10 02 10

Après la pluie, le beau temps

DE_CAROLISLe désespoir noir a aussi un lendemain. Mais c'est plus facile à dire qu'à vivre.
Alors qu'il est depuis cinq ans à la tête d'une quarantaine de sociétés et de près de 11.000 salariés, Patrick de Carolis, PDG de France Télévisions, étonne tout le monde et, personnellement me bluffe avec un texte d'une finesse exceptionnelle. Projection dans l'âme d'un âme d'un homme que l'amour vient brutalement de quitter comme une porte qui claque.
L'accent de vérité dans cette rupture amoureuse est brutal de vérité, tranchant avec la forme poétique, osée et réussie du texte.
L'interprétation de Pierre Arditi, lecteur de ce récit, est très jouée et prenante, mettant en évidence les nombreux aphorismes définitifs qui le jalonnent.
La réussite est belle, étonnante.

  PATRICK de CAROLIS - Brice Depasse 1
  PATRICK de CAROLIS - Brice Depasse 2
  PATRICK de CAROLIS - Brice Depasse 3

Refuge pour temps d'orage, Patrick de Carolis, avec CD audio par Pierre Arditi, Plon, novembre 2009, 96p., 14€90.

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |

14 02 09

Ne vous résignez jamais, mesdames

HALIMIL'invitation est forte: Gisèle Halimi entreprend la rédaction de l' ouvrage, le 27 juillet 2007, jour de ses 80 ans. Ce jour-là, avec une "tête intacte, nickel, et peut-être plus.(...) pleine à craquer de livres lus et d'expériences uniques. D'audace et de sagesse (acquise par la force des choses). De logique et de fantaisie" , la célèbre avocate décide de faire le point sur son action, sur l'engagement de sa vie au service de la cause féminine.
Un féminisme pragmatique, ancré sur fond de révolte . A la différence de Simone de Beauvoir doit on pourrait qualifier le féminisme d'intellectuel, partant, de froid, Gisèle Halimi insuffle à son combat une dose essentielle d'empathie, de compassion. Brimée dans son enfance tunisienne en tant que femme, elle ne cessera désormais de surmonter ce handicap originel, avec une force proportionnelle à l'injustice ressentie.
C'est sur ce féminisme subjectif, "solitaire dans la pensée, collectif dans l'action" que l'écrivain s'interroge, évoquant sa genèse, celle du mouvement "Choisir - La Cause des femmes " qu'elle fonda tout début des années '70, le célèbre "Manifeste des 343" (avril 1971) par lequel 343 femmes, célèbres et inconnues confondues, reconnaissent avoir avorté et le très médiatisé procès de Bobigny *, lequel cristallise autour du viol d'une jeune fille de 16 ans, Marie-Claire Chevalier, le droit à l'avortement. S'ensuit l'analyse des facteurs nuisibles à la dignité féminine que sont la prostitution, la dépendance financière et la violence conjugales.
"Les femmes connaissent le prix de leur indépendance économique. Il est lourd"
La dernière partie de l'ouvrage trace l'engagement politique de Gisèle Halimi, la marginalisation persistante de la femme dans ce domaine et les dérives possibles. Et l'auteur d'inviter les générations actuelles, fortes des acquis engrangés, mais en proie à l'expérience toujours renouvelée du "handicap" féminin, à ne jamais...se résigner.
Apolline Elter

Ne vous résignez jamais, Gisèle Halimi, Plon, janvier 2009, 246 pp, 20, 90€.

* Le procès de Bobigny fera l'objet d'un téléfilm attachant, réalisé par François Lucciani, avec notamment Anouk Grinberg dans le rôle de Gisèle Halimi, Sandrine Bonnaire, dans le rôle de la maman de la jeune accusée et Marie Bunel en faiseuse d'ange.

29 01 09

"J'aime les dictionnaires amoureux"

dictam2Gros succès éditorial depuis plusieurs années, les dictionnaires amoureux imaginés et dirigés par Jean-Claude Simoën marient un thème à la littérature sous la plume de grandes "figures-cautions".
Après avoir reçu des auteurs de cette collection tels que Philippe Sollers, Frédéric Vitoux, Christian Millau, Jean-Noël Schifano ou encore Jean des Cars, nous retournons à la source vitale de la collection qui s'étoffe avec bonheur au fil des mois. Un entretien direct et sans langue de bois avec un éditeur étonnant (et heureux). Suffisamment rare pour être souligné.

  JEAN-CLAUDE SIMOEN - Brice Depasse 1
  JEAN-CLAUDE SIMOEN - Brice Depasse 2
  JEAN-CLAUDE SIMOEN - Brice Depasse 3

Cliquez sur la couverture pour écouter notre entretien avec Bernard Pivot lors de la sortie du dictionnaire amoureux du vin.

22 12 08

L'eau est l'avenir de l'homme

ORSENNA_eauL'eau à l'échelle humaine. L'eau du monde, de nos mondes. Cette qui nous a vu/fait naître. Et qui peut/sait à tout moment tout reprendre.
Dans ce second volet du précis de mondialisation, Erik Orsenna est allé à la rencontre de l'eau et des gens qui vivent par et pour elle autour de notre Terre. Chine, Israël, Australie, l'eau est partout objet et sujet d'une économie que l'académicien grand reporter souhaite universelle.
Comme dans son précédent voyage à la rencontre des gens du coton, Orsenna dépeint des situations collectives à travers des personnages pittoresques et pivots de l'économie mondiale.
Livre et entretien passionnant.

  ERIK ORSENNA - Brice Depasse 1
  ERIK ORSENNA - Brice Depasse 2
  ERIK ORSENNA - Brice Depasse 3

L'avenir de l'eau : Petit précis de mondialisation II, Erik Orsenna, octobre 2008, 411p., 22€00.

_N2E8951Photo : Nicolas Wibaut

Écrit par Brice dans Erik Orsenna | Commentaires (1) |  Facebook | |

25 11 08

Un livre à dévorer !

MILLAUCofondateur des guides Gault-Millau, l’auteur du Dictionnaire amoureux de la gastronomie paru tout récemment chez Plon à Paris, Christian Millau, est un merveilleux conteur qui y narre avec une belle faconde et dans un style gouleyant à souhait ses souvenirs gourmands
les plus marquants et qui y fait part de son expérience d’amateur éclairé de chère fine et de boissons de qualité.
Découvreur de talents autant que baroudeur de la table et même parfois kamikaze de la diététique (par exemple quand il tâta, dans une sorte de bordel à Shanghai, d’une bouillabaisse prétendument « comme à Marseille »), il a roulé sa bosse et sa serviette a travers le vaste monde et il en a ramené des considérations passionnantes, parfois très drôles, sur le canard laqué, Marrakech, la cuisine anglaise, irlandaise ou indienne, la sushimania, la Belgique, les trattorias romaines, l’Espagne, les bouchons lyonnais, la malbouffe yankee, les Winstuben, voire sur l’anthropophagie…
D’une entrée à l’autre, il ressuscite Apicius, Grimod de La Reynière, Brillat-Savarin, Curnonsky ou Talleyrand, a une de ces frites, fait un sort à la cuisine moléculaire, dénonce le faux luxe, prononce l’éloge du métier de maître d’hôtel, se penche sur les mots de la faim, s’intéresse aux chefs francs-maçons, croise Alain Ducasse, Paul Bocuse, Joël Robuchon, Marc Veyrat, explique comment lire une carte de restaurant ou consommer un bon foie gras, murmure son amour de l’oreille de cochon à la dijonnaise, raconte l’histoire du caviar, établit la typologie du cassoulet, rend hommage aux femmes en cuisine, conseille le champagne rosé, s’extasie au souvenir d’un merveilleux jambon-beurre, sert un coup de rhum et chante les louanges du chou farci. Entre autres…
Quel bon bouquin !
Bernard DELCORD

Dictionnaire amoureux de la gastronomie par Christian Millau, Paris, Éditions Plon, 2008, 771 pp., 25 €

25 10 08

La Russie vue d'en haut

JEANDESCARSA l'heure où nombreux sont ceux mettent en perspective Staline et Poutine, la nouvelle Russie avec celles qui furent blanches puis rouges, Jean des Cars publie l'histoire des Romanov, la dernière (et longue) dynastie qui régna sur la Russie avant de disparaître dans la bourrasque soviétique. Trois siècles d'Histoire, de grandes et petites figures régnantes et surtout le portrait d'un pays si proche de nous.

  JEAN DES CARS - Brice Depasse 1
  JEAN DES CARS - Brice Depasse 2
  JEAN DES CARS - Brice Depasse 3

La saga des Romanov : De Pierre le Grand à Nicolas II, Jean des Cars, Plon, 2008, 358p., 22€ env.

24 10 08

La chasse aux chimères est ouverte

MOIX_AlexandreLa littérature pour jeunes adolescents s'enrichit d'une nouvelle série de romans, les cryptides, grâce à la redoutable plume d'Alexandre Moix. Oui, le frère de Yann. Oui, l'auteur de Second rôle (paru chez Pocket), court roman pour adultes basé sur son vécu et dont il monte actuellement l'adaptation cinématographique comme ... son frère.
A la Jules Verne, mêlant le Fantastique à la modernité et la technologie de pointe, A la poursuite du Kraken se révèle être un excellent roman pour la jeunesse actuelle abreuvée de cinéma américain qui banalise le spectaculaire et le rythme effréné.
Ce livre, le premier d'un cycle (tous les jeunes raffolent de personnages et de contextes récurrents), est un redoutable page turner capable de captiver aussi les parents.
Excellent.

  ALEXANDRE MOIX - Brice Depasse 1
  ALEXANDRE MOIX - Brice Depasse 2

Les Cryptides, Tome 1 : A la poursuite du Kraken, Alexandre Moix, Plon Jeunesse, septembre 2008, 402p., 16€50 env.

Écrit par Brice dans Livres pour la jeunesse | Commentaires (1) |  Facebook | |

11 09 08

Pour appeler un chat un chat

VITOUX_CHATSL’académicien français Frédéric Vitoux vient de faire paraître, dans la célèbre collection des « Dictionnaires amoureux » coéditée par Plon et Fayard, un Dictionnaire amoureux des Chats qui ravira tous les amis de ces félidés aussi intelligents qu’indépendants. Si l’on sait combien les chats ont compté dans la vie d’écrivains comme Marcel Aymé, Charles Baudelaire, Louis-Ferdinand Céline, Colette, Rudyard Kipling, Paul Léautaud, André Malraux ou Alexandre Vialatte et dans l’existence de personnages illustres comme les pharaons d’Égypte, Hérodote ou le cardinal de Richelieu, et si l’on n’ignore pas qu’ils peuplent l’univers des enfants, du Chat botté à Tom et Jerry ou Félix le Chat, on est peut-être moins au fait de l’influence des chats sur la musique (les duos des chats de Rossini et de Ravel ou Kittens on the Keys de Zeg Onfrey), sur la gastronomie (jadis en Espagne ou à Venise et chez nous pendant les périodes de disette) ou sur le cinéma (quoique le fameux savon que reçoit la Pomponnette de la part du mari trompé dans La femme du boulanger de Marcel Pagnol demeure un modèle confondant de discours indirect). En revanche, certains de leurs attributs (les yeux, les oreilles et les moustaches notamment) font l’unanimité, qu’ils soient le fait de chats de race ou de gouttière, et ne laissent pas de fasciner l’homo sapiens d’hier et d’aujourd’hui. Tant il est vrai que, comme l’assurait Marcel Mauss, le père de la sociologie : « Le chat est le seul animal qui soit arrivé à domestiquer l’homme ».
Bernard Delcord

Dictionnaire amoureux des Chats par Frédéric Vitoux, Paris, Éditions Plon & Fayard, 2008, 721 pp., 24 €.

02 09 08

Daddy frénésie

daddy-frenesie2En cette rentrée littéraire, la figure du père hante plusieurs romans de femmes. C’est le cas de Daddy frénésie, dans lequel Tristane Banon écrit sur l’absence du père. « Il avait donc décidé de revenir. Après 27 ans de bon et loyal silence, il venait dire bonjour au bébé qui a grandi. » Par hasard, Flore trouve son nom dans une annonce nécrologique. La morte, c’est l’épouse, celle-là même qui a fait fuir cet embryon de père. Soudain, la jeune fille est confrontée à cette question : ça ressemble à quoi, un père ? Elle décide de mener l’enquête et de lier contact avec cet homme qui a fondé une autre famille. Dans ce livre truffé d’humour, l’émotion affleure quand Flore s’exprime comme quand elle avait sept ans, l’âge où elle disait « mon père est mort » pour qu’on la laisse en paix. Soutenue par son ami Charles (un chirurgien qui veut se recycler « dans la liposuccion pour chiens »), Flore progresse dans sa quête et soigne sa peine d’enfant abandonnée. Ce roman léger en apparence renferme une bonne dose d’énergie, de rebondissements et de drôlerie. Pour voir la bande originale de ce livre, cliquez ici.
Valérie Nimal

Daddy frénésie, Tristane Banon, Plon, 189 pages, 21 août 2008, 17,90 euros.

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |

12 05 08

68, année choc

68Un livre énorme !
Pas seulement pour son format et son volume mais aussi et surtout pour son propos : 1968, année de révolutions culturelles et médiatiques, en photos et en textes.
Mai 68, la guerre du Vietnam, les Stones et les Beatles, l'assassinat de Robert Kennedy et de Martin Luther King, Johnny, Antoine et Polnareff, le mariage d'Onassis et Jackie, les J.O., le Festival de Cannes sens dessus dessous, ... en double pages et en légendes rédigées par Michel Drucker, Irène Frain, Jean-Claude Carrière, Jean-Marie Périer, Philippe Labro, ... et Patrick Mahé qui dirige cette collection et que nous recevons pour en parler, pour témoigner, 40 ans après.

  PATRICK MAHE - Brice Depasse 1
  PATRICK MAHE - Brice Depasse 2

68, nos années choc, Collectif dirigé par Patrick Mahé, Plon, mai 2008, 317p, 35€00

Commander « 68, nos années choc »

Écrit par Brice dans Beaux Livres | Commentaires (0) |  Facebook | |