08 10 06

"Un jour, un poche" par Christophe Corthouts

ThilliezAh, que j'adore çà ! La découverte d'un nouvel auteur... Je sais, je vous ai déjà fait le coup avec Douglas Kennedy. Mais c'est chaque fois pareil. Tel un détective des temps modernes, penché sur mon clavier, il m'arrive souvent d'arpenter la toile à la recherche de romans passés entre les mailles du filet, noyés dans la masse, emportés dans la tempête. C'est tout simplement en visitant le site des éditions Pocket que j'ai découvert La Chambre des Morts. Deux clics... Et zoum, je découvre en Frank Thilliez un «cousin du sud », soit un auteur du Nord ... de la France qui n'hésite pas une seconde à planter les intrigues noires de noires de ses romans dans les paysages ravagés de régions que l'on connaît trop bien. De Dunkerque à Calais, de Lille à Arras, sur fond de terrils et de zones industrielles rongées par les restructurations et les soubresauts de la mondialisation, les personnages de Thilliez ressemblent à des gens « comme les autres ». A cette différence près que sous la plume de ce romancier diabolique, ils subissent les affres de la terreur et plongent au plus profond de l'âme humaine.
Dans La Chambre des Morts, tout commence par une blague de potache, ou presque. Deux ouvriers licenciés décident de se venger de leur ancien employeur en taguant les murs de l'usine qui les a vomis un matin de « réduction nécessaire de personnel ». Tout cela aurait pu rester une mauvaise blague, un geste de révolte puéril et sans conséquence. Mais sur le chemin du retour, les deux hommes percutent, en voiture, un homme perdu dans la nuit du Nord. Aux côtés du cadavre, un sac contenant deux millions d'euros. Il n'en faut pas plus à Frank Thilliez pour nous attirer dans une spirale où la violence, la peur et les plus bas instincts s'emmêlent pour nous emmener aux confins du cauchemar.
Construit comme un thriller, un compte à rebours où la vie d'une petite diabétique pèse de tout son poids dans la balance, La Chambre des Morts est une fois de plus la preuve criante - hurlante ? - qu'il n'y a pas besoin d'être perdu dans une mégalopole américaine pour tisser les mailles serrées d'un suspense à vous retourner les tripes.A 33 ans, Frank Thilliez entre de plein pied dans le club des grands, aux côté d'un Chattam ou d'un Grangé. Bienvenue camarade ! En si bonne compagnie, tu ne risques pas de t'ennuyer... Et nous non plus !
Chris Corthouts

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |

06 10 06

L'illettré de Maurice Baron

baronPremier roman à soixante-huit ans. Maurice Baron n'aurait jamais pensé un jour se retrouver dans la peau d'un écrivain. Il a franchi le pas pour réveiller les consciences. L'illettrisme est toujours une réalité chez nous. Des gens en souffrent comme Christophe, le héros malgré lui de ce roman poignant.

  MAURICE BARON - Brice Depasse 1


Une lecture très émouvante :

  MAURICE BARON - Brice Depasse 2

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (3) |  Facebook | |

05 10 06

Vincent Engel revient sur sa meilleure lecture de la rentrée

CAVé"Pourquoi lit-on un livre plutôt qu’un autre, même quand on est chroniqueur littéraire - ou surtout quand on l’est et que la table, en cette rentrée, croule sous les bouquins ? Il faut d’abord que l’attachée de presse ait songé à vous l’envoyer, et donc que l’éditeur considère qu’il y a quelque intérêt à le faire, compte tenu des médias sur lesquels vous travaillez.Les éditions Plon ne m’avaient encore envoyé aucun livre. Au salon du livre de Nancy, je me retrouve assis à côté d’un auteur ... "
Lire la suite en cliquant sur le livre.

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |

03 10 06

A propos de Julien Parme

Florian ZellerOlivier Strelli l'a confié à Nicky dans son interview (voir plus bas), "Julien Parme" de Florian Zeller squatte actuellement sa table de nuit. Vincent Engel, qui ne recule devant rien, l'a lu pour vous : "Florian Zeller est l’écrivain jeune de la rentrée dont on parle. Il a remporté le prix Interallié l’année dernière et est un des chroniqueurs associés à PPDA, dans son émission “Vol de nuit” sur TF1. Beau mec, coupe de cheveux tendance ; à sa vue, les filles se tiennent difficilement. Avec ça, gentil, propre sur lui et souriant."
Lisez la suite en cliquant sur le livre.

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (3) |  Facebook | |

03 10 06

Bonus : interview de Florian Zeller sur Tomcast

Thomas ClémentJ'ai emprunté cette vidéo à Thomas Clément, l'homme orchestre de Tomcast, un blog que je vous invite à visiter en cliquant sur son icône ci-contre.

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |

03 10 06

 

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (1) |  Facebook | |

02 10 06

Le passage du gué de Jean-Philippe Blondel

BLONDELGUé"Passage du gué" fait partie des meilleurs romans de ce grand automne littéraire, ce qui n'en est que plus remarquable. Un livre douloureux mais finalement (et heureusement) optimiste.
Une histoire admirable d'amour à trois (mais j'en dis déjà trop tant il faut préserver le plaisir du lecteur face à ce très beau livre) que les cinéastes devraient s'arracher.
La scène du coup de foudre et celle de "l'annonce" valent leur pesant de palme d'or.

JEAN-PHILIPPE BLONDEL - Brice Depasse 1


Découvrez la bibliographie complète de Jean-Philippe Blondel en cliquant sur le livre.

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |

02 10 06

Les lectures de Jean-Philippe Blondel

TARDIEU

JEAN-PHILIPPE BLONDEL - Brice Depasse 2


Ecoutez Laurence Tardieu en cliquant sur son livre.

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |

02 10 06

Un jour, un poche : Frédéric H Fajardie

Fajardie foulardsrougesFajardie, l'auteur sombre des romans noirs citadins, des héros désepérés, de leur cruauté parfois gratuite, a contre toute attente commis un roman historique dont le succès en poche n'en finit plus : "Les foulards rouges". Ecoutez-le vous en parler en cliquant sur la couverture ci-contre.

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |

02 10 06

Poche : La tour des demoiselles

Fajardie tourdesdemoisellesParu en livre de poche cet été, "La tour des demoiselles" est un grand roman d'aventure historique, un domaine dans lequel Fajardie se révèle pour mon plus grand plaisir. Mais attention, il ne s'agit pas d'un livre à l'eau de rose, Fajardie oblige.
Cliquez sur le livre pour écouter l'auteur vous en raconter l'histoire.

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |