Gwendoline Fusillier

Gwendoline Fusillier a écrit 44 notes

Toutes les notes par cet auteur

27/08/2012

Les fantômes du passé...

Marie-Sizun-Un-l%C3%A9ger-d%C3%A9placement2.jpgHélène (Ellen) habite à New-York depuis 35 ans. Elle a quitté Paris après ses études pour y tenir une librairie avec son mari. Un jour, elle revient dans sa ville natale pour régler un héritage laissé par sa belle-mère... Elle (re)découvre une ville, son appartement de la rue du Cherche-Midi, des secrets lourds du passé qui remontent à la surface... Une enfance et une adolescence difficiles vécues avec l'absence d'une mère partie bien trop tôt...

A Paris, de nombreuses choses ont changé, même si les fantômes du passé resurgissent, elle est réconfortée par sa ville, sa beauté...Une photo découverte dans un tiroir, une nuit passée dans sa chambre de petite fille, une conversation avec l'ancienne voisine, Mme Berthon et le passé commence à révèler ses douloureux secrets...

Marie Sizun nous raconte quelques jours jours essentiels dans la vie d'une femme où se mêlent de nombreux sentiments; regret, haine, souvenir, nostalgie...

"Et voilà que les choses, curieusement, lui apparaissent sous un autre jour, décalées: comme s'il avait suffi d'un rien, d'un léger déplacement, pour qu'elle ressente une tendresse nouvelle, étrangement poignante. Une tendresse plein de questions. C'est elle qui n'avait rien compris."

Professeur de français en France, Allemagne et Belgique, Marie Sizun publie ici son sixième roman aux éditions Arléa. Elle a reçu le grand prix littéraire des lectrices de Elle pour son quatrième roman "La Femme de l’Allemand."

Un léger déplacement, Marie Sizun, éd. Arléa, Janvier 2012, 281 pp, 20€.

Écrit par Gwendoline Fusillier dans Romans | Commentaires (0) |  Facebook | |

02/07/2012

Un temps sans elle

9782919516124FS.gifCe que dit la 4ème de couverture: " L'amour fou. Marc ne vit que pour et par Julie.Une écharpe envolée. L'accident, stupide. La mort, intolérable. Il lui faut vivre sans Julie, il ne peut vivre sans Julie. Dès lors il cesse de vivre, part à la dérive dans un parc où se nouent d'étranges rencontres, où se tissent peu à peu nombre de mystères. Jusqu'à ce que..."

"Un temps sans elle", une belle histoire d'amour... On s'attache à Marc qui dérive et ne peut plus vivre sans Julie... Un livre qu'il est difficile de refermer avec une fin des plus surprenantes... Comme il est écrit très justement: "Il est des livres qu'on ne résiste pas à lire deux fois. Une première fois avec passion, porté par cet amour fou. Une deuxième fois, avec jubilation, pour comprendre comment on a pu se laisser bluffer de la sorte."

Lydie Gabriel, l'auteure qui se met dans la peau de Marc, un univers masculin qui nous fait oublier que c'est une femme qui écrit... Un livre qui reste même après la dernière page tournée. Je le conseille vivement à tous ceux qui aiment ces romans déroutants auxquels on s'accroche...

Un temps sans elle, Lydie Gabriel, éd. Le Bas Vénitien, mai 2012, 135pp, 13€.

Écrit par Gwendoline Fusillier dans Romans | Commentaires (2) |  Facebook | |

10/06/2012

Récit de survie...

book_lesdisparus1200.jpgMai 1945, le Gremlin Special s'écrase en plein coeur de la jungle, dans une zone de la Nouvelle Guinée encore inexplorée... A son bord, une vingtaine de passagers, membres de l'armée américaine. Sur les 24 voyageurs, seuls trois survivront... Commence alors le défi de survivre dans cette végétation luxuriante, inconnue et impossible à localiser! Blessés par l'accident, nos trois survivants vont aller au-delà de leurs faiblesses, de leurs douleurs pour tenter de survivre. Ils seront également confrontés aux tribus indigènes tant rédoutées et pourtant...

C'est ce récit de survie que Mitchell Zuckoff a tenu à raconter dans son roman "Les disparus de Shangri-La". Roman qui n'en est pas vraiment un... Au fil des pages, l'on découvre des photos, des témoignages, des extraits de journaux, pour nous rappeler que cette histoire est bien réelle... Un document exceptionnel, le résultat d'une enquête minutieuse menée par l'auteur sur cette facette de la Seconde Guerre Mondiale dont on parle peu.

"Les disparus de Shangri-La", un livre haletant, bouleversant, curieux... On tremble avec les passagers, on s'inquiète avec les autorités, on rit des rencontres avec les indigènes, on souffre avec les rescapés. Bref, on (sur)vit.  

 

"Les disparus de Shangri-La", Mitchell Zuckoff, éd. Flammarion, avril 2012, 384 pp, 22€. 

Écrit par Gwendoline Fusillier dans Documents, récits, essais, Société | Commentaires (1) |  Facebook | |

16/05/2012

35ème édition du Prix Relay des voyageurs

75733021_p.jpg

La 35ème édition du Prix Relay est lancée!Les votes sont ouverts jusqu'au 26 juin.

Le principe? Les lecteurs voyageurs votent pour leur coup de coeur parmi la sélection. Cette année 4 livres sont proposés:

- La tristesse du Samouraï de Victor Del Arbol
- Une année studieuse de Anne Wiazemsky
- Le chapeau de Mitterand de Antoine Laurain
- Les règles du jeu de Amor Towles
 

75733029_p.jpg

L'an dernier, c'est Le Dernier homme bon de A.J. Kazinski qui a remporté le prix Relay des Voyageurs.

75733042_p.jpg

Rendez-vous sur le site: www.prixrelay.com pour voter pour votre livre coup de coeur.

75733085_p.jpg

Sur les quatre livres, celui qui cumulera le plus de voix sera le livre lauréat.

Tous les participants qui auront voté pour le livre désigné lauréat feront partie d'un tirage au sort : Un iPad et un an delecture gratuite sont à gagner.

Écrit par Gwendoline Fusillier dans Evénements | Commentaires (0) |  Facebook | |

Le marathon des mots...

mdm1.png

Du 07 juin au 10 juin, rendez-vous pour la troisième édition du Marathon des
Mots. Avec le 07 juin, une rencontre exceptionnelle à Flagey avec le trop
rare Javier Marias sans nul doute l'un des plus grands  écrivains espagnol.
Puis le 08 juin, « L'Or Noir » d'Arthur H fera vibrer le théâtre national en
mettant en musique les textes d'Edouard Glissant et d'Aimé Césaire. Le 09 et
10 juin, rendez-vous dans 6 lieux proches de la rue Dansaert pour suivre des
lectures interprétées par des comédiens de renom dont Fanny Cottençon,
Maria de Meideros, Jacques Mercier, Dominique Pinon, Bernard Yerlès.
Concerts, slam, performances, gastronomie littéraire, atelier de
micro-fiction, littérature numérique mais aussi des rencontres, des
signatures pour une plongée au c¦ur des imaginaires. Au programme, une
vingtaine d'auteurs dont Caroline Larmarche, Chloé Delaume, Charly Delwarte,
David van Reybrouck, Xavier Hanotte. Sans oublier la merveilleuse Marie
Christine Barrault qui pendant plus de quatre heures fera revivre Marguerite
Yourcenar.
Plus d'infos sur lemarathondesmots.be

Écrit par Gwendoline Fusillier dans Evénements | Commentaires (0) |  Facebook | |

25/04/2012

Entre rêves et réalité

images.jpg« Constance n'insista pas, il ne fallait pas parler de ses nuits à Benjamin. C'était entre eux un accord tacite: il ne la mêlait pas à ses autres vies, elle ne lui posait pas de questions. » (Extrait p.102)

Quelques-unes des vies et morts de Benjamin P. est un roman qui nous emmène dans la vie de Benjamin... Vie parallèle ou vie réelle... Chaque nuit, Benjamin rêve ou cauchemarde...Tantôt il est un jeune garçon qui vole, tantôt peintre ou chanteur... Une vie nocturne qui le confronte à la mort, à des innovations importantes ou encore à des évènements, des personnages modernes... Toutes ces histoires folles sont entrecoupées de moments de vie « réelle ». Benjamin a la (mal)chance de vivre chaque nuit, une vie parallèle et différente, jusqu'à un tournant particulier de sa vie...

Quelques-unes des vies et morts de Benjamin P., un bouquin de fiction auquel on s'accroche, où à chaque chapitre, on a envie de connaitre la prochaine vie du héros. Des histoires inattendues mêlant la réalité, la famille, avec peut-être des espoirs et des rêves inconscients qu'il tente de réaliser toutes les nuits...

Quelques-unes des vies et morts de Benjamin P., Dominique Greusard, éd. Le Bas Vénitien, mars 2012, 184pp., 15€

Écrit par Gwendoline Fusillier dans Romans | Commentaires (0) |  Facebook | |

31/03/2012

Petites histoires extraordinaires du quotidien...

image13521.jpg"Soignez-moi", un premier recueil de nouvelles pour une jeune écrivain belge, Aurélia Demarlier. Diplômée en philosophie, elle se définit très justement comme "la fille qui avait une plume à la place du coeur." Lauréate du Prix Jeune Ecrivain en 2011 pour sa première nouvelle "la tartine", elle s'est lancée dans l'écriture d'un recueil plus complet et à juste titre!

"Soignez-moi" n'est pas un livre ordinaire... Malgré son titre, il ne nous raconte pas ces petites histoires d'hôpitaux mais nous parle de personnes... à priori "normales" qui un jour se trouvent confrontées à des situations farfelues...

Au fil des pages et de ces neuf nouvelles, on suit les histoires de Juliette, Iris, Hortense et bien d'autres... Des histoires étranges, mystérieuses mais très drôles et touchantes... Peut-on imaginer un jour que votre chaine Hi-Fi vous donne des ordres, que vous ne voyez que la vie non pas en rose mais en mauve? Vous avez une meilleure amie qui nourrit son ego par le reflet de votre visage? Tant d'histoires qui poussent à la réflexion et à l'affection pour ces personnages...

 Ma préférée? "Increvable". Une histoire assez banale en somme mais qui nous rapproche de la réalité.. Avec cette jeune maman qui pour faire plaisir à sa fille lui achète un hamster... Une durée de vie de 2-3 ans à priori... Mais... comme les choses ne tournent pas rond, ce hamster est "increvable". Un récit amusant, drôle et même touchant... On sourit, on rit et on s'identifie... "Cela fait huit ans que Désiré (nom ingénieusement choisi par ma fille) parcourt deux kilomètres de steppes toutes les nuits, faisant grincer sa roue dans un tintamarre criminel. Ma fille ayant besoin de sommeil, je me suis sacrifiée pour accueillir Désiré dans ma chambre. En effet, il s'agissait du seul lieu de résidence jugé salubre à la lumière des critères dictatoriaux établis par la Biblie du Hamster..."

 Bref, "Soignez-moi" est un recueil de nouvelles passionnant dont on a beaucoup de mal à décrocher une fois commencé... Je le conseille vivement à tous ceux qui veulent passer un excellent moment de détente...

Soignez-moi, Aurélia Demarlier, éd.Kiroraphaires, 2012, 223pp, 22,45€.

 N"hésitez pas à jeter un oeil sur le blog de l'écrivain: http://www.lesmotsdaurelia.net

Écrit par Gwendoline Fusillier dans Belge, Nouvelles | Commentaires (0) |  Facebook | |

23/01/2012

Récit de voyage...

71582228_p.jpgEn 2008, ils quittent tout et s'engagent en mer sur leur catamaran, Théthys. "Ils", ce sont Nathalie Chateau et Bruno Fabre. Elle, est ingénieur et s'improvise skipette sur le voilier. Lui, photographe et pêcheur, est aussi un homme d'affaire acharné. Ensemble, ils ont décidé de tout quitter pour réaliser un tour du monde à la voile. Un voyage de 6 ou 7 ans... "Il parait que c'est le temps minimum pour un tour du monde à la voile sans se presser. Avec pour principal objectif de "faire le tour", sans arrêt trop prolongé qui risquerait d'ôter toute envie de repartir."
Un duo de choc qui nous offre un merveilleux livre de voyage. Mais pas seulement! "Le voyage de Thétys de Marseille à Panama" c'est un récit ilustré de magnifiques photos, un récit qui nous racoP1010191.JPGnte la première partie de leur voyage entre mars 2008 et avril 2009. Partis de Marseille, ils nous emmènent à Panama avec un passage par les Canaries, le Vénézuela ou le Pérou... Leurs escales sont également illustrées et le livre est agrémenté de recettes gourmandes réalisées sur le bateau.
Un livre qui s'adresse aux voyageurs mais aussi aux rêveurs... Des photos magiques qui nous invitent à partager leur expérience. Mais "Le voyage de Thétys" c'est aussi un site web: http://www.levoyagedethetys.com/ sur lequel Nathalie et Bruno postent leurs photos, leur histoire et leur parcours.
Ce livre est publié aux Editions Tamata, maison créée par Bruno Fabre lui-même. Un projet qui mûrit depuis près de 10 ans et qu'il a concrétisé à Tahiti.
Bref, un Beau livre, un apéritif de voyage très prometteur qui nous donne déjà envie de connaitre la suite du menu...
Je vous laisse avec quelques photos pour un aperçu du voyage!

03_Colca_vallee(13).JPG3_mouillage(9).JPG7_sol(3).JPG  San Blas 1 (65).JPG

 

 

 

 

Photos extraites de leurs albums web.

Le voyage de Thétys de Marseille à Panama, Nathalie Chateau, Tamata éditions, 2011, 224 pages, 30€.

Écrit par Gwendoline Fusillier dans Beaux Livres, Récits | Commentaires (0) |  Facebook | |

18/01/2012

Des mots d'enfants pour se souvenir...

 414bmyfSPKL._SL500_AA300_.jpgMarie-Julie Rosenrot surnommée Lili Rose, a 9 ans en 1940 quand commence l'Exode. Elle part avec sa famille sur les routes françaises. Avec des mots d'enfant, elle nous raconte SA guerre. Un récit poignant avec toute l'insouciance de l'enfance, pourquoi les bombes seraient-elles pires que la punition de sa maman lorsqu'elle est prise en train de voler à l'école? Elle joue à la messe, à la guerre, fait des bêtises, avec ses frères, un monde à part, une bulle à côté des bombardements. Des écrits naïfs, simples qui montrent que le temps passe. Un jour, Lili Rose abandonne son récit de l'Exode...« J'attends mon heure », cette phrase revient régulièrement, mais qu'attend réellement Lili Rose? Deviendra-t-elle celle qu'elle a toujours rêvé d'être? On la retrouve quelques années plus tard, elle a grandit... Le ton change, les mots aussi. On découvre une jeune fille débrouillarde, confiante, qui croit en l'avenir. Désormais, on ne l'appelle plus Lili Rose mais Maroussia. Est venu, le temps où il faut se débrouiller et gagner sa vie. Une période difficile pour la jeune fille. "Je préfère avoir faim que sommeil, encore que je m'endorme mal quand j'ai trop faim." Après des petits boulots pour s'en sortir, elle entreprend des études aux Beaux Arts pour devenir architecte. Elle rencontre des garçons, sort, vit pleinement sa vie d'étudiante. Ses amis l'appellent Marie... Elle voyage, découvre la vie parfois malgré elle. Et puis, elle rencontre Jacques, un mariage, un voyage de noces... Et aujourd'hui, qu'est-elle devenue? Marie-Julie n'est pas morte, elle repense à sa vie à travers une boîte à boutons. " Une boite à boutons, c'est plus, ou mieux, ou pire qu'un album de photos figées, car les boutons ont vécu et s'offrent pour revivre. "

 Marie Faucher est d'abord auteur de contes. Grâce à ces cahiers retrouvés des années plus tard, ces cahiers griffonnés, elle devient plus réaliste et retrace son histoire personnelle. Ces cahiers, qui racontent avec naïveté et simplicité des histoires, l'histoire de cette petite fille. Avec humour, tristesse parfois même dureté, Marie Faucher a continué l'histoire, a voulu montrer comment Lili Rose est devenue grande dans cette société d'après-guerre...

 Sortie prévue ce 19 janvier 2012.

 Les cahiers de Lili Rose, Marie Faucher, éd. Carnets Nord, Janvier 2011, 204pp, 17€.

 

Écrit par Gwendoline Fusillier dans Gwendoline Fusillier, Histoire, Récits, Romans | Commentaires (0) |  Facebook | |

12/01/2012

Deux soeurs inséparables...

 9782253134565.jpg« Louise et Juliette » est le premier roman de Catherine Servan-Schreiber. Tiens! Un nom qui vous dit probablement quelque chose. En effet, Catherine est la fille de la célèbre sénatrice et journaliste, Brigitte Gros et la petite fille d'Emile et Denise Servan-Schreiber. Une famille bien connue dans le milieu journalistique et politique. Pour son premier roman, elle nous offre l'Histoire (oui oui avec un grand H!!) de sa famille sous l'occupation allemande en France.

 « Louise et Juliette », ce sont deux soeurs qui s'aiment d'un amour inébranlable. L'une, Louise a épousé Charles, le directeur d'un journal et issu d'une famille juive. Le couple a cinq enfants. L'autre, Juliette, est mariée avec un préfet. Ensemble, ils ont un enfant, Cédric.

 Des soeurs que rien ne devrait séparer et pourtant.... La Seconde Guerre Mondiale arrive... Va-t-elle les éloigner? Par les kilomètres sûrement, mais les deux soeurs s'écrivent, se racontent leur guerre, chacune dans des camps opposés. En effet, Juliette, suit son mari, Paul. Lui, qui a choisit Vichy, qui vénère le Général Pétain et qui ne « fait que son devoir ». Louise, de son côté, s'inquiète, fuit l'ennemi, vit dans la peur, se réfugie à Megève, zone libre à l'époque. Sa famille juive change de nom pour échapper aux allemands.

 « Louise fuyait les Allemands, Juliette les attendait. »

Tout au long du roman, on suit cette inquiétude de Louise pour sa famille, surtout pour Charles et sa fille ainée, qui se sont engagés dans la Résistance. Une fois la zone libre de Mégève envahie, Louise retourne à Paris... Et après des années de séparation, elles se retrouvent. Leur amour l'une pour l'autre est intact, chacune essaie de comprendre la position délicate de l'autre pendant cette guerre qui n'aura pas eu raison de leur lien si fort.

 « Louise et Juliette », un roman au suspense insoutenable, que l'on dévore du début à la fin. Émouvant, inquiétant, très juste et rempli de belles valeurs familiales.

Louise et Juliette, Catherine Servan-Schreiber, éd. Livre de Poche, Septembre 2011, 445pp., 6,90€.

 

Écrit par Gwendoline Fusillier dans Gwendoline Fusillier, Histoire, Romans, Servan-Schreiber | Commentaires (0) |  Facebook | |

Page précédente 1 2 3 4 5 Page suivante