16 12 06

L'année de toutes les places royales

QUEVRINNicky a rencontré Anne Quevrin à l'occasion de la sortie du troisième tome de l'année Place Royale. Intégrale gotha belge. La première question est : "A qui s'adresse Place Royale ?".

ANNE QUEVRIN - Nicky Depasse

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |

16 12 06

Pour la gloire du cheval

GOURAUDQuand on demande à Jean-Louis Gouraud pourquoi il a publié tant de livres sur le cheval, il répond :"pour la gloire".

  JEAN-LOUIS GOURAUD - Brice Depasse

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |

14 12 06

La croisère s'amuse

HIGGINS CLARKC'est quasiment devenu une tradition pour les fêtes, Mary et Carol Higgins Clark nous offrent de concert un roman qui lie enquête, humour et ambiance de Noël. Cette fois, les deux reines du suspense acidulé quittent les froidures du nord et les vitrines illuminées de New-York pour descendre vers le sud et nous inviter à une croisière pas comme les autres. Le « Royal Mermaid », paquebot entièrement rénové par le « Commodore » Randolph Weed, riche homme d'affaires, (cela dit de vous à moi, je me demande pourquoi je précise « riche », puisque chez Mary Higgins Clark et sa fille tout le monde est riche) est le théâtre d'une croisière pas comme les autres. En effet, sont invités à bord les représentants d'oeuvres de charité (encore un sport national américain pour les ... riches !) pour quatre jours de détente totale, gratis. Bien évidemment, quelques grains de sable se glissent dans cette mécanique bien huilée : deux malfrats jouent les passagers clandestins, de faux Pères Noël se mêlent aux vrais et un sexagénaire manque de peu de passer l'arme à gauche. Il n'en faut pas plus pour que le couple Reilly, policiers nés dans l'imaginaire de Carol accompagne Alvirah Meehan, détective-amateur née elle dans l'esprit de Mary, dans une chasse aux criminels dans un endroit clos par définition.
Intrigue, opulence, clins d'oeil aux traditions de Noël, on a toujours l'impression ici de tomber en plein « Columbo » pour bobos. Mais les deux miss Clark, mère et fille, ajoutent assez de distance et d'humour à leur cocktail sucré pour rendre cette croisière agréable à lire au coin d'un feu de bois. Bref, la lecture inoffensive par excellence, à glisser dans la valise pour les sports d'Hiver ou à dévorer au matin du 25 décembre pour digérer tranquillement le repas de réveillon. Digestif le polar ? Si c'est le docteur Corthouts qui vous le dit !
Chris Corthouts

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |

14 12 06

La sélection de Tropismes

Tropismes







Quatrième sélection de la saison proposée par François-Marie Birroneau de la librairie Tropismes au micro de Nicky. En cliquant sur la photo, vous leur rendrez visite. Pour accéder à sa précédente sélection, cliquez sur les couvertures.

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |

14 12 06

La mode des listes

Tropismes Mr ScootPlusieurs ouvrages retenus dont ces Miscéllanées de Mister Schott.

  F-M BIRRONEAU - Nicky Depasse 1

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |

14 12 06

Viviane Chocas : Bazar magyar

Tropismes Magyar Edité chez Héloïse d'Ormesson. Tatiana de Rosnay nous avait aussi fait part de son coup de coeur pour ce premier roman.

  F-M BIRRONEAU - Nicky Depasse 2

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |

14 12 06

Sylvie Aymar : Courir dans les bois sans désemparer

Tropismes Aymar Editeé chez Maurice Nadeau.

F-M BIRRONEAU - Nicky Depasse 3

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |

14 12 06

Tonino Benacquista : Le serrurier volant

Tropismes benacquista Illustrations de Tardi, paru chez Estuaire.

F-M BIRRONEAU - Nicky Depasse 4

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (3) |  Facebook | |

14 12 06

Verre cassé sur des planches belges

MABANCKOUAlain Mabanckou est un homme heureux. Son dernier roman, « Mémoires d’un porc-épic » vient de se voir décerner le Prix Renaudot. Portes ouvertes vers la renommée pour ce professeur de littérature exilé sur le continent américain. Le hasard faisant bien les choses, son précédent livre, « Verre cassé », petit bijou de drôlerie, regard impitoyable mais souriant sur le monde social et politique de l’Afrique centrale, vient d’être adapté au théâtre de Poche à Bruxelles où il restera à l’affiche jusqu’au 30 décembre.
Conversation téléphonique avec un auteur ravi qui est entrain de découvrir la pièce au moment où je rédige ces lignes.

ALAIN MABANCKOU - Brice Depasse

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |

11 12 06

Coxyde, en attendant le grand large

BERTRAND_Coxyde_gdRémi Bertrand s’est déjà fait remarquer avec un petit bouquin - ou un grand livre - sur les faux synonymes : Un bouquin n’est pas un livre. Auparavant, il avait publié une longue nouvelle, La mandarine blanche. Tout ça pour dire que Rémi Bertrand est un “jeune auteur qui monte”, comme on dit. Mais ce spécialiste de Philippe Delerme et de ces auteurs minimalistes et positifs prend son temps et avance “piano e sano”. Entre deux disques autoproduits, il peaufine des petites histoires ciselées où la phrase développe sa musique et chaque mot résonne de multiples échos.
Coxyde est un court roman - ou une longue nouvelle - sur un jeune couple. Elle - Marie - voudrait qu’il - Clément - justifie son désir de vouer sa vie à la littérature ; lui tombe alors dans une sorte de procrastination qui la pousse d’abord à le renvoyer chez ses parents, puis à lui imposer un pèlerinage miniature et minimaliste : Paris, Versailles et finalement Coxyde et ses inévitables souvenirs d’enfance.On ne peut pas dire que Coxyde soit un roman trépident. Il est certainement emblématique d’une génération dorlotée dans un coin d’Occident privilégié, qui peut s’offrir le luxe d’émois sans dangers et de traumatismes qui n’ont d’autres fonctions que d’enrichir les psys. Mais il y a chez Rémi Bertrand un véritable talent d’écrivain, et l’on attend avec impatience qui le mette au service d’un grand roman.
Vincent Engel

REMI BERTRAND - Vincent Engel

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |