16 02 17

INstructif

 9782367622903-001-X (1).jpeg

La langue est claire, factuelle et sans tabou.

D'un dialogue vivant avec sa fille, musulmane aussi, le célèbre écrivain, philosophe, Prix Goncourt 1987 pour sa célèbre Nuit sacrée (Ed. Seuil), explique le terrorisme, ses faits, méfaits, exactions, sans aucunement le justifier.

Il remonte à son origine - le régime de la Terreur imposé sitôt après la Révolution - fustige la rupture du contrat social que le terrorisme implique, l'interprétation fallacieuse du dogme islamique qu'il entraîne.

Né à Fès, Tahar Ben Jelloun a appris le Coran par coeur. Il sait ce dont il parle. Il parle aussi merveilleusement aux enfants,  pleinement conscient de leur faculté à saisir la réalité, pleinement convaincu que le seul salut réside dans l'éducation. 

Un dialogue qui place les événements dans une juste perspective historique

Très instructif pour les adultes que nous sommes

Apolline Elter

Le terrorisme expliqué aux enfants, Tahar Ben Jelloun, Ed. Seuil , août 201, - Audiolib, janvier 2017, texte intégral lu par Jean-Paul Solal et Astrid Roos, durée 3h06

 

 

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter, Audio Livres | Commentaires (0) |  Facebook | |

12 11 16

Poignant annversaire

9782367622156-001-X_0.jpeg"Vendredi soir vous avez volé la vie d’un être d’exception, l’amour de ma vie, la mère de mon fils mais vous n’aurez pas ma haine. Je ne sais pas qui vous êtes et je ne veux pas le savoir, vous êtes des âmes mortes. Si ce Dieu pour lequel vous tuez aveuglément nous a fait à son image, chaque balle dans le corps de ma femme aura été une blessure dans son coeur.

Alors non je ne vous ferai pas ce cadeau de vous haïr. Vous l’avez bien cherché pourtant mais répondre à la haine par la colère ce serait céder à la même ignorance qui a fait de vous ce que vous êtes. Vous voulez que j’ai peur, que je regarde mes concitoyens avec un oeil méfiant, que je sacrifie ma liberté pour la sécurité. Perdu. Même joueur joue encore.

Je l’ai vue ce matin. Enfin, après des nuits et des jours d’attente. Elle était aussi belle que lorsqu’elle est partie ce vendredi soir, aussi belle que lorsque j’en suis tombé éperdument amoureux il y a plus de 12 ans. Bien sûr je suis dévasté par le chagrin, je vous concède cette petite victoire, mais elle sera de courte durée. Je sais qu’elle nous accompagnera chaque jour et que nous nous retrouverons dans ce paradis des âmes libres auquel vous n’aurez jamais accès.

Nous sommes deux, mon fils et moi, mais nous sommes plus fort que toutes les armées du monde. Je n’ai d’ailleurs pas plus de temps à vous consacrer, je dois rejoindre Melvil qui se réveille de sa sieste. Il a 17 mois à peine, il va manger son goûter comme tous les jours, puis nous allons jouer comme tous les jours et toute sa vie ce petit garçon vous fera l’affront d’être heureux et libre. Car non, vous n’aurez pas sa haine non plus."

 

Cette lettre, Antoine Leiris l'écrit quelques jours après l'attaque terroriste du Bataclan, le 13 novembre 2015, qui coûte la vie à Hélène son épouse, fait de Melvil, leur bambin, un demi-orphelin. 

" Ce livre, je l'ai débuté le lendemain de la lettre, le soir-même, peut-être"

S'ensuit la rédaction d'un récit, sorte de journal , consigne des faits, gestes et émotions de l'après-drame, d'un quotidien qui lentement reprend droits et requêtes: jeune papa, Antoine Leiris doit assumer, assurer le bien-être de Melvil, affronter la "brigade des mamans" de la crèche et leur bonne volonté, les sentences de son entourage et ses voeux de courage, ses condamnations....

" Je suis celui qui aime Hélène, non celui qui l'a aimée"

Sobre, factuel, le témoignage suscite vive empathie

La lecture qu'en opère André Dussolier procède d'une même sobre et poignante élégance

L'hommage respectueux à un être courageux

Apolline Elter

Vous n'aurez pas ma haine, Antoine Leiris, récit, Ed. Fayard, 2016 , texte intégral lu par André Dussolier, Ed. Audiolib, oct. 2016, durée: 1h53

 

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter, Audio Livres | Commentaires (0) |  Facebook | |

09 11 16

Sens de l'amour

9782367622095-001-X_0.jpeg

Dévasté par la mort de Lou, Jo, son époux se voit confier, par disposition testamentaire, une mission complexe: pourvoir au bonheur de leurs enfants, Cyrian et Sarah, tous deux empêtrés dans des schémas de vie difficiles.

Ecorché vif, Cyrian partage maladroitement sa paternité, entre Pomme, fille de sa première compagne et Charlotte, enfant sur- couvée de son union avec Albane; quant à Sarah, sclérosée par une maladie évolutive, elle éclate sa vie affective en aventures sans lendemain....

"Tu avais le sens de l'amour mais un sens de l'humour pire que le mien"

Récit polyphonique, le roman bat en son coeur d'un tendre, drôle, poignant dialogue posthume entre Jo et Lou, sur fond de cette île bretonne de Groix où le couple comptait vivre une retraite paisible.

" Avec Jo, j'ai appris la joyeuse stupeur de vivre. Je vous souhaite la même aventure." 

La lecture audiolivresque,  interprétée par quatre acteurs de talent, atteint, avec le comédien Patrick Descamps - as Jo - un sommet émotionnel désarmant.

Je vous la recommande instamment

Apolline Elter

Entre ciel et Lou, Lorraine Fouchet, roman, Ed. Héloïse d'Ormesson, 2016 - Audiolib, 2016 - texte intégral lu par Maia Baran, Patrick Descamps, Frédéric Meaux et Colette Sodoyez, CD MP3- durée: 9h09

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter, Audio Livres | Commentaires (0) |  Facebook | |

05 11 16

N'attendez plus pour l'écouter

A19776.jpg

 " Elle avait réussi à donner un sens à ma vie en la transformant en un bordel perpétuel" 

 J'avais raté, je le confesse, ce petit bijou de lecture, événement-surprise de la rentrée de janvier. Son édition audiolivresque me permet de rattraper le tir, pour mon plus grand plaisir.

Le vôtre aussi, je l'espère.

Récit à deux voix, celle du père, celle du fils, ce premier roman trace le portrait d'une douce folie, une déraison aimable, drôle, poignante, irréversible, dangereuse et pathétique, qui habite Louise, épouse et mère des narrateurs. 

Et le lecteur de virevolter au rythme sautillant de chapitres envolés, des changements de prénoms incessants de Louise, ses comportements extravagants, ceux de mademoiselle Superfétatoire, l'oiseau exotique - forcément - qui complète cette famille hors normes. De danser  sur l'air de Mr Bojangles, interprété par Nina Simone, de goûter à pleins yeux, pleines oreilles,  cette atmosphère décalée, voussoyante, purement délicieuse...

" Elle perdait complètement la tête. Bien sûr,  la partie visible restait sur ses épaules mais le reste, on ne savait pas où il allait."

Une lecture flamboyante - une audition hautement recommandée.

Apolline Elter

En attendant Bojangles, Olivier Bourdeaut, roman, Ed Finitude, janvier 2016 -  Gallimard / Ecoutez/Lire, texte intégral lu par Louis Arenne, sept. 2016, 1 CD MP3, durée 4h30 min

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter, Audio Livres | Commentaires (0) |  Facebook | |

02 11 16

Une lecture sublime

images.jpg

 Certains romans sont essentiels

Tel L'élégance des veuves ,  chef-d'oeuvre d'Alice Ferney, dont l'écriture m'avait saisie d'empathie, voici quelques années. Je n'ai pas changé d'avis et vous en restitue  chronique : 

 [NDLR: billet paru en 2009 sur votre blog préféré) 

Sublime.

Un roman d'une beauté saisissante qui trace le destin de trois femmes: Valentine, Mathilde et Gabrielle.

Elégance conjugale empreinte d'estime et d'indulgence, élégance maternelle déclinée de progénitures infinies et de la mutilation de leur perte. L'élégance des veuves à travers qui la vie passe et trépasse.  

"Le premier goût du malheur, elle l'eut trois années avant la fin de son mariage: le septième enfant ne vécut qu'une journée,le temps de sourire aux anges et de partir les rejoindre" (p 18)

Le récit, court, est mené selon un tempo alerte, un rythme, soutenu, réveillé de formules lapidaires, coupé de descriptions d'une beauté douloureuse et rare. L'introspection des émotions féminines y est précise, le langage, choisi.

" A côté d'elle Clotilde qui avait dix-sept ans, mais déjà des rondeurs et des timidités de très jeune femme, répétait les gestes de sa mère. A son insu, elle était à l'instant parfait du corps, celui de l'efflorescence aboutie, quand les délicats chemin de la croissance ont mené à une vénusté épanouie" (p 109)

Sublime.

D'une beauté apaisante.

Un roman dont je vous recommande la lecture de toute instance.

Apolline Elter

L'élégance des veuves, Alice Ferney, Actes Sud, 1995. Rééditions : Babel 1997-2008, 7, 1images.jpg8 €

 

Curieuse, vaguement anxieuse de confronter mon impression originelle à celle d'une lecture audiolivresque, j'écoutai la lecture intégrale du texte opérée par l'actrice Dominique Reymond. (Audiolib 2016) Bercée par sa voix grave, subtilement monocorde, je retrouvai d'emblée cette impression.. de grâce infinie, de beauté et d'éternité.

Partant, je vous en recommande l'essai.

L'élégance des veuves, Alice Ferney, roman, texte intégral lu par Dominique Reymond, Ed.Audiolib, sept 2016, CD MP3  2h54 d'écoute

 

Et en version-ciné

 

Moins convaincue,  je suis et vous l'avoue, par le rendu cinématographique du texte, sous le label "Eternité"  (Tran Anh Hung) 

Figé par trop de scènes d'exposition, le film, certes très (trop)  beau, manque de tension, de vie, d'action.

Je réserve mon impression...

 

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter, Audio Livres | Commentaires (0) |  Facebook | |

03 05 16

Tardive paternité

9782367621050-001-G.jpeg" Il faut vieillir un peu pour connaître la valeur du moment et savoir qu'il ne revient jamais." 

S'il est un leit-motiv, fil conducteur des romans de Gilles Legardinier, c'est celui d'une convivialité existentielle. Avec humour, tendresse pudique, l'écrivain, aime rapprocher les générations. Exit les cloisons, les êtres de bonne volonté sont destinés à vivre ensemble, à partager tranches de vie, de tracas, et plus... si affinités.

Son dernier-né - Quelqu'un pour qui trembler - ne fait pas exception au principe, qui aborde le thème de la tardive paternité. 

Médecin en mission en Inde, Thomas apprend, fortuitement, qu'il a une fille, Emma, âgée de 20 ans. Il rentre en France afin d'endosser, incognito, cette nouvelle donne, fascination, soucis, fierté,  petit copain compris...

" Je n'ai plus peur de la vie. Je me contente de trembler pour ceux que j'aime"

Pour ce faire, il reprend la direction d'une résidence pour seniors, établie dans une ancienne crèche, aux côtés d'une usine désaffectée.  Avec la complicité pétillante, de Pauline, l'infirmière, il apprend à gérer lubies, santé et  joyeuses incongruités des résidents...

Du Gilles Legardinier, pure facture.

Une lecture - audiolivresque, en ce qui me concerne - qui fait du bien

AE

Quelqu'un pour qui trembler, Gilles Legardinier, roman, Ed. Fleuve noir, oct. 2015, Audiolib, février 2016. Texte intégral lu par Fabien Briche, Durée: 11 h 23 min.

 

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter, Audio Livres | Commentaires (0) |  Facebook | |

17 12 15

Harper Lee en audiolivre

9782367620367-001-G.jpeg Petit conseil (d'amie) en cette fin d'année: 

Avant d'acquérir un Audiolib, rendez-vous sur le site de l'éditeur : www.audiolib.fr et écoutez l'extrait qui vous est proposé. 

Cette précaution vous permettra de déterminer si vous êtes prêt(e) à passer de nombreuses heures en compagnie de l'interprète choisi pour la lecture du texte.

La voix de Catchou Kirsch, ses modulations graves, sobres  et inflexions chaleureuses vous séduira, je crois.  La comédienne est bruxelloise, également musicienne; elle capte à merveille l'attention, entraînant  magistralement l'esprit dans les atmosphères qu'elle décrit. 

Une motion appuyée pour son interprétation.

Traduit de l'anglais, le best-seller d'Harper Lee - vendu à près de 40 millions d'exemplaires à travers le monde - lui valut , un an après sa publication, le Prix Pulitzer 1961. 

Il nous plonge dans l'univers raciste de Maycomb, petite ville - imaginaire - de l'Alabama et des années trente. 

Fillette d'une dizaine d'années, orpheline de mère,  "Scout" la narratrice observe l'univers des adultes, leurs préjugés patents,  de son prisme de compréhension enfantine. Elle assiste au procès de Tom Robinson, un noir intègre, accusé de tentative de viol par une jeune mythomane.  C'est son père, Atticus, avocat épris de justice - cela arrive - qui est chargé de sa défense...

Si la traduction du texte, opérée par Isabelle Stoïanov abuse visiblement de l'emploi du passé simple, la lourdeur induite est heureusement compensée par la magnifique lecture opérée.

L'actualité de résurgence de la publication- elle affiche plus de 55 printemps -  est rendue d'autant plus urgente qu'Harper Lee  (1926) vient de lui offrir une suite Va et poste une sentinelle, disponible en version audiolivresque dès janvier 2016.  Scout n'aura pris, elle, que 20 ans: elle s'en retourne en son Maycomb d'enfance rendre visite à son père Atticus

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur, Harper Lee, roman traduit de l'anglais par Isabelle Stoïanov,  texte intégral lu par Catchou Kirsch, Ed. Audiolib, oct. 2015, 11h35 min d'écouter

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter, Audio Livres | Commentaires (0) |  Facebook | |

15 12 15

Mot pour mot

9782356419965-001-G.jpeg

L'effet Goncourt

Agit aussi à rebours

 L'occasion de (re)découvrir le thriller particulièrement terrifiant, maîtrisé, magistral qui signa l'entrée de Pierre Lemaître en littérature, en 2006 et l'attribution quasi immédiate du Prix Cognac. 

L'occasion d'écouter l'excellente lecture qu'en opère Jacques Frantz.  Troquant pour l'occasion le pardessus du Fred Vargassien  commissaire Adamsberg pour celui du commandant Camille Verhoeven, héros désormais récurrent des thrillers de Pierre Lemaître, le comédien habille de chair et d'humanité l'enquête qui exposera le quadragénaire dans sa plus douloureuse intimité.

Découvrant avec une répulsion sans nom,  les cadavres atrocement mutilés, saccagés, sectionnés de deux  jeunes prostituées, Camille Verhoeven saisit assez rapidement  le lien "littéraire" qui unit plusieurs affaires du même acabit: obsessionnel, maniaque et perfectionniste - forcément - l'assassin reproduit ligne pour ligne des scènes de crimes particulièrement sordides de thrillers à la petite semaine.

Décidé à ne pas faire les choses à moitié - écoutez l'excellent entretien que Pierre Lemaître accorde à Valérie Lévy - Soussan en dernière plage du CD-  Pierre Lemaître offre d'une intrigue imparable, écriture... soignée et tension impeccable,  un thriller ... effroyable.  Oreilles sensibles... s'accrocher..

Travail soigné, Pierre Lemaître, thriller, Ed. Jean-Claude Lattès, 2006 - Audiolib 2015, texte intégral lu par Jacques Frantz, 1 CD MP3 - durée 12h 33 mn

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter, Audio Livres, Thriller, Polar | Commentaires (0) |  Facebook | |

24 11 15

Lauréat Audiolib 2015

images (2).jpgCommissaire au caractère aussi complexe que son patronyme, Yeruldelgger découvre le corps d'une jeune enfant sommairement enterré dans la steppe mongole. Tout porte à croire que la fillette n'était pas morte quand elle a été ensevelie, quelques années auparavant. Bizarrement aucune disparition n'a été signalée à Oulan-Bator, son fief. Des parents, aucune trace non plus.

Le commissaire se sent d'autant plus chargé de l'âme de l'enfant, qu'il a lui-même perdu une fillette du même âge, dans des circonstances troubles et jamais ne s'en est remis.

Aidé d'une inspectrice intrépide, d'une légiste amoureuse et d'un jeune garçon débrouillard, des plus attachant,  Yeruldelgger devra affronter menaces, trahisons, trafics mafieux de "terres rares"  et spectres d'un passé effroyable pour mener son enquête .

Alliant un sens sûr du rythme et de l'introspection psychologique, Ian Manook entraîne le lecteur dans un thriller véritablement passionnant, aérant de quelques notes d'humour bien placées, le caractère oppressant de certaines situations..

Je vous en recommande l'écoute; je ne suis pas la seule puisque le roman a été élu Audiolib 2015 par des auditeurs bien inspirés

Apolline Elter

 

Par Ian Manook, roman policier, Ed. Albin Michel, 2013, Audiolib, 2015 – texte intégral lu par Martin Spinhayer, 2 CD- 15h 32 min.

Écrit par Apolline Elter dans Audio Livres | Commentaires (0) |  Facebook | |

14 10 15

Quand le passé vous revient de plein fouet

Boomerang, de Tatiana Rosnay (de), lu par Julien Chatelet

Parution conjointe du film,  inspiré du best-seller de Tatiana de Rosnay, et de sa version audio-livresque; cette dernière a fait mes délices.  Elle nous renvoie, en "boomerang" le passé familial dont on ne peut jamais s'affranchir totalement.

Pour fêter dignement les quarante printemps de  Mélanie, sa soeur cadette, Antoine Rey l'emmène en l'Ile de Noirmoutier, haut lieu de leurs vacances familiales d'enfance. Il conçoit cette escapade comme un break salutaire dans sa propre existence, malmenée par une récente séparation..... Au volant de la voiture,  Mélanie s'apprête à révéler à son frère un lourd secret, mais en est empêchée par un accident qui aussitôt la plonge dans le coma...

L'occasion pour Antoine de se poser mille questions existentielles tandis qu'il attend le retour à la conscience de sa soeur, de revisiter son passé, le décès prématuré de Clarisse, leur lumineuse maman, le changement radical d'attitude qu'il provoquera auprès de leur père.

Une enquête sur un passé qui n'est guère limpide, on pouvait s'y attendre.

Il n'empêche que l'auditeur (le lecteur) suit avec une sorte d'envoûtement les révélations successives qu'Antoine endurera.

Excellente lecture de Juliien Chatelet

Boomerang, Tatiana de Rosnay, roman traduit de l'anglais par Agnès Michaux,  Ed. Héloïse d'Ormesson, 2009 (rééditions en poche, 2015), Audiolib, sept. 2015, CD MP3,  texte intégral lu par Julien Chatelet, durée: 9h49 min

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter, Audio Livres | Commentaires (0) |  Facebook | |