22 02 17

Apprentissage musical…

Natalie Dessay raconte la véritable histoire de l'apprenti sorcier (cover).jpg

Constituant pour les enfants une belle initiation à la musique classique, le livre-CD intitulé Natalie Dessay raconte la véritable histoire de l'apprenti sorcier publié à Paris aux Éditions Didier Jeunesse est constitué d’un texte de Jean-Pierre Kerloc’h illustré par Rémi Saillard et dit par la grande soprano colorature française Natalie Dessay, par ailleurs comédienne de formation.

Le récit porté par les multiples voix de cette conteuse ensorcelante, qui incarne tous les personnages avec brio, donne en effet l’occasion d’approcher l’œuvre de compositeurs aussi divers que Camille Saint-Saëns, Maurice Ravel, Felix Mendelssohn, Manuel de Falla, Modeste Moussorgski, Hector Berlioz et Paul Dukas.

En voici le pitch :

Quatre enfants rêvant de devenir magiciens se présentent au maître sorcier Alto Incantador qui devra au final n’en garder qu’un. Commence alors un voyage initiatique qui leur apprendra à surmonter leurs peurs et les obligera à révéler tous leurs talents. Avant d’annoncer l’enfant élu, le grand sorcier leur racontera ses mésaventures du temps où lui aussi était apprenti sorcier.

Durée totale : 00h57’23’’

Natalie Dessay raconte la véritable histoire de l'apprenti sorcier (illu).jpg

Liste des extraits musicaux [1] (orchestre sous la direction musicale de David Pastor [2]) :

  1. INTRODUCTION : « ILS ARRIVAIENT DES QUATRE HORIZONS… »

Marche des fées (Felix Mendelssohn)

L’Enfant et les sortilèges (Maurice Ravel)

Escena (Manuel de Falla)

El aparecido (Manuel de Falla)

Danza del terror (Manuel de Falla)

En la cueva. La noche (Manuel de Falla)

  1. PREMIER VOYAGE : LA PEUR DU MAL

L’Enfant et les sortilèges (Maurice Ravel)

Une nuit sur le mont Chauve (Modeste Moussorgski)

  1. DEUXIÈME VOYAGE : LA PEUR DE L’INCONNU

Baba-Yaga (Modeste Moussorgski)

Songe d’une nuit de sabbat (Hector Berlioz)

  1. TROISIÈME VOYAGE : LA PEUR DE LA MORT 

Danse macabre (Camille Saint-Saëns)

  1. MAÎTRE ALTO INCANTADOR, APPRENTI SORCIER

L’Apprenti sorcier (Paul Dukas)

  1. ÉPILOGUE : LE CHOIX DU GRAND SORCIER

El círculo mágico (Manuel de Falla)

Menuet des follets (Hector Berlioz)

  1. L’APPRENTI SORCIER, PAUL DUKAS (version intégrale)

Bernard DELCORD

Natalie Dessay raconte la véritable histoire de l'apprentisorcier, un texte de Jean-Pierre Kerloc’h dit par Natalie Dessay et illustré par Rémi Saillard, sous la direction musicale de David Pastor Paris, Éditions Didier Jeunesse, collection « Un livre, un CD », septembre 2016, 36 pp. en quadrichromie au format 27,5 x 27,5 cm sous couverture cartonnée en couleurs, 23,80 € (prix France)

 

[1] Certains d’entre eux sont écoutables à l’adresse suivante : http://www.didier-jeunesse-musique.com/#/fiche/9782278078660/la-veritable-histoire-de-lapprenti-sorcier

[2] David Pastor est corniste et directeur artistique de l’Ensemble Agora (quintette à vent et harpe). Son parcours musical lui a fait côtoyer les musiciens de jazz avec l’Orchestre départemental de jazz de l’Yonne, ainsi que les grandes formations classiques (Opéra national de Lyon, Orchestre de Paris, Orchestre d’Auvergne…). Il est titulaire d’un premier prix de cor du CNSMD de Lyon et d’un DESS de management des entreprises culturelles (université Lumière-Lyon II).

26 11 16

Un Noël joyeux…

Casse-noisette (cover).jpegVéritable emblème musical, Casse-noisette est un ballet-féerie de Piotr Ilitch Tchaïkovski en deux actes, soit trois tableaux et 15 scènes, représenté pour la première fois le 18 décembre 1892 à Saint-Pétersbourg.

Son livret s'inspire de la version d'Alexandre Dumas d'un conte d'Hoffmann : Casse-Noisette et le Roi des souris. La partition, confiée à Tchaïkovski et composée de février 1891 à mars 1892, est certainement une des musiques de ballet les plus populaires aujourd'hui et une des œuvres de Tchaïkovski les plus appréciées.

En voici le pitch :

Le soir de Noël, Clara reçoit de son oncle un casse-noisette. Pendant la nuit, une merveilleuse féerie commence : dans le salon, les jouets s'animent et le casse-noisette se transforme en prince…

Pour la collection « Un livre, un CD » des Éditions Didier Jeunesse à Paris, le poète et romancier belge Pierre Coran (Mons, 1934–) a rédigé une belle adaptation de cette œuvre majeure, dont le texte est lu avec brio par la comédienne française Valérie Karsenti (Pantin, 1968–) et est illustré en finesse par sa compatriote Delphine Jacquot (1982–), diplômée aux Beaux-Arts de Bruxelles.

Le cadeau de fin d’année par excellence !

Casse-noisette (illu).jpg

Liste des extraits musicaux (interprétés par l’Orchestre symphonique de la Radio slovaque dirigé par Ondrej Lenárd) [1] :

  1. La maison d’argent (2’10) – Ouverture miniature – 2. Les cadeaux de l’oncle Drosselmeyer (4’25) – L’Arrivée de Drosselmeyer – La Décoration de l’arbre de Noël – 3. La fête se termine… (1’16) – Danse du Grand-Père– 4. Une bataille inévitable (4’48) – Clara et le Casse-noisette – La Bataille – 5. L’histoire du prince Casse-Noisette et le voyage au château enchanté (6’03) – Le Palais enchanté du Royaume des Délices – Clara et le Prince – 6. Le palais des délices : la fée Dragée et le prince d’Orgeat (3’41) – Clara et le Prince (suite) – Valse des Flocons – 7. Divertissements : la danse du chocolat (1’27) – Danse espagnole – 8. La danse du café (3’05) – Danse arabe – 9. La danse du thé (1’18) – Danse chinoise – 10. La danse des bonbons menthe (1’13) – Danse russe – Trepak – 11. La danse des mirlitons (2’15) – 12. Mère Gigogne et les polichinelles (2’56) – 13. Valse et pas de deux (2’52) – Valse des Fleurs – 14. Final (3’42) – Clara et le Casse-noisette – Galop et Danse des Parents – Apothéose

Bonus : suite de ballet (version intégrale interprétée par l’Orchestre philarmonique de Slovaquie dirigé par Michael Halász) :

  1. Ouverture (3’23) – 16. Marche (2’23) – 17. Danse de la Fée Dragée (1’49) – 18. Danse russe (1’11) – 19. Danse arabe (2’55) – 20. Danse chinoise (1’14) – 21. Danse des Mirlitons (2’23) – 22. Valse des Fleurs (6’46)

Bernard DELCORD

Casse-noisette de Tchaïkovski, un texte de Pierre Coran dit par Valérie Karsenti et illustré par Delphine Jacquot, Paris, Éditions Didier Jeunesse, collection « Un livre, un CD », octobre 2015, 48 pp. en quadrichromie au format 27,5 x 27,5 cm sous couverture cartonnée en couleurs, 23,80 € (prix France)

 

[1] Certains d’entre eux sont écoutables à l’adresse suivante : http://www.didier-jeunesse.com/livre/casse-noisette/

06 06 16

Baby-foot...

Le Foot.jpgProposant aux enfants à partir de 36 mois des jeux variés, un puzzle de 12 pièces et des autocollants, Le Foot paru sous la plume de Géraldine Maincent avec des illustrations de François Foyard – chez Larousse à Paris dans la collection « Ma baby encyclopédie Larousse » –, initie les tout-petits (et les un peu plus grands) au sport en vogue ce mois-ci en leur donnant des explications sur ses origines anglaises, sur le ballon et le terrain, le stade et sa faune de supporters, la tenue vestimentaire des joueurs, la notion d’équipe, l’arbitre, le déroulement d’un match, la Coupe du monde, le fait qu’il s’agit d’un sport pour tous, les joueurs professionnels…

À lire avec les futurs Zidane !

Bernard DELCORD

Le Foot par Géraldine Maincent, illustrations de François Foyard, Paris, Éditions Larousse, collection « Ma baby encyclopédie Larousse », avril 2016, 30 pp. en quadrichromie au format 21 x 19,7 cm sous couverture plastifiée en couleurs, 6,95 € (prix France)

03 12 15

Premières lectures…

Marius le chat Drôles d’idées.jpgS’adressant aux enfants de 6 à 8 ans, une nouvelle collection paraît chez Casterman à Bruxelles, celle des aventures de Marius le chat, conçues et dessinées par Erwin Moser, un spécialiste autrichien de la littérature pour enfants

Les deux premiers titres publiés sont Drôles d’idées ! et Une peur bleue !, rassemblant chacun quatre courtes histoires (Le plus beau des hamacsLe roi des bricoleursAu secours !À l'eau ! dans le premier ouvrage, Toile à tout faireUne peur bleueLe trésor de DominoLa leçon de vol, dans le second) dans lesquelles le héros de la série, un sympathique félidé qui habite dans une maison à la campagne, se montre tout à la fois ingénieux, malicieux, curieux et ouvert aux autres.

Dans Drôles d’idées !, Marius a des solutions surprenantes pour installer son hamac, réparer sa baignoire, aider un ami à attraper son train ou encore sauver un bébé à la dérive.

Dans Une peur bleue !, il reconvertit un tableau en luge, se déguise en épouvantail, explore le monde souterrain et expérimente avec son ami Fino une nouvelle méthode de parachutisme.

Les textes sont courts, le vocabulaire est accessible, l’humour est bien présent, l’univers présenté s’avère aussi positif que rassurant tandis que le graphisme, tendre et expressif, est d’une grande lisibilité.

Des ouvrages parfaits pour les lecteurs débutants !

Bernard DELCORD

Marius le chat Drôles d’idées ! et Marius le chat Une peur bleue ! par Erwin Moser, Bruxelles, Éditions Casterman, septembre 2015, 36 pp. en quadrichromie au format 14,4 x 19,1 cm sous couverture souple en couleurs, 5,95 € chacun.

Marius le chat Une peur bleue.jpg

Écrit par Brice dans Livres pour la jeunesse | Commentaires (0) |  Facebook | |

25 11 15

Pickpocket...

Voleur de vies.jpg« Il a dix-neuf ans. Son surnom, c'est Lézard, parce qu'il se faufile dans la ville, se glisse entre les passants et leur vole leur portefeuille. Il a une manie particulière, il conserve les cartes d'identité de ses victimes, se construit mille vies à partir de celle des autres... Lorsque Lézard rencontre une jeune fille spéciale nommée Méduse, qui l’attirera jusque chez un écrivain, tout bascule vers un destin inattendu. Finalement, qui vole qui ? »

Dans Voleur de vies, un excellent roman pour les jeunes, riche et dense, paru chez Mijade à Namur, Frank Andriat pose avec le talent qu’on lui connaît la question des classes sociales et, bien au-delà, de la différence entre réalité et fiction...

Avis aux adolescents, à leurs parents et aux professeurs de français !

Bernard DELCORD

Voleur de vies par Frank Andriat, Namur, Éditions Mijade, septembre 2015, 216 pp. en noir et blanc au format 11 x 21 cm sous couverture brochée en couleurs, 9,00 €

14 11 15

« Noël n'est pas un jour ni une saison, c'est un état d'esprit. » (Calvin Coolidge)

Contes extraordinaires de Noël.jpegS’adressant au public des 5 à 8 ans, les Contes extraordinaires de Noël, un joli recueil paru aux Éditions Larousse à Paris, rassemble 10 histoires rédigées par Élisabeth de Lambilly et magnifiquement illustrées par Maud Liénard, Carine Hinder, Ewa Lambrechts, Romain Mennetrier et Céline Deregnaucourt, pour découvrir la magie du temps de Noël, en attendant le fameux jour et sa multitude de cadeaux.

On y retrouve par exemple le Père Noël malade au fond de son lit, de sorte que la Mère Noël en vient à prendre le relais. Il y a aussi la fois où le Père Noël a tellement grossi qu’il ne passe plus par les cheminées et c’est la Petite Souris qui vient l’aider. Ou encore, l’histoire du cadeau oublié au pied du sapin... car il se trouve dans le jardin !

Au milieu de toutes ces aventures viennent s’animer les rennes du Père Noël, de beaux sapins verts, une gentille babouchka et une petite étoile qui brille de toutes ses forces.

Un petit ouvrage plein de rêve !

Bernard DELCORD

Contes extraordinaires de Noël, ouvrage collectif, Paris, Éditions Larousse, octobre 2015, 64 pp. en quadrichromie au format 20 x 23,5 cm sous couverture brochée en couleurs, 13,95 € (prix France)

08 10 15

Quand, enfants, nous récitions...

recitation.jpgOui, ce livre est l'écho parfait des cahiers de notre enfance, où l'on trouvait de belles poésies à réciter en classe ! La « Madeleine » des amoureux de la langue française... Ces « 100 récitations d'hier pour aujourd'hui » nous proposent des textes simples et beaux, avec des auteurs renouvelés. Bien entendu : Hugo, Baudelaire, Apollinaire, Verlaine, de La Fontaine, mais aussi Pierre Gamarra, Alain Bosquet, Charles Trenet, Maurice Carême, Lucienne Desnoues. Un excellent choix d'Albine Novarino-Pothier, qui a classé ces poèmes de manière à s'en servir utilement en classe : La rentrée, les vacances, l'été... mais aussi « Ombres et fêlures » ou « Le monde des grands » !

L'édition soignée est aussi agrémentée d'une quinzaine de dessins d'enfants originaux magnifiques.

Albine Novarino nous rappelle dans la préface la phrase de Saint-Exupéry : « Tous les grandes personnes ont d'abord été des enfants, mais très peu d'entre elles s'en souviennent ». Si vous l'aviez perdu, le souvenir de votre enfance vous reviendra au fil des pages avec émotion.

Elle rappelle aussi que « Quand on est petit, on s'inscrit dans le temps qu'il fait et dans celui qui vient. Très tôt, globalement, tout s'organise en années scolaires ».

Comme octobre est mon mois préféré et que Louis Mercier, (à chaque fois une courte bio est ajoutée) poète né dans la Loire en 1870, est sans doute un de mes lointains cousins, voici quelques vers extraits de « En octobre » :

 

L'air est fait d'un cristal fluide qu'on croit voir.

L'horizon délicat tremble dans les buées,

Et dès l'après-midi l'on sent déjà le soir.

 

Sorti récemment dans la même collection « Le goût des mots », dirigée avec grand talent par Philippe Delerm pour « Points » : « Sky my boss » de Jean-Loup Chifflet pour apprendre un anglais basique savoureux. Ah, les mots « déçus de rencontrer notre respect alors qu'ils voudraient notre amitié » dit joliment Philippe Delerm.

 

Jacques MERCIER

 

« 100 récitations d'hier pour aujourd'hui », Collectif sous la direction d'Albine Novarino-Pothier. Edition Points, collection « Le goût des mots », 192 pages. 10 euros.

30 11 14

That’s the question!

Combien reste-t-il de nuits avant Noël jpg.jpgDans Combien reste-t-il de nuits avant Noël ? paru chez Casterman et destiné aux enfants à partir de 3 ans, le scénariste britannique Mark Sperring et l’illustrateur français établi à Londres Sébastien Braun abordent de façon charmante un thème des plus classiques et néanmoins fort actuel.

En voici le pitch, aimablement fourni par l’éditeur :

« Réveille-toi, c'est Noël ! »

Petit Ours est surexcité en secouant l'épaule de Papa Grizzly encore endormi, mais une fois encore il s'est précipité trop tôt : il reste encore quatre nuits à attendre avant Noël ! Ils ont encore beaucoup de choses à faire avant le fameux jour, comme trouver un sapin, le décorer, envoyer des cartes de Noël, envelopper les cadeaux et confectionner deux bonhommes de neige devant la maison...

Évidemment, Petit Ours réveille Papa Grizzly dès le lendemain matin aux aurores. Et de même le lendemain, et le jour suivant...

Papa Grizzly tient bon, jusqu’à ce que finalement, trois, deux, un, enfin, enfin, ce soit le matin du fameux jour ! Cette fois, celui des deux qui se lève le premier n'est pas celui qu'on croit : « Pssst, pssst, réveille-toi, Petit Ours, car sais-tu quel jour on est aujourd'hui ? »

Une historiette pleine de tendresse qui ravira tous ses lecteurs, petits et grands !

Bernard DELCORD

Combien reste-t-il de nuits avant Noël ? par Mark Sperring & Sébastien Braun, traduction de Rémy Stefani, Bruxelles, Éditions Casterman, novembre 2014, 32 pp. en quadrichromie au format 27,5 x 25 cm sous couverture cartonnée en couleurs, 13,95 €

07 04 13

Il est petit, il est poilu : c'est le Petit Poilu

Petit PoiluDevenu très rapidemment un des grands succès librairie des éditions Dupuis, le Petit Poilu est une bande dessinée pour enfants dont la caractéristique est de ne pas comporter de phylactères.

Nicky Depasse, fan de la première heure de cette série, rencontre les auteurs, Pierre Bailly et Céline Fraipont, après une séance de signature en librairie où les jeunes lecteurs sont à nouvenu, venus très nombreux.


podcast

Petit Poilu, Celine Fraipont, Pierre Bailly

 

La minute des enfants, c'est dans Café de Flore, une émission de Nicky Depasse, chaque lundi et jeudi à 13.00 sur Radio Judaïca.

21 11 12

Quand une maman perd le nord

url (31).jpgCe n'est pas la première fois qu'Eva Kavian aborde la question du handicap  - Pensons à La dernière Licorne - et chaque fois, elle le fait bien. Avec un réalisme filtré d'amour, de tendresse.

Samantha a dix-sept ans. Elle est enceinte et ne veut pas garder l'enfant.

Du moins dans un premier temps.

Et on la comprend.

Née d'une mère déboussolée, Betty, Samantha sera confiée, dès l'âge de six ans, à des familles d'accueil. Le système est précaire qui la voit ballotée de foyer en foyer sans possibilité de s'attacher:

"(...) les enfants abandonnés, placées en institution, ont tendance à s'accrocher affectivement, comme des sangsues à la première personne qui leur dit bonjour en souriant."

Cela aurait pu (très) mal tourner.

Ce serait compter sans l'amour d'une mère, le vrai, celui qui dépasse les clivages du handicap et de la société. Celui qui s'exprime par playmobils interposés..

Samantha retrouvera sa mère, qui vit dans une communauté encadrée  et la chaleur d'un foyer constitué de  joyeux pensionnaires.

" Il y avait dans cette ambiance quelque chose d'apaisant, d'éternel"

Polyphonique, le roman s'adresse tant aux adultes qu'aux (grands) adolescents et offre sur la maternité du parent handicapé un éclairage assez fabuleux

AE

Ma mère à l'Ouest, Eva Kavian, roman, Mijade, août 2012, 144 pp

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter, Livres pour la jeunesse | Commentaires (0) |  Facebook | |