le lobby au combat électoral. Il était aujourd'hui à Bruxelles pour apporter son soutien au Pacte écologique, version belge qui devrait bientôt voir le jour en vue des législatives.

NICOLAS HULOT - Brice Depasse


Photo : Guillaume Michon / Writer Pictures

NICOLASHULOT