26 08 06

Arrêts sur auteur

"Passage du gué", le nouveau Jean-Philippe Blondel, va paraître dans la cohue des presque 700 romans de cette rentrée littéraire (nous en parlerons bientôt avec lui). Blondel est un écrivain qui, comme Dominique Fabre, mérite votre attention et, surtout, votre lecture. Parce qu'ils le valent bien (ça y est; j'ai craqué sur cette bête blague!).

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |

26 08 06

Un minuscule inventaire

"Un minuscule inventaire" est le roman d'un écrivain sincère, émouvant, emballant, léger et mélancolique, ... comme la vie. Ce livre est, à l'image de ses prédécesseurs, étonnant de vérité, d'amour, de questions sur la vie, d'humour, enfin, de nous. Achetez-le les yeux fermés, nous en reparlerons une fois que vous l'aurez lu : ce minuscule inventaire vous donnera du bonheur pour son style, ses trouvailles narratives et son humanité touchante.

JEAN-PHILIPPE BLONDEL - Brice Depasse

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |

26 08 06

Accès direct à la plage

Trois pitchs de romans (tous excellents) déjà parus en poche.
Le premier : "Accès direct à la plage".

Accès direct à la plage

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |

26 08 06

1979

La chute de sa présentation m'a laissé bouche bée.

1979

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |

26 08 06

Juke-Box

Vraiment formidable. Rien d'autre à dire. Découvrez ce bijou.

Juke-Box

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (2) |  Facebook | |

26 08 06

La vie selon Fabre

Dominique Fabre est un autre auteur que vous devez absolument découvrir, lire en grand nombre. L'homme est professeur d'anglais, l'écrivain est un magicien du quotidien. Son style est simple, les gens qu'il met en scène aussi. Il ne se passe jamais rien d'extraordinaire dans sa banlieue. Mais la toile sociale qui relie les dizaines d'acteurs du quotidien de Pierre, barman à Asnières, est une merveille de joaillerie, fragile comme le destin des petits. Si vous n'avez encore jamais ouvert un livre de Dominique Fabre, faites-le d'urgence et pourquoi pas, en commençant par cette serveuse (qui est nouvelle). Vous ne le regretterez pas.

DOMINIQUE FABRE - Brice Depasse 1
DOMINIQUE FABRE - Brice Depasse 2

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |

26 08 06

"Edgar est un réservoir de vie, de bonheur et de tristesse"

DOMINIQUE FABRE - Brice Depasse 3
DOMINIQUE FABRE - Brice Depasse 4

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |

26 08 06

"Je pense que je vais laisser vieillir Pierre quelques années"

DOMINIQUE FABRE - Brice Depasse 5

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |

25 08 06

Parenthèse musicale

Il ne s'agit pas de littérature dans cette interview mais du plus beau festival de musique classique de Belgique, celui de l'Eté Mosan qui en est à sa trentième édition. Entretien avec Ludovic de San, fondateur et directeur artistique du festival.

LUDOVIC DE SAN - Brice Depasse


Pour tout renseignement, cliquez ici

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |

25 08 06

Rituel de l'ombre

Depuis quelques années maintenant, il est extrêmement difficile de parler de thriller « à énigme » sans évoquer ce mammouth, que dise ce brachyosaure de l'édition qu'est le Da Vinci Code. Tenez, qu'est-ce que je vous disais... J'en suis à peine à la seconde ligne de ce post consacré au « Rituel de L'ombre » et je vous cite déjà la chose, le phénomène, l'aspirateur à billet ! Il faut avouer qu'avec son ryhtme soutenu, son jeu de piste à rendre à moitié fou d'excitation un scout en manque de jamboree et son petit parfum de scandale savamment entretenu, le ... enfin, le livre que vous savez, semble contenir entre ses pages la formule magique. Mais qu'importe ! Voire « au diable » ! Il faudra bien un jour que les dizaines d'autres thrillers de qualité sortis à l'ombre de cette pyramide du Louvre volent de leur propres ailes. Particulièrement lorsqu'ils sont aussi bien balancés que ce « Rituel de L'Ombre ». Ici, point de rélévation aux confins de la religion et du métaphysique, ni même de conservateur de musée retrouvé nu devant des oeuvres de grands maîtres, mais plutôt une enquête policière solidement charpentée autour d'un grand « mystère » de notre société : la franc-maçonnerie. Entourée d'un secret bien gardé, constituée de nombreuses obédiences aux ramifications parfois déroutantes, la Maçonnerie n'a jamais cessé d'attirer la curiosité, la peur, voire la haine du grand public. « Notre seul défaut, dit d'ailleurs en substance l'un des protagonistes de l'histoire en parlant de ses frères, c'est de vouloir à tout prix conserver le secret. Ce qui permet aux gens de projeter tous leurs fantasmes de Grand Complot sur notre Ordre ».
Bâtie comme une énigme policière assez classique - des maçons sont assassinés selon un rituel qui remonte aux origines de leur ordre - alimentée par l'antagonisme qui opposerait la franc-maçonnerie à une société secrète d'extrême-droite (la fameuse Société de Thulé), ce Rituel de l'Ombre se lit quasi d'une traite, sans que le rythme ne faiblisse. Mais les auteurs n'en oublient pas pour autant les recherches ; l'aventure tout entière est aussi une occasion de jeter un regard objectif sur la franc-maçonnerie et sur les tenants et les aboutissants des soi-disant « forces obscures » qui dirigent nos vies depuis des arrière salles mal éclairées. Seul bémol ? Comme souvent dans ce genre de roman, la fin n'est évidemment pas à la hauteur des promesses de la narration. On saluera cependant les auteurs pour s'être finalement engagés dans une conclusion plus terre à terre et humaine que les feux d'artifices peu réalistes concoctés par certains maîtres anglo-saxons du genre. (Christophe Corthouts)

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (2) |  Facebook | |