20 06 10

Un Lévy nouveau

LEVY_VOLEURAborder Le voleur d'ombres par le pitch de la quatrième et le dessin Petit Nicolassien de la couverture laissait présager le pire ... alors qu'il me réservait le meilleur. Le marketing est en effet très éloigné de l'univers que Marc Lévy développe avec la finition qu'on attendait de lui depuis des années. Marc Lévy devrait écrire moins vite conseillait Bernard Pivot dans une critique il y a deux ans. Aurait-il été entendu ? En tout cas, dans ce nouveau roman, plus aucune trace de dialogues bâclés : ils sont même rares dans la première partie du livre, celle consacrée à l'enfance du personnage principal. Une première partie bouleversante, poignante et pourtant légère c'est-à-dire très bien écrite et finement menée : belles phrases et belles idées. Le lecteur que je suis a été ému, cueilli et s'est surpris à noter de nombreuses citations dans son carnet.
Si la seconde partie du "voleur d'ombres" marque un retour dans l'univers familier des "Où es-tu ?", "Et si c'était vrai" ou "Toutes les choses qu'on ne s'est pas dites", la mue du Marc Lévy écrivain, est cependant évidente et réjouissante. Il suffisait donc de presque rien, pour reprendre Reggiani, pour parfaire le plaisir du lecteur. Une fois de plus, il y a matière à un excellent film (qu'on attend toujours) dans le nouveau Marc Lévy même si ce n'est pas vraiment nécessaire. Les lecteurs se contenteront voire préfèreront que "Le voleur d'ombres" reste ce beau livre qui parle de l'enfant que nous avons abandonné au lieu de continuer à l'être.
Brice Depasse

Le voleur d'ombres, Marc Lévy, Robert Laffont, juin 2010, 274p., 21€00.

Écrit par Brice dans Marc Lévy | Commentaires (6) |  Facebook | |

02 02 10

Livre de Bord N° 52 : Spécial Marc Lévy



premiere-nuit-marc-levy-09Enregistré début décembre et diffusé à la Noël 2009
Invité : Marc Lévy
Présentation : Nicky Depasse
Entretiens : Didier Decoin & Didier van Cauwelaert
Images : Xavier van Vaerenbergh & Guillaume Hennebicq
Montage : Quentin Carbonnelle

Écrit par Brice dans Marc Lévy | Commentaires (0) |  Facebook | |

29 11 09

Au crépuscule du Premier jour

LEVY PREMIER JOURAlors que la suite du Premier jour sortira le deux décembre en librairies, je vous propose de revenir sur ce best seller de l'été avec une interview de Marc Lévy, en exclusivité pour la Belgique, un mois avant la venue de l'auteur dans notre pays. Entretien réalisé de Mac à PC : grâce à la technologie skype, c'est l'après-midi pour moi à Bruxelles et le matin pour Marc Lévy à New York. Veuillez donc pardonner la qualité sonore par moment légèrement défaillante de l'entretien qui, comme le dira Marc, est tributaire du nombre d'utilisateurs de ce génial système qui relie les gens gratuitement à travers le monde et annihile les distances.
Nicky Depasse

  MARC LEVY - Nicky Depasse 1
  MARC LEVY - Nicky Depasse 2
  MARC LEVY - Nicky Depasse 3
  MARC LEVY - Nicky Depasse 4
  MARC LEVY - Nicky Depasse 5
  MARC LEVY - Nicky Depasse 6

20091211- MarcMarc Lévy, Le premier jour, juin 2009, La première nuit à paraître en décembre 2009, Robert Laffont.

Photo : Nicolas Wibaut.

Écrit par Brice dans Marc Lévy | Commentaires (0) |  Facebook | |

23 10 09

Mano et Manon

BOISSARDPartout dans le monde, les chats devenaient princes pour ceux qui les aimaient
Voilà la clef de voûte de ce savoureux roman de Janine Boissard, déjà pressenti comme un best-seller par Robert Laffont, son éditeur.
Manon, 28 ans, reçoit son passé à plein bras, tandis qu'elle découvre, devant la porte de son appartement, un bambin abandonné. Il s'agit de Mano, son neveu, dont elle ignore jusqu'alors l'existence. Un "tsunami" affectif saisit alors l'héroïne, qui la mènera en Sicile, sur les traces de sa soeur disparue, Agathe, aidée en cela d'une puissante conjuration amicale. Et c'est ainsi qu'on découvre, sous la plume alerte de l'auteur, les portraits de Vic et Armelle, un couple d'homosexuelles aussi généreuses qu'attachantes, Juan, ancien grand reporter, Marc, avocat, ex-amant, ...qui prêteront leurs caractères bien trempés à la résolution de l'enquête policière.
Professionnelle du scénario et de l'intrigue bien ficelée, Janine Boissard embrasse quelques thèmes sensibles -telle l'homosexualité au féminin - sans s'embarrasser de tabous. Une force résolument optimiste surgit des pages, qui a pour ingrédient amitié et amour.
Iphigénie à la sauce 2009, Manon parviendra-t-elle à démêler l'écheveau d'une famille décimée par la dictature paternelle?
Ne jamais dire jamais, un croche-pied à l'espoir
Apolline Elter

Loup y es-tu?, Janine Boissard, roman, Robert Laffont/Best-sellers, oct 2009, 330 pp, 20 €.

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |

06 07 09

La musique des mots (5) : Le premier jour

LEVYMarc Lévy est l'auteur qui compte le plus de fans chez Nostalgie. Vous remarquerez, c'est singulier, que Jean-François Pottier, l'animateur aux commandes du Morning cet été, fait partie du nombre : il ne se fait pas prier pour monter au créneau face aux assauts des détracteurs de l'homme qui valait 17 millions.
J'en ai presque perdu le fil de ma chronique matinale !
L'arrivée des deux journalistes (pour les infos de neuf heures) en studio juste après ma séquence a d'ailleurs déclenché une belle polémique que nous n'entendrons malheureusement pas : hors antenne !
Bref, Marc Lévy continue à susciter des passions et des conversations finalement bien éloignées du sujet : "il est bien son dernier livre ?"

  Musique des Mots - Marc LEVY & Johnny Clegg

Le premier jour, Marc Lévy, Robert Laffont, juin 2009, 500p., 21€00.

Écrit par Brice | Commentaires (4) |  Facebook | |

02 05 09

Lire est un plaisir sur Nostalgie

ENGEL_BLIERDans le Grand Morning ce mardi, je vous faisais part de mon enthousiasme pour le dernier roman de Vincent Engel, La peur du paradis et de mon vif intérêt pour la biographie de Jean-Philippe Guérand, Bernard Blier, un homme façon puzzle.
La semaine prochaine, vous pourrez écouter mes entretiens avec le romancier et l'auteur-journaliste sur Lire est un plaisir. Nicky et moi ferons une spéciale "Vincent Engel" dans Livre de bord le 19 mai sur Liberty TV à 18.15.

  GM - Engel et Guerand

La peur du paradis, Vincent Engel, JC Lattès, avril 2009, 420p., 19€00.

Bernard Blier, un Homme Façon Puzzle, Jean-Philippe Guerand , Robert Laffont, avril 2009, 450p., 22€00.

N.B. : Ah oui, j'oubliais : j'aime beaucoup la nouvelle présentation de Lire est un plaisir sur la page d'accueil du site de Nostalgie ( http://www2.nostalgie.be/ ). Merci, les copains !

Écrit par Brice dans Grand Morning Nostalgie | Commentaires (0) |  Facebook | |

27 05 08

Comment lui dire

LEVY CHOSESToutes ces choses que ne se sont pas dites une femme et son père, une femme et son premier amour perdu. La trentaine bien entamée, Julia, new-yorkaise, est à l'aube de la réussite sociale : un travail enfin reconnu et un mariage en vue.
C'est alors que l'auteure de ces lignes prend conscience de l'inutilité de vous faire le pitch d'un roman dont tout le monde parle et pour lequel il y a encore eu avant sa parution une course au scoop.
Je vais vous dire : peu m'importe qu'il s'en vende cinq cent mille ou un million d'exemplaires. La seule chose qui m'intéresse au terme de cette lecture si prenante que terminée dans la journée, c'est que ce livre de Marc Lévy m'a parlé comme rarement.

  MARC LEVY - Nicky Depasse 1
Lecture par l'auteur.

  MARC LEVY - Nicky Depasse 2
  MARC LEVY - Nicky Depasse 3
  MARC LEVY - Nicky Depasse 4

Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites , Marc Lévy, Robert Laffont, mai 2008, 21€00

Commander « Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites »

ATT110132

Écrit par Brice dans Marc Lévy | Commentaires (0) |  Facebook | |

09 05 07

Ils étaient vingt ... enfants de la liberté

LEVYMarc Levy nous a, toutes et tous, cueillis. Personne ne l'attendait, là où il nous emmène. Dans le sud de la France en 1943. Des résistants forment un réseau. Ils abattent des collabos et des officiers allemands en représailles de l'exécution des leurs. Mais ces résistants qui se battent pour la France ne sont même pas tous français. Pire. Ils n'ont même pas vingt ans. Ils ne connaîtront que la peur et la faim. De rares joies. Peut-être l'Amour. La mort sûrement. De près. De trop près.
Je vous le dis : Marc Lévy m'a cueillie. Et pas seulement par l'histoire qu'il raconte. Vraie. Celle dont son père et son oncle furent les acteurs. Mais aussi par son style. Efficace. Redoutable. Sec. Comme une raffale de mitraillette.
Nicky Depasse

  MARC LEVY - Nicky Depasse


"Jeannot,
Tu leur diras de raconter notre histoire, dans leur monde libre. Que nous nous sommes battus pour eux. Tu leur apprendras que rien ne compte plus sur cette terre que cette putain de liberté capable de se soumettre au plus offrant. Tu leur diras aussi que cette garnde salope aime toujours l'amour des hommes, et que toujours elle échappera à ceux qui veulent l'emprisonner, qu'elle ira toujours donner la victoire à celui qui la respecte sans jamais espérer la garder dans son lit. Dis-leur Jeannot, dis-leur de raconter tout cela de ma part, avec leurs mots à eux, ceux de leur époque. Les miens ne sont faits que des accents de mon pays, du sang que j'ai dans la bouche et sur les mains."

Écrit par Brice dans Marc Lévy | Commentaires (0) |  Facebook | |

09 05 07

Eric Meyer et Christine Kerdellant vous ouvrent la porte dérobée

LAPORTEDEROBEEPetite séance de rattrapage ! Entre deux tueurs en série bien tordus etla descente aux enfers d’un « monsieur-tout-le monde » empêtré dans unehistoire impossible, que diriez-vous d’un petit techno thriller desfamilles ? Merci qui ? Merci docteur Corthouts !
« La Porte dérobée », comme son nom l’indique, développe au cœur de sonintrigue une idée selon laquelle il existe, dans tous les systèmesinformatiques, une « porte de derrière » (et je vous remercie d’avancede laisser vos sarcasmes et vos remarques scabreuses au vestiaire, c’estun site sérieux, ici !) qui permet aux développeurs de prendre lecontrôle des logiciels en cas de problème. Mais, que se passerait-il sicet accès tombait soudain entre de mauvaises mains ? C’est exactement lepostulat de départ de ce roman solidement charpenté qui se permetd’intégrer, au cœur même du suspense technologique, des élémentspassionnants de recherche historique liée aux jardins de Versailles. Etnon, je n’ai pas fumé de l’herbe qui fait rire et je ne commence pas àmélanger mes fiches, façon présentateur de télé partant en vrille !
« La Porte Dérobée » ose bien la fusion, improbable mais réussie, duthriller technologique pur (avec attaque terroriste et monde plongé dansle chaos à cause des puces qui perdent la boule) et du roman historiqueà énigme, façon Da Vinci Code ! Il fallait oser. Ils se sont mis à deuxpour réussir ce tour de force. Et ils ont marqué l’essai. Pour leprochain roman, je leur conseillerai juste d’engager un meilleurrelecteur, car certains personnages qui changent de vêtements d’unchapitre à l’autre, cela fait un peu désordre ! Mais c’est un détailau cœur d’une histoire véritablement passionnante.
Dr Corthouts

Écrit par Brice dans Thriller, Polar | Commentaires (0) |  Facebook | |

15 03 07

Le jour où j'ai voté pour Chirac

BENEGUI livreDans le contexte actuel de fièvre électorale, on ne sera pas étonné de retrouver "Le jour où j'ai voté pour Chirac" dans les vitrines des libraires de France.
Et pourtant, il contient bien autre chose qu'une évocation historico-politique du 5 mai 2002. Car Laurent Benégui a réussi le bel exploit d'écrire une histoire d'amour très drôle avec en toile de fond la vie politique française et parisienne, les relations père/fils et la (les) condition(s) d'écrivain.
Amusante, belle, sympathique, touchante, cette comédie dramatique très enlevée dans laquelle un auteur de polar en mal de vie et d'inspiration qui rencontre la femme de sa vie dans une manifestation anti Le Pen et aura toutes les peines du monde à finaliser un rendez-vous avec elle m'a plu. Beaucoup. Nick Hornby n'est pas loin.

  LAURENT BENEGUI - Brice Depasse


Photo : Edouard Smekens / Writer Pictures

_ED10059a

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |