04 04 10

Bernard Werber Rapp

retrouver ce média sur www.ina.fr


Remerciements à nos amis de l'INA grâce auxquels nous pouvons retrouver une des premières télés de Bernard Werber, ici interviewé par Bernard Rapp en 1991 dans son émission Caractères lors de la parution de son classique Les fourmis.

Écrit par Brice dans Bernard Werber | Commentaires (0) |  Facebook | |

23 02 10

Cassandre de Paris

werberPauvre Cassandre. La plus belle des filles de Priam ne s’est jamais mariée. Fille du roi de Troie, elle en prédit la chute et personne ne l’écoute. Plus elle donne des précisions, notamment sur le cheval, moins on l’écoute, plus on la croit folle.
Dans un Paris futuriste, mégacité polluée et surpeuplée, Cassandre voit l’avenir du monde qui court à sa perte. Et vous l’avez deviné, personne ne l’écoute.
Bernard Werber emmène sa deuxième génération de lecteurs, en compagnie de Cassandre, dans le milieu des laissés pour compte d ‘un avenir proche, au milieu des cités-détritus, au pied du mur de la pollution que nous bâtissons, que nous continuons à élever chaque jour. Cette Cassandre sera-t-elle écoutée ? Y a-t-il un espoir ? Que propose dans son nouveau roman notre Bernard Werber, toujours plus inquiet face à la sur-pollution, la super-population, l’individualisme, l’ultra-noFuture et le terrorisme organisé ?


Le miroir de Cassandre, Bernard Werber, Albin Michel, octobre 2009, 631p., 22€90.


Interview Bernard Werber - Brice Depasse
envoyé par BriceDepasse. - Futurs lauréats du Sundance.

Écrit par Brice dans Bernard Werber | Commentaires (0) |  Facebook | |

11 08 09

La musique des mots (29) : Les Dieux de Bernard Werber

WERBERNous avons déjà eu maintes occasions de parler avec Bernard Werber de son excellente trilogie des Dieux (cliquez sur la couverture) que nous vous conseillons, bien sûr, pour cet été, accompagnée des enregistrements du génial groupe anglais The Art of Noise. Bernard Werber mêle Science-fiction, Fantastique, Humour et vie quotidienne avec un art qui surpasse celui des anglo-saxons sur leur propre terrain. Il s'attaque ici à la mythologie, la religion, la philosophie, l'Histoire, l'épistémologie, l'aventure, les jeux de stratégie et la Starac' dans le désordre.

  La musique des mots - Bernard Werber & The Art of Noise

ARTOFNOISELe cycle des dieux, tome 1 à 3, Bernard Werber, Livre de Poche, 2006-2008, 630 à 700p. chacun, 7€50 env.

Moments in love, The Art of Noise, Maxi-CD, Virgin, 1985.

Écrit par Brice | Commentaires (0) |  Facebook | |

26 10 08

Entretien avec Bernard Werber

WERBERLe nouveau livre de Bernard Werber, recueil de nouvelles, est neuf à plus d'un titre. Pour la première fois, sous le titre de passé probable, l'auteur des futurs possibles raconte des tranches de sa vie, parfois assez éloignées, mais surtout si spectaculaires qu'elles relèvent du romanesque, de la fiction la plus improbable. Le comique y côtoie l'horrible, l'indicible.
Quant au futur, il alterne entre les rives du poétique et du cataclysmique. Poétique lorsqu'il s'agit de la nature, cataclysmique quand il relève du comportement suicidaire de l'homme à l'échelle de son humanité.

  BERNARD WERBER 2008 - Brice Depasse 1

Cliquez sur la photo (d'Alain Trellu) pour écouter la suite.

Bernar Werber01

Écrit par Brice dans Bernard Werber | Commentaires (0) |  Facebook | |

26 10 08

Entretien avec Bernard Werber (suite)

Bernar Werber06Où on pendra tous les pollueurs, où le plaisir immédiat sera toujours plus fort que la conscience, où le sexe des fleurs devient l'avenir de l'homme, où les fourmis reviennent, où la croissance démographique sur Terre compromet la paix, où il est question de la responsabilité d'un leader d'opinion auprès des jeunes.

  BERNARD WERBER 2008 - Brice Depasse 2

Bernar Werber08
Photos : Alain Trellu

Cliquez sur les photos pour écouter la suite.

Paradis sur mesure
, Bernard Werber, Albin Michel, octobre 2008, 435p., 21€50 env.

Écrit par Brice dans Bernard Werber | Commentaires (0) |  Facebook | |

26 10 08

Entretien avec Bernard Werber (suite et fin)

Bernar Werber04A Bruxelles, les journalistes lisent les livres.

Il y est question de promotion, Domino, musique, vacances, Frederic Brown, d'humour, de nouvelles, du pastiche de Pascal Fioretto, d'un animateur de télé français (véritable ordure dans la vie de tous les jours) et de la Belgique (et à la fin la voix d'Alain Trellu donnant ses directives).

  BERNARD WERBER 2008 - Brice Depasse 3

Bernar Werber11Photos : Alain Trellu

Cliquez sur les photos pour lire le reportage sur le dîner littéraire avec Bernard Werber au Cercle de Wallonie et la chronique de Paradis sur Mesure par Apolline Elter.

Écrit par Brice dans Bernard Werber | Commentaires (0) |  Facebook | |

25 10 08

Bernard Werber au Cercle de Wallonie

WERBERLe Cercle de Wallonie (Namur) accueillait, ce mercredi 15 octobre, l'écrivain français Bernard Werber, à l'occasion de la toute fraîche sortie de son dernier ouvrage Paradis sur mesure.
Le dîner littéraire rassembla quelque 70 convives, membres du Cercle et invités, dont une poignée d'ados, confirmant par leur présence, le formidable attrait qu'exerce Bernard Werber auprès de cette tranche d'âge. L'interview, mené par Nicky Depasse, journaliste et capitaine littéraire du Cercle, fut suivi de questions de l'assemblée qui portèrent d'emblée le débat sur des enjeux planétaires.
Avec Paradis sur mesure, le célèbrissime auteur des Fourmis (Cycle des Fourmis), Thanatonautes (cycle des Anges), Nous, les Dieux, Le Souffle des Dieux, Le Mystère des Dieux (Cycle des Dieux), ... offre à ses millions de lecteurs un recueil de 17 nouvelles, réponses et extrapolations futuristes à ces informations que relaient presse et media.
"La plupart des idées du recueil viennent tout simplement de la lecture du journal - affirme, modeste, Bernard Werber - on reçoit le monde et on a envie d'y répondre..."
Encore faut-il le faire. N'est pas génie qui veut.
Avec Paradis sur mesure, Bernard Werber aurait finalement pris Nicolas Hulot au mot, poussant avec une implacable - parfois cynique, souvent truculente - logique, les prophéties les plus sombres qui guettent l'avenir écologique de notre planète.
Et de souligner que, contrairement au politique, qui doit trouver des solutions, le romancier peut se contenter de poser les questions. Ce qui n'empêche Bernard Werber de situer le débat au niveau mondial, avec pour véritables enjeux, la maîtrise de la croissance démographique et la vision cosmopolite d'un gouvernement mondial, qui ferait fi de la Souveraineté des Etats, grande génératrice de comportements anti-écologiques assassins. Et l'orateur d'illustrer le propos de faits concrets hallucinants...."L'écologie ne devrait pas être un parti, elle devrait être une sorte de bon sens commun pour tout le monde"
Passionné, passionnant, Bernard Werber parle avec cette verve de conteur qui parcourt ses récits. Pas étonnant qu'il ait tant de succès auprès d'un public jeune - "Le vrai combat est de faire que les jeunes lisent" , l'enjeu étant de faire entrer le lecteur dans l'histoire jusqu'à en oublier l'auteur. Magie de l'auteur qui s'efface et qui explique , en partie, le succès colossal de ses ouvrages, traduits, hors de France, notamment en Corée, Russie où il fut n°1 des ventes pendant un an, chiffrant les ventes à plus d'un million d'exemplaires (1, 5 millions d'ouvrages vendus en Corée)
Et si ce magicien du XXIe siècle - soucieux, avant tout d'offrir, à son fils, aux générations, futures une Terre propre et saine - était ce Maître de cinéma, thème de la nouvelle centrale (la neuvième) éponyme du recueil : "N'importe quel scénario entre ses mains devenait subtil à plusieurs niveaux de compréhension. On pouvait revoir et revoir ses films et leur trouver chaque fois un sens différent." (p 202)
Apolline Elter

Paradis sur mesure, Bernard Werber, Albin Michel, octobre 2008, 434p., 22€50 env.


Photos : Alain Trellu et Nicolas Buisseret

Écrit par Brice dans Dîners littéraires | Commentaires (0) |  Facebook | |

29 09 08

A la table des dieux

WERBERPremier invité à dîner de Lire est un plaisir cette saison, Bernard Werber sera au Cercle de Wallonie à Namur le 15 octobre prochain pour un dîner littéraire. Il viendra y défendre son nouveau livre, Paradis sur mesure, un recueil de nouvelles dans lequel l'auteur des Fourmis (dont le succès va croissant à l'étranger, notamment en Russie où il est aujourd'hui l'un des plus lus) aborde les thèmes qui le préoccupent particulièrement ces dernières années comme la politique et la pollution (le livre sort cette semaine, ouiiiii, votre attente touche à sa fin).
Cette rencontre étant réservée aux membres du Cercle, nous vous en proposerons le reportage en son et en images dans ces colonnes.

WERBER_paradis

Écrit par Brice dans Dîners littéraires | Commentaires (2) |  Facebook | |

25 08 08

Dans 50 ans, il n'y aura plus de livres

bernard-werberEn attendant la parution en octobre du nouveau livre de Bernard Werber, un recueil de 17 nouvelles, je vous propose une interview (très intéressante) du célèbre auteur des Fourmis, Thanatonautes, Anges, Dieux et autre Encyclopédie du savoir relatif et absolu. Un entretien donné à notre excellent confrère Agoravox à propos de sa nouvelle "Le crépuscule des libraires" qui présage un débat animé (mais très amical, ne cachons pas inutilement nos affinités) entre Bernard et moi cet automne.
Un paradis sur mesure, le nouveau livre de Bernard Werber, sortira en librairie le 2 octobre. Bernard Werber a toujours aimé alterner gros roman et forme courte, genre qu’il affectionne particulièrement. Dans ce recueil, on y retrouvera les sujets qui le préoccupent : l’avenir de l’homme, de la planète, l’inconscience de notre monde. Quelles politiques, quelles sanctions faut-il inventer pour que nous cessions de nous détruire ? Que deviendrait une Terre sans les hommes (un monde-jardin peuplé de femmes pacifiques ayant occulté jusqu’au souvenir du mâle) ? Qu’est-ce en réalité qu’une réunion de copropriétaires dont le syndic est un fieffé filou ? Et quatorze autres thèmes.

Écrit par Brice dans Bernard Werber | Commentaires (0) |  Facebook | |

13 11 07

Recherche Dieu désespérément

WERBER dieux"Les dieux ont besoin de vous"
Ils étaient 144 candidats-dieux au départ. Ils ne sont plus que douze au début du dernier volet de cette trilogie des dieux. Michael Pinson va-t-il rencontrer Dieu ? Sera-t-il l'élu ? Vaincra-t-il tous ses adversaires lors du tournoi final dans l'arène d'Olympie ? Sauvera-t-il son peuple et échappera-t-il au déicide ? Refera-t-il l'Histoire ? Une foule de questions et d'enjeux qui en dit long sur les rebondissements qui attendent le lecteur. Un lecteur d'autant plus avide de connaître l'épilogue que Bernard Werber s'est condamné dans le précédent tome à placer la barre très haut. Que nous réserve-t-il au tableau final comme apothéose ? Comme nous avons tenu notre langue avec Harry Potter, je retiendrai ma plume (enfin, mon clavier) au sujet du destin de ce petit homme devenu un ange puis une divinité stagiaire. Une seule morale : c'est dur d'être un dieu !
Entretien avec Bernard Werber à son domicile dans le cadre d'un reportage à paraître dans le magazine belge L'Evénement en décembre mais dont vous pouvez déjà écouter une partie en podcast et en exclusivité.
Brice Depasse

  BERANRD WERBER 2007 - Brice Depasse 1
  BERANRD WERBER 2007 - Brice Depasse 2

«Le mystère des dieux» de Bernard Werber, Albin Michel, 476p, 21€

Acheter « Le mystère des dieux »

Bernard Werber09Photo : Alain Trellu

Écrit par Brice dans Bernard Werber | Commentaires (0) |  Facebook | |